Rentrée scolaire : protéger les enfants avant tout

À la veille de la rentrée scolaire, David Lisnard a visité les travaux achevés ou en cours de réalisation de sécurisation des écoles cannoises. Le 12 septembre 2016, le conseil municipal adoptait en effet le financement d’équipements dans le cadre du Plan Communal de Prévention du Risque Terroriste, élaboré afin de renforcer la protection des habitants comme des lieux publics sensibles.

Reportage vidéo

Caméras, boutons alarme, dispositifs anti-intrusion…

Dans le cadre de ce plan d’actions, des mesures concrètes et immédiates ont été mises en place :

  • Vidéosurveillance. Toutes les écoles sont reliées, en vision directe sur l’accès à l’établissement, au Centre de Protection Urbaine.

  • Présence policière renforcée. Policiers municipaux et citoyens vigilants sont présents aux heures d’entrée et de sortie des classes. Les gardiens de squares et agents de la brigade de l’environnement sont également mobilisés sur la surveillance des écoles.

  • Boutons alarme. Depuis l’été dernier, 280 boutons alarme, reliés au Centre de Protection Urbain, ont été installés dans chaque établissement de la Ville (écoles et crèches). Leur nombre par établissement varie en fonction de la configuration des bâtiments. Des boutons d’alerte portatifs, réservés pour les personnels aux entrées des établissements, font également partie du dispositif.

  • Niveau de sécurisation des bâtiments relevée. La Mairie de Cannes a réalisé un diagnostic des bâtiments (murs, clôtures, grillages, etc.). Des aménagements spécifiques sont achevés ou en cours de réalisation : élévation de clôtures dont le rehaussement de certains grillages, installation de brises-vue ou de films occultant aux fenêtres et aux portails donnant sur le domaine public, contrôle d’accès spécifique.

  • Dispositifs anti-intrusion aux entrées de chaque établissement (en cours de déploiement). Implantation devant chaque établissement d’équipements anti-bélier. Protection des accès par des plots rétractables anti-intrusion de véhicules.

  • Niveau d’alerte. Mise en place de protocoles d’alerte et de gestion des entrées et sorties de classe.

« En tant que maire, ma responsabilité est de tout faire pour protéger les enfants » a notamment rappelé David Lisnard. « L’addition des dispositifs multiplie l’efficacité de la protection. Nous réduisons ainsi la probabilité du risque » a conclu le premier magistrat.

Au total, 2 millions d’euros sont consacrés à la sécurisation des écoles cannoises.