Le brûlage à l’air libre des déchets verts est réglementé

La Ville de Cannes rappelle aux Cannois que le le brûlage à l’air libre des déchets verts est strictement réglementé à Cannes et sur l'ensemble du territoire départemental des Alpes-Maritimes. Dans le cadre de la lutte contre la pollution de l’air, un arrêté préfectoral réglementant cette pratique est entré en vigueur le 10 juin 2014 et s’applique ainsi à tout le département.

Le brûlage, très nocif pour l’environnement et la santé et qui peut être la cause d’incendies, est interdit, à l’exception de certains déchets verts secs (ou sur dérogation préfectorale).

Seuls les résidus de taille d’oliviers, de mimosas et d’arbres fruitiers parfaitement secs peuvent encore être brûlés (les résidus de tonte, feuilles mortes, taille de haies... sont exclus), dans des conditions très strictes en termes de dates, horaires, superficie, conditions météorologiques…

L’incinération des résidus de taille précités peut se faire qu’en période dite « verte » :

  • Du 1er octobre au 30 juin entre 10h et 15h30 uniquement.
  • Le vent établi ne doit pas être supérieur à 20 km / heure.
  • Les entassements de végétaux à incinérer ne doivent pas dépasser 1,5 mètre de diamètre et 1 mètre de hauteur.

La Ville de Cannes conseille vivement aux particuliers de créer leur propre compost, très riche et bénéfique pour les composantes de leur jardin.

Les déchets verts peuvent cependant être apportés, gratuitement pour les particuliers, dans l’une des 8 déchèteries du SMED.