Tourisme : Cannes Attaque, tous azimuts !

2018, année de perspectives fortes pour le Tourisme à Cannes. Déjà 49 évènements confirmés sont au calendrier cannois. Un plan d'actions commerciales affuté visera à conquérir de nouveaux marchés. Rien n’est laissé au hasard pour optimiser la destination Cannes où le tourisme est la première activité économique et un enjeu majeur pour la création de richesse et donc d’emplois.

Avec 8 % de participants aux manifestations en 2017, et une alliance toujours plus forte entre la SEMEC, les socioprofessionnels et la Municipalité de Cannes, la nouvelle année s’annonce sous les meilleures augures.

Le Maire de Cannes a rappelé l’importance d’offrir un espace public moderne et de qualité qui sont des arguments incomparables d'attractivité dans une compétition mondiale acérée. À l’instar de la « sécurité et la lutte contre l’incivisme qui sont aussi deux éléments qui renforcent l’attractivité » a expliqué David Lisnard.

Un plan d'actions commerciales offensif et à la hauteur des enjeux !

Stratégie PAC 2018 – 1 plan 4 piliers :

  1. Pérenniser les manifestations et les actions existantes et améliorer le parcours client et ancrer les manifestations.

    David Lisnard a rappelé l’importance de valoriser les compétences pour porter la marque Cannes toujours plus loin : « Le Festival de Cannes, c'est un énorme savoir-faire, c'est notre vitrine, il démontre la capacité organisationnelle d'une ville comme Cannes qui accueille les plus grands festivals depuis 70 ans. Nous sommes une diversité d'offres, d'établissements d'accueil et de professionnels qui interviennent sur tous les segments, c'est ça la richesse de Cannes. »

  2. Accueillir de nouveaux évènements. À l’instar des deux temps forts attendus en 2018 pour la première fois en France. CANNESERIES qui a vocation à devenir le  plus grand festival international des séries, de même que la Redbull Air Race qui représentera un défi logistique pour accueillir ces ‘Formule 1’ de l’aéronautique pour la première fois à Cannes. Tout en continuant de prospecter de nouveaux marchés avec une politique tarifaire agressive et un renfort de la visibilité.

  3.  Affirmer le Cannes convention Bureau, chargé de promouvoir et développer le tourisme d’affaires notamment à travers des opérations de Task Force.

  4.  Renforcer l’efficacité commerciale avec des offres globales et un nouvel outil de Réalité Virtuelle qui permettra une visite immersive de la destination Cannes et du Palais dès janvier 2018.

David Lisnard a conclu ce rendez-vous majeur cannois par l’expression de sa gratitude : « Je félicite les équipes de la SEMEC et les équipes des socioprofessionnels qui nous aident chaque année à concevoir ces actions avec un travail en osmose et qui entrera en vitesse de croisière supersonique en 2018 ! »