Stationnement à Cannes : la révolution est en route !

30 minutes de stationnement gratuites en zone commerçante et touristique, le maintien de la gratuité la nuit (de 19h à 8h), les dimanches et les jours fériés, mais pas que !

David Lisnard a présenté le nouveau dispositif de stationnement de la Mairie de Cannes qui vise à diversifier l’offre pour permettre une meilleure rotation des véhicules, et donc dynamiser l’activité économique en centre-ville.

Conformément à la réforme sur la dépénalisation imposée aux communes à compter du 1er janvier 2018, c’est dorénavant aux municipalités de fixer les règles en matière de stationnement. Alors que d’autres villes pratiquent une politique tarifaire très agressive, Cannes a fait le choix d’une politique audacieuse pour permettre l’accroissement des flux, en concertation avec tous les acteurs. Comme l’a expliqué David Lisnard : « C’est un sujet complexe car il répond à des logiques contradictoires : logique de l’automobiliste, logique de l’habitant, logique du commerçant, et la logique de la collectivité qui gère les espaces publics. La problématique est à la fois très simple et très complexe, Cannes a le record de commerces par habitant, avec d’importants flux touristiques. Il faut trouver le juste équilibre. S’il n’y a pas de flux, il n’y a pas de création de richesses. Le tout, en répondant aux attentes des habitants et des commerçants. »

Le Maire de Cannes entend faciliter le quotidien de chacun et rendre Cannes toujours plus attractive pour dynamiser la ville, galerie marchande à ciel ouvert.


Cliquer sur l'image pour zoomer

Téléchargez le dépliant Stationnez facile (pdf - 4,2 Mo)

Alors, qu’est ce qui change ?

  • Fusion des anciennes zones vertes et oranges (commerçantes et touristiques) avec 30 minutes de stationnement offertes une fois par jour sur tout le territoire contre 20 minutes dans certaines zones auparavant.
  • La zone Ecopark (zone jaune) est maintenue. Ainsi il n’y aura plus que deux zones de stationnement payant en centre-ville de 8h à 12h et 14h à 19h sauf dimanches et jours fériés.
  •  Un tarif à 3 euros pour 2 heures.
  •  Place au forfait de post-stationnement limité à 17 euros.

Désormais, conformément à la loi, en lieu et place de la verbalisation, en cas d'absence ou d’insuffisance de paiement, l’automobiliste devra s’acquitter d'un forfait de post-stationnement (FPS), d'un montant de 17 euros. Un véhicule ne peut stationner que 2h30 maximum sur le même emplacement.

Pour la zone Ecopark

  •  La première heure reste gratuite !
  •  Deux heures gratuites au parking Roubaud
  •  7 000 places avec la première heure gratuite dans la plupart des parkings de la ville (parkings EcoPark + parkings Forville, Ferrage, Lamy, Vauban, Croisette, République, Saint Nicolas, Montfleury et Verrerie)
  •  Les tarifs sont donc homogènes dans toutes les zones. Les deux premières heures passent donc à 3 euros. Le Forfait de Post-Stationnement est le même que pour la zone verte soit 17 euros, en cas d'absence ou d’insuffisance de paiement.
  • Des tarifs toujours aussi attractifs pour les actifs. Les personnes travaillant à Cannes peuvent laisser leur véhicule garé toute la journée pour une tarif unique de 1,5 euro par jour.


Cliquer sur la plan pour zoomer

Avec aussi, un centre-ville toujours plus connecté

Aujourd’hui, Cannes comptabilise 16 000 places gratuites et 2 166 places de stationnement sur voirie payantes dont 444 dans les parkings en plein air et 7 126 places dans les parkings souterrains. Véritable cheval de bataille du Maire de Cannes, ce ne sont pas moins de six parkings de proximité qui ont été créés depuis le début de son mandat, proposant ainsi 252 nouvelles places supplémentaires en plein quartiers commerçants. À cela, s’ajoute le réseau de transport en commun (lien article BHNS) qui permet d’interconnecter les parkings pour faciliter l’accès au centre-ville.
 
« Notre logique, faire un centre-ville connecté et pratique. Avec une offre de transport en commun et une offre différenciée de stationnement, pour faire en sorte que les gens, de tout le département, aient envie de venir à Cannes. Et donc, dynamiser le centre-ville » a conclu David Lisnard.