Cannes ville agricole : bienvenue au berger !

Des bêlements dans la basse vallée de la Siagne ! Cannes a beau être une ville qui innove, bientôt universitaire, tournée vers l’économie créative… Cannes est aussi une ville agricole. Une ville de toutes les cultures !

Au cœur de la basse vallée de la Siagne, ce sont ainsi 75 hectares que la mairie de Cannes a décidé de dédier aux loisirs de plein air pour la famille et aux activités agricoles. Et ces dernières années, la municipalité a installé pas moins de cinq exploitants sur ce site qui, comme la Croix des Gardes, constitue un poumon vert préservé.

Après le maraîcher, le producteur de graines, le cultivateur de spiruline, l’aquaponie ou encore l’apiculteur, la basse vallée de la Siagne accueille donc également un berger et son troupeau d’une trentaine d’ovins.

Un éco-pâturage naturel

La mairie confirme ainsi son ambition de faire de Cannes une ville (aussi) agricole. Le développement de la basse vallée de la Siagne en est un symbole fort, en faveur du développement durable, de la préservation du patrimoine cannois, dans le respect des racines et de la culture provençale.

Avec, de plus, un réel avantage en termes de développement durable. L’éco-pâturage, comme le sylvopastoralisme pratiqué dans le massif de la Croix des Gardes, représente en effet une alternative pertinente dans l’entretien respectueux des prairies de la Basse Vallée de la Siagne, sans recourir à des interventions mécaniques et sans coût de gestion pour la commune.

En outre, les enfants et les familles goûtent aussi, dans le même temps, au plaisir de côtoyer ces bêtes dans un espace naturel, comme un agréable et sympathique retour aux sources.

La mairie de Cannes y voit également une façon pédagogique de sensibiliser à l’environnement ceux qui fréquenteront ce secteur, pour la promenade, les pique-niques, des jeux en plein air, l’agriculture, les jardins familiaux…

Bienvenue au berger de Cannes !