Sécurité : D. Lisnard rencontre B. Cazeneuve et obtient des garanties de l’État

David Lisnard, maire de Cannes, vice-président du Département des Alpes-Maritimes, rencontrait cet après-midi, à Paris, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur pour évoquer les dossiers sensibles de sécurisation des prochains grands événements cannois, la prévention du risque terroriste à Cannes et la lutte contre la radicalisation, ainsi que la situation de la Police nationale et le statut de la Police municipale, obtenant des garanties sur le renforcement durable des effectifs de l’État à Cannes.

Dans le prolongement de ses demandes insistantes par courrier, David Lisnard a donc obtenu cet après-midi des garanties du ministre de l’Intérieur quant au renforcement à la fois ponctuel en fonction de l’événementiel et pérenne des effectifs de police nationale à Cannes, après des années d’hémorragie.

Durant une heure, le maire de Cannes et le ministre de l’Intérieur ont évoqué ensemble l’organisation de la prochaine cérémonie des NRJ Music Awards, diffusée en direct sur TF1 depuis le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, le 12 novembre prochain et l’affluence de milliers de fans, ainsi que du Marathon Côte d’Azur Nice-Cannes qui se courra le 13 novembre et enregistre déjà près de 15 000 participants, avec la nécessité pour ces deux manifestations emblématiques à fort retentissement médiatique du déploiement de renforts exceptionnels de forces de sécurité de l’État.

Au cours de ce long entretien, le maire de Cannes a également tenu à aborder la lutte contre la radicalisation à partir de son expérience de terrain, tout en présentant le plan de prévention du risque terroriste mis en place par la commune dans le cadre de sa gestion globale des risques majeurs qui a déjà donné lieu à plusieurs exercices grandeur nature au Palais des Festivals et dans des établissements scolaires, en lien avec les services spécialisés de sécurité et de secours de l’État et de la Mairie.

Autre sujet de discussion : la situation de la Police nationale traversée par un profond malaise et la nécessité d’une restauration de l’autorité de l’Etat face à la délinquance. Outre l’affectation de moyens humains et matériels supplémentaires, David Lisnard a notamment soutenu devant Bernard Cazeneuve la rénovation du commissariat central qui n’a fait l’objet d’aucuns travaux depuis son ouverture au début des années 1990.

Enfin, David Lisnard a plaidé pour une actualisation du statut de la Police municipale en France, au regard des missions effectives sur le terrain, avec des moyens plus importants et adaptés, notamment en termes d’armement, de gilets pare-balles, de procédures et logiciels liés à la vidéosurveillance.

Un rendez-vous fructueux pour le maire de Cannes qui au terme d’une heure d’entretien et d’échanges constructifs a obtenu du ministre de l’Intérieur des garanties pour la sécurité publique des Cannois et visiteurs.