Boccacabana : ça démarre !

5,2 km qui vont résolument changer la face du bord de mer boccassien. Un nouveau terrain de jeu et de bien-être dédié aux piétons, familles… et à la pratique du sport en toute convivialité. Dans un décor inspiré des plus beaux spots du monde dans ce domaine, Rio, Sydney, Miami, adeptes du sport en plein air, d’un style de ville et de vie ‑ d’une philosophie même ‑ que Cannes partage. Et qui s’exprime complètement à travers le projet d’envergure porté par le maire de Cannes, Boccacabana.

La métamorphose du littoral de l’ouest cannois entre ainsi dans sa phase active le mois prochain. Lundi soir, à l’occasion du conseil municipal « spécial Bocca » organisé à l’école de la Verrerie, au cœur du quartier, les élus ont donc validé le bilan de la concertation publique et l’enveloppe budgétaire (échelonnée sur plusieurs exercices) nécessaire à la mise en œuvre concrète du chantier.

Concertation publique : un plébiscite

Les Cannois se sont exprimés à l’occasion de la concertation publique relative au projet Boccacabana. Son résultat ne laisse pas l’ombre d’un doute sur les attentes des habitants : le projet a été plébiscité avec 86 % de remarques totalement favorables. Pour autant, et dans un réel esprit de démocratie participative, de nombreuses observations et recommandations d’administrés seront prises en compte dans la réalisation de Boccacabana.

Pour David Lisnard, « le littoral boccassien doit absolument garder son âme. Nous respecterons son identité et conserverons sa vocation populaire et qualitative. Je le dis clairement : il n’y aura pas de Croisette bis à La Bocca ! Je suis très attaché aux plages publiques et il n’y aura pas un cm2 supplémentaire de concession privée sur le boulevard du Midi ». C’est dit.

Ponton de la darse/rond-point Romano avant l’été

Les premiers coups de pioche seront donnés en novembre. Le linéaire de Boccacabana a été décomposé en cinq zones :

  1. Limite communale / Romano
  2. Romano / Ponton de la Darse
  3. Ponton de la Darse / Nadine
  4. Nadine / Mistral
  5. Mistral / Laubeuf

C’est sur le second tronçon donc que les travaux démarrent, pour une durée de huit mois. Autrement dit, les Boccassiens et les visiteurs pourront jouir de ce nouvel espace littoral dès l’été prochain, avec 1 400 m2  d’espaces végétalisés, 166 arbres d’espèces différentes plantés (aussi 225 cactées et arbustes, 2 000 plantes succulentes…) pour offrir une promenade ombragée (la majorité des anciens arbres du site seront transplantés pour une réutilisation ultérieure).

Des aires de repos, de jeux ludiques pour enfants et des agrès pour faire de l’exercice, totalement dans l’esprit de « Cannes capitale du sport en plein air », seront également installés.

Le chantier du bord de mer s’accompagnera des travaux de requalification du boulevard du Rivage, avec la création de stationnements ‑ 90 places de stationnement aménagées sur la chaussée littorale et 180 places créées boulevard du Rivage ‑ et l’intégration d’une promenade, piétonne et cyclable, le long de La Frayère (au revêtement phosphorescent) pour rejoindre le bord de mer. Les usagers vont également bénéficier d’un service de navettes gratuites et de nouveaux arrêts de bus sécurisés.

Pour ce faire, le conseil municipal a approuvé une autorisation de programme de 9,2 millions d’euros en vue de la réalisation des différentes phases du projet.

Boccacabana, ça sera quoi ?

  • Une promenade de bord de mer large de 10 à 15 mètres, agrémentée d’espaces verts, d’aires de repos, de jeu ou de sport pour toute la famille, et jalonnée aussi de nombreuses activités sportives côté plage (Beach volley, paddle, etc…), d’agrès de plein air, ainsi qu’une piste de footing.
  • Une piste cyclable large de 3 mètres, à double sens, ininterrompue et parfaitement sécurisée.
    À terme, raccordée par le boulevard du Rivage aux pistes remontant vers le nord de La Bocca et la basse vallée de la Siagne, et au boulevard de La Croisette. Cette piste s’intègre également au parcours Euro vélo 8 qui, en longeant le pourtour méditerranéen, a l’ambition de relier 11 pays. La portion qui nous concerne sera longue de 74 km et devra relier Menton à Théoule-sur-Mer.

  • Une offre de stationnement augmentée. Dès la conception du projet, la Mairie de Cannes a ainsi veillé à ce que les aires de stationnement soient idéalement réparties. Aujourd’hui, le littoral dispose de 1 839 places de stationnement. Boccacabana en prévoit : 2 580 places.


Cliquer sur le plan pour zoomer

  • Une offre et une desserte de transports adaptées aux besoins. Des navettes régulières ‑ comme celles qui existent en montagne pour rejoindre les pistes de ski ‑ seront proposées dès 2017 pendant les périodes estivales afin d’acheminer rapidement les personnes garées (et notamment boulevard du Rivage) jusqu’à la plage. Ces navettes seront également très faciles d’accès aux personnes empruntant la ligne 1 ainsi que la ligne Palm express. Les lignes 11 et 14 desserviront toujours l’avenue de la Roubine qui bénéficiera également de la desserte des navettes gratuites. Par ailleurs, une ligne de bus dédiée (Palm bus n° 22) dessert depuis fin août 2016 le littoral à une cadence soutenue et relie le centre-ville de Cannes à Théoule-sur-Mer.

  • Des plages élargies, à terme, grâce à des enrochements sous-marins.
  • Une identité visuelle forte et reconnaissable. Le damier blanc et bleu choisi pour habiller les kiosques du bord de mer ainsi que ses tonalités vont ainsi ponctuer ces nouveaux espaces.

  • L’ensemble de Boccacabana, aires de promenade et, a fortiori, les parkings, sera sécurisé et vidéosurveillé.

Boccacabana… bientôt “The place to be” !

© Photomontages