Les services de la protection maternelle et infantile de retour à La Frayère

Mise à jour le 17/11/16 : les services de PMI s’installeront à la Frayère le 1er janvier 2017 et non le 1er décembre 2016 comme annoncé initialement.

La municipalité nourrit de grandes ambitions pour La Frayère. Elle l’a déjà fait savoir, notamment à l’occasion de la visite du ministre de la politique de la Ville, Patrick Kanner, au cœur du quartier en mai dernier.

À lire aussi l'actualité : Le renouvellement urbain de la Frayère est lancé

Avec une action à plusieurs niveaux : améliorer la sécurité et le cadre de vie des habitants, déployer une nouvelle action sociale, une meilleure qualité de l’espace public, élargir l’offre de services publics (avec la création notamment d’une médiathèque), participer à la relance commerciale et économique… À ce titre, ce sont déjà quelque 38 millions d’euros d’investissements qui ont été réalisés sur le secteur de La Frayère, dont 24 millions d’euros de participation directe de la commune, sur l’habitat et les équipements entre autres.

À partir du 1er janvier 2017

Dans le cadre de cette démarche globale, la Mairie de Cannes a souhaité que les équipes de Protection maternelle et infantile (PMI) du conseil départemental puissent revenir au cœur du quartier, au plus près des familles. Jusqu’à présent, les consultations destinées aux habitants de Cannes ouest étaient assurées dans les locaux du centre social La Verrerie à La Bocca.

La présence de la PMI dans le quartier Sainte-Jeanne répond ainsi à un besoin légitime de la population et une volonté municipale exprimée dans le cadre de la Nouvelle Frayère.

À partir du 1er janvier 2017, en accord avec le « Centre familial Charles Vincent » ‑ l’association a accepté de partager ses locaux une fois par semaine avec les services de PMI ‑, les familles seront reçues dans les locaux de la résidence Sainte-Jeanne (chemin des Rainettes), chaque lundi, toute la journée, afin d’y trouver soutient et suivi.

« Ce retour de la PMI au cœur de La Frayère est tout à fait représentatif de la politique que nous menons dans les quartiers, a estimé le maire de Cannes, David Lisnard. C’est très important. »