Déplacements : Cannes multiplie les coups de pouce

La mairie de Cannes fait un pas de plus pour le développement durable, notamment sur la question des déplacements, qu’ils soient propres ou doux.

Disque vert ou Pastille verte… même avantage

Fidèle aux actions engagées dans le cadre de l’Agenda 21 et afin de continuer à encourager l’acquisition de véhicules propres, la municipalité a en effet validé la reconduction pour deux années supplémentaires du dispositif Disque vert qui arrivait à échéance à la fin de cette année 2016.

Mieux encore, la mairie a également décidé d’étendre le disque vert aux actuels bénéficiaires de la pastille verte ‑ autre dispositif national a été mis en place afin d’identifier les véhicules les moins polluants  ‑ qui en font la demande.

L’ensemble de ces véhicules, dits « propres », pourront donc continuer de bénéficier de 1h30 de stationnement gratuit dans les rues de Cannes. A ce jour, 37 disques verts ont été attribués :

  • Aux véhicules GNV (Gaz Naturel pour Véhicules)
  • Aux véhicules électriques
  • Aux véhicules hybrides
  • Aux véhicules flexfuel E85
  • Aux véhicules de moins de trois mètres, émettant moins de 120g/km  de CO2
  • Aux véhicules GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié)

Consultez les conditions d’obtention du disque vert

Vélos électriques : coup de pouce… pour coup de pédale

Toujours en matière de déplacements, la mairie de Cannes a également validé la poursuite en 2017 de son action de promotion pour le développement du vélo à assistance électrique. Action qui passe par un soutien financier, non négligeable, à hauteur de 150 €, pour les résidents cannois qui souhaitent acquérir un vélo à assistance électrique neuf.

Cette aide spécifique, instaurée il y a deux ans par le maire de Cannes, David Lisnard, a rencontré un vif succès auprès des Cannois. Si bien que l’objectif de quelques 60 dossiers déposés par an a été largement dépassé. À ce jour, 266 habitants ont ainsi pu profiter de cette subvention municipale (d’un montant initial de 300 euros les deux premières années) malgré la période d’orthodoxie financière que s’impose la mairie de Cannes.

« Cela correspond à une approche écologique des transports, qui marque également une évolution pour la ville, a rappelé le premier magistrat face à l’engouement suscité par cette initiative cannoise. Notre but était de lancer le dispositif. »

Plus d'infos sur le vélo à assistance électrique