Cannes et les petits frères des Pauvres s’engagent contre l’isolement des personnes âgées

Face au phénomène grandissant de l’isolement en France, la Mairie de Cannes et l’association les petits frères des Pauvres s’engagent dans une action partenariale afin de replacer les personnes âgées au cœur du pacte civique communal.

Améliorer la prise en charge

« Je considère qu’on ne peut pas assumer son devoir de Maire si on ne regarde pas avec soin l’activité sociale. » C’est en ces termes que David Lisnard a signé, avec l’association les petits frères des Pauvres, une convention dans le but d’améliorer la prise en charge des personnes âgées.

Les personnes concernées sont les personnes âgées de plus de 60 ans, domiciliées sur la commune de Cannes, présentant des caractéristiques de vulnérabilité telles que l’isolement, la dépendance physique, des conditions de logement défavorables ou encore les situations de précarité.

Deux actions seront réalisées en lien avec les services du Pôle Gérontologie et Handicap :

  • intervention au domicile des personnes âgées,
  • repérage des personnes isolées et fragilisées.

L’intervention de l’association les petits frères des Pauvres s’articule autour de trois axes principaux :

  • Rompre l’isolement des personnes âgées,
  • Faciliter l’accès aux droits des personnes âgées isolées,
  • Améliorer l’identification des personnes en rupture de lien social.

Ces objectifs seront réalisés grâce à la mise en place d’une équipe de bénévoles pouvant se rendre au domicile de personnes âgées cannoises tout en se coordonnant avec les équipes du CCAS de Cannes.

Tout en saluant l’engagement « historique et pertinent » de l’association, David Lisnard a tenu a précisé que seul un budget a augmenté depuis 2014, celui du social.