Petits Cannois deviendront grands poètes…

Ecrire un poème. Puis le déclamer. Ça s’apprend et ça se travaille. C’est justement l’expérience qu’ont vécue les élèves de six classes de CM2 d’écoles cannoises du réseau prioritaire, en lien avec les médiathèques de la Ville et les Maisons de l’Enfance de l’association Cannes Jeunesse. Ce projet d’Education artistique et culturel a été réalisé dans le cadre du 18e Printemps des Poètes du 5 au 20 mars.

Depuis novembre dernier, quelque 250 enfants ont ainsi goûté au plaisir de la poésie à l’occasion d’ateliers d’écriture. Ils ont rédigé leurs propres œuvres et aussi des poèmes collectifs. Les petits auteurs en herbes ont joué des mots, des vers, des rimes, des alexandrins…

Ils ont aussi planché sur la diction. L’Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes a justement travaillé avec les élèves sur l’oralité de la poésie. Les enfants ont ensuite lu leurs propres œuvres qui ont été enregistrées pour former un arbre à poèmes sonore et interactif

Ce Printemps des Poètes sera aussi marqué par quelques temps forts :

  • Mercredi 9 mars : les poèmes des élèves cannois seront lus, en leur présence, dans les jardins de la Médiathèque Noailles, à partir de 14 heures. Les apprentis poètes exposeront aussi leurs illustrations. Des ateliers de jeux poétiques seront, en outre, proposés en entrée libre (inscription auprès des médiathèques).
  • Les samedi 12 et 19 mars, à la Médiathèque Noailles, puis Ranguin : des ateliers de jeux poétiques seront animés par la ludothèque associative « Quartier Libre de Mouans-Sartoux », de 14h30 à 16h30.
  • Instant de gloire… pour les parents aussi ! La radio France Bleu Azur diffusera une sélection de poèmes sur ses ondes, sous forme d’ « instants » poétiques.

L’hôpital de Cannes se mettra également au rythme de la poésie avec des ateliers organisés au bénéfice de leurs patients à partir des enregistrements sonores et affichage des poèmes dans les salles d'attente.

Voilà donc deux semaines pas piquées des vers pour apprécier la poésie.