Nouvelles bourses au permis de conduire pour douze jeunes cannois

« A ». La première lettre de l’alphabet. Une bonne note à l’école... Et quand on a 18 ans, l’autocollant qu’on rêve de scotcher à l’arrière de la voiture. « A », comme « apprentis » conducteurs.

En route vers la vie d’adulte

Important, nécessaire souvent, pour grandir, s’épanouir, vivre sa vie (comme on dit), ou plus concrètement, décrocher un job, une formation… La Mairie de Cannes a tout à fait conscience du frein financier que peut représenter, aujourd’hui, le permis de conduire sur le budget d’une famille. « Passer le permis nécessite un coût, or c’est une étape vers la vie d’adulte, la mobilité, le travail… la liberté ». C’est donc pour toutes ces raisons que le maire David Lisnard a créé « la bourse au permis de conduire » en 2015, ouverte aux Cannois de 18 à 25 ans.

Nouvelles bourses au permis de conduire pour douze jeunes cannois

Le montant de l’aide allouée à l’élève ‑ inscrit dans une auto-école cannoise ‑ n’excède pas 900 euros. En contrepartie de ce soutien financier non négligeable, le jeune cannois s’engage à effectuer 70 heures de travail d’intérêt général. « Quand on a le droit de percevoir 900 euros, on a aussi le devoir de donner ces 70 heures de travail, a insisté le premier magistrat. D’autant plus, et vous devez bien vous en rendre compte : si ces aides peuvent vous être allouées aujourd’hui, c’est grâce aux économies réalisées par la Mairie de Cannes, 24 millions d’euros entre 2014 et 2016. »

Civisme au volant… citoyenneté au tournant

« En ce qui concerne l’attribution de ces bourses, a également précisé le Maire de Cannes, nous ne nous contentons pas des critères sociaux. Sinon, une de fois de plus, les classes moyennes seraient écartées du dispositif. » La commission d’attribution porte davantage son attention à l’engagement citoyen, le projet professionnel, la motivation…

En juin dernier, une petite dizaine de jeunes Cannois avait ainsi déjà bénéficié de ce coup de pouce financier. Vendredi, ils étaient douze. Kelly, Ali, Manon, Alexandre, Cynthia, Léa, Dimitri, Charlène, Thibault, Stéphanie, Charles et Manel, âgés de 18 à 21 ans. Et c’est avec entrain qu’ils sont venus signer leur convention. Avant de relever, bientôt, les manches pour œuvrer auprès de diverses organismes et associations (Croix Rouge, Secours Catholique, MJC, Médiathèque, service des espaces verts…)

David Lisnard, a conclu la séance de signatures par un vœu formulé à l’adresse des futurs automobilistes : « J’espère que ce permis de conduire sera un des éléments de votre vie citoyenne. J’espère, surtout, que vous serez des conducteurs civiques et responsables. »

Plus d'infos sur la bourse au permis de conduire

Nouvelles bourses au permis de conduire pour douze jeunes cannois