Prévention inondations : l’école de la Frayère sécurisée

« À chaque fois qu’il pleut, je pense à cette école », a confié le maire de Cannes en séance du conseil municipal ce lundi.

Lors des inondations du 3 octobre 2015, l’école maternelle de la Frayère a, en effet, subi de plein fouet la montée des eaux. Difficile alors pour le maire de Cannes d’imaginer les conséquences d’un tel phénomène climatique un jour de classe habituel, quand les salles ou la cour de récréation sont pleine d’enfants.

À fortiori parce que le bâtiment de la maternelle est de plain-pied. Impossible de se réfugier en hauteur… Il était donc primordial, vital, pour le maire de Cannes, David Lisnard, de remédier à ce problème afin de garantir la sécurité des élèves et des personnels, alors que, curieusement, il ne s’agit pas d’une obligation réglementaire.

Mettre les enfants en sécurité sur le toit

Dans le cadre du plan de prévention du risque inondations, la Mairie de Cannes a donc validé la création d’un accès à la toiture de l’établissement ainsi que du réfectoire. Les travaux, qui nécessitent une expertise technique précise, consisteront à aménager des escaliers circulaires qui mènent au toit des bâtiments.

« Il s’agit vraiment de s’assurer que les enfants puissent être rapidement mis hors de danger. Mais il est assez effarant de constater que la Mairie de Cannes engage ces travaux de mise en sécurité de sa propre initiative… aucune obligation ne nous a été adressée à ce sujet », s’est étonné David Lisnard.

Cette mesure préventive, voulue et décidée par la municipalité, s’ajoute à d’autres chantiers également validés dans le cadre du plan de prévention du risque inondations. Des travaux de réhabilitation seront ainsi engagés, dans le courant de l’été, sur les vallons d’écoulement d’eaux pluviales (la Foux, le Riou et Font de Veyre) afin d’augmenter leur capacité hydrauliques. Les réseaux d’assainissement de ces mêmes vallons feront aussi l’objet de divers travaux.

À lire aussi : Prévention des risques majeurs