Véhicules électriques : Cannes passe la seconde

Dans le cadre de son action en matière de développement durable, la mairie de Cannes a fait l’acquisition de sept véhicules propres dans la perspective de bénéfices environnementaux et économiques. Un projet qui s’inscrit pleinement dans le second Agenda 21.

Reportage vidéo



Au bénéfice de l’environnement

En février 2015, la mairie de Cannes a été désignée lauréate du premier appel à projets « Territoire à énergie positive pour la croissance verte ». Dans ce cadre, la Ville a reçu une subvention de 500 000 euros (sur un montant total de 2 millions d’euros) pour financer des projets en faveur de la transition énergétique qui a notamment permis d’acquérir sept véhicules. « Nous sommes la seule commune de la Région à obtenir, au titre de ce programme, une telle subvention » s’est félicité David Lisnard lors de l’inauguration.

…et du contribuable cannois

Une année 2016 chargée en matière de développement durable. La convention initiale de 500 000 euros, signée en 2015, a permis la création d’une 1re tranche d’un cheminement piéton et d’un itinéraire cyclable dans la basse vallée de la Siagne, l’achat de deux petits utilitaires électriques, de trois triporteurs à assistance électrique, la mise en place d’une télégestion de l’éclairage public ou encore l’installation de capteurs sur les aires de livraison du centre-ville. « Il faut se battre, répondre aux critères, avoir un coup d’avance. Je salue le rôle des services de la Mairie de Cannes » s’est félicité David Lisnard. « Depuis 2014, nous avons réduit de 113 le nombre de véhicules du parc automobile. C’est une rationalisation indispensable. » Avant de conclure : « Défendre le contribuable, c’est aussi baisser les charges de fonctionnement. Le service public doit être fiable financièrement ». Quand économie et écologie font bon ménage…