Rentrée scolaire : sécurité renforcée dans les établissements cannois

« Nous réalisons le maximum pour être le mieux équipés possible dans le contexte actuel. La sécurité des enfants dans les écoles reste notre priorité absolue » a rappelé le maire de Cannes David Lisnard à l’occasion de la présentation de la rentrée scolaire 2016.

Si les contenus périscolaires, les travaux, le Plan numérique, la restauration scolaire… conservent toute leur importance aux yeux de la municipalité, la question de la sécurisation des écoles et crèches de Cannes revêt un caractère majeur à l’aube de cette année scolaire, partagé par l’ensemble des parents d’élèves et des enseignants. « Il faut savoir que la sécurité des personnes est une compétence de l’Etat, de même que la sécurité des bâtiments, a commenté le premier magistrat. Néanmoins, la Mairie de Cannes a décidé d’apporter une contribution forte en vu de la sécurisation des établissements scolaires cannois ».

Reportage vidéo

Caméras, boutons d’alerte, système anti-intrusion…

Déjà, dès le début de son mandat, au printemps 2014, David Lisnard avait fait déployer des agents de police municipale aux entrées et sorties des écoles afin de sécuriser le cheminement des élèves et fluidifier la circulation.

Au lendemain des attentats de Paris en novembre 2015, le maire de Cannes a créé le premier service de citoyens vigilants, formé de Cannois volontaires afin de renforcer la surveillance des lieux sensibles, dont les établissements scolaires. « Une démarche civique qui complète le regard des policiers aux abords des écoles » qui reste actif à ce jour, mais désormais renforcée par une batterie d’autres mesures a destination des établissements :

  • Vidéosurveillance. Toutes les écoles sont reliées, en vision directe sur l’accès à l’établissement, au Centre de Protection Urbaine (CPU). Les abords de l’ensemble des établissements scolaires publics et privés (écoles, collèges, lycées, CFA) ont ainsi été équipés d’une ou plusieurs caméras. Soit 37 caméras au total.
  • Présence policière renforcée. Policiers municipaux et citoyens vigilants sont seront présents aux heures d’entrée et de sortie des classes. Les gardiens de squares et agents de la brigade de l’environnement seront également mobilisés sur la surveillance des écoles. « Soixante agents de la police municipale seront répartis autour des établissements, c’est considérable », a précisé David Lisnard.

  • Mise en place des boutons alarmes. Cet été, des boutons d’alerte ont été installés dans chaque établissement de la Ville (écoles et crèches). Le nombre de bouton alarme par établissement varie en fonction de la configuration des bâtiments. Au total, 250 boutons alerte sont installés dans les écoles (180) et les crèches de la Ville (70).
    Les établissements sont reliés au CPU par des boutons d’alerte fixes.Le système se déclenche par appui sur les boutons installés dans les zones de circulation de l’établissement.
    Trente boutons d’alerte « portatifs », également reliés au CPU, complètent le dispositif. Ils seront remis début septembre au personnel municipal chargé de contrôler l’accès des enfants au niveau des portails.
    Si un signal est activé, le Centre de Protection Urbain de la Police municipale reçoit immédiatement l’alerte. Le PC radio est informé en temps réel et envoie une patrouille sur le site. Les directeurs d’école sont progressivement formés à l’usage du système.
    D’ici la fin du mois de septembre, un dispositif de sirène - boitiers sonores sera également installé dans toutes les écoles.
  • Niveau de sécurisation des bâtiments relevée. La Mairie de Cannes a d’ores et déjà réalisé un premier diagnostic des bâtiments (murs, clôtures, grillages, etc.). Des aménagements spécifiques sont programmés : élévation de clôtures dont le rehaussement de certains grillages, dans la mesure du possible, à 2,50 mètres, installation de brises-vue ou de films occultants aux fenêtres et aux portails donnant sur le domaine public, contrôle d’accès spécifique (exemple : fabrication de badges pour les parents de Maurice Alice et son accès par le jardin public).
  • Dispositifs anti-intrusion aux entrées de chaque établissement. Dès le 1er septembre, un barriérage sera mis en place devant chaque entrée. D’ici la fin 2016, la Mairie de Cannes procédera à l’implantation d’équipements anti-bélier.
    Pour les collèges et les lycées, des solutions seront proposées aux collectivités locales gestionnaires (Département, Région).
    Les véhicules du personnel autorisé à se garer à l’intérieur des groupes scolaires seront désormais identifiés par des macarons. 
  • Visites de contrôles. Dans un souci d’amélioration constante, la Ville a d’ores et déjà prévu des visites de terrain d’ici fin septembre afin d’ajuster au mieux, si besoin, ces dispositions avec le concours d’une délégation d’experts, la Police Municipale, les services Prévention Sécurité, la Direction des Bâtiments, les services Infrastructure Voirie et Education.
  • Stages de sensibilisation au phénomène de radicalisation. La Ville de Cannes met,  par ailleurs, en œuvre depuis le mois de juin et jusqu’à fin octobre 2016, des séminaires et des ateliers thématiques portant sur la prévention du phénomène de radicalisation. L’objectif est d’aider le personnel à adopter un positionnement adapté aux exigences de leur mission, à connaître et savoir détecter les signes d’un processus de radicalisation, à connaître la règlementation en vigueur. Destinés au personnel en contact avec la population, les jeunes, les enfants, les familles…