En 2015, la Mairie de Cannes a baissé ses effectifs de 73 agents

« Loin des commentaires de salon, grâce à un travail profond d’économies, de lutte contre les gaspillages et de réorganisation, la Mairie de Cannes a, en 2015, diminué ses effectifs et sa masse salariale de 1,3 millions d’euros.
 
Alors qu’en septembre dernier, la Cour des Comptes rendait un rapport accablant pour l’État et les collectivités locales sur les effectifs, salaires et temps de travail des fonctionnaires, la Mairie de Cannes affiche un résultat inverse et exemplaire, grâce à la nouvelle gouvernance mise en place, avec une baisse d’effectifs de 73 agents et une réduction de ses charges de personnel de 1,3 millions d’euros en 2015, malgré d’une part les hausses de salaires et les charges nouvelles imposées par le gouvernement, d’autre part les conséquences des intempéries sur le volume d’heures supplémentaires.
 
Cette performance de gestion s’inscrit dans notre démarche drastique de baisse des dépenses et de lutte contre les gaspillages réalisée dans le cadre du projet de mandat.
 
Tandis que le gouvernement, en décalage avec ses annonces, maintient la France dans une tragique spirale de l’endettement public, tandis aussi que beaucoup de collectivités locales se résignent à l’emprunt ou à l’augmentation des impôts pour faire face aux prélèvements exorbitants de l’État sur leurs finances, la Mairie de Cannes baisse ses dépenses, réduit ses effectifs, ne touche ni aux taux communaux d’imposition ni aux abattements fiscaux, n’applique pas la surtaxe sur les résidences secondaires et parvient à baisser la dette communale pour un montant record de 33 millions d’euros en seulement deux ans.
 
Cette approche concrétise mon engagement de protéger les contribuables cannois et de préparer l’avenir de la ville.
 
Cannes n’est pas la seule commune dans le pays à réaliser d’énormes efforts, parvenir à baisser ses dépenses et optimiser son fonctionnement. S’il est normal et dans le rôle des institutions d’évaluation comme des observateurs de mettre le doigt sur les dérives et parfois la gabegie de certaines gestions, il est peut-être utile d’indiquer aussi que des collectivités en France obtiennent des résultats et sont gérées comme des entreprises performantes. »
 
 
David Lisnard
Maire de Cannes
Vice-Président du Département des Alpes-Maritimes