L’AS Cannes évoluera désormais en DHR : c'est confirmé

La DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) a maintenu sa décision de reléguer l'AS Cannes football en DHR (division d’honneur régionale), malgré les négociations entreprises depuis plusieurs mois par l’actionnaire de la SASP et intensifiées ces dernières semaines par de nouvelles pistes de repreneurs potentiels. Pour rappel, la DNGC a jugé l’équilibre des comptes de l'AS Cannes insuffisants.

La situation du club consterne fortement la Ville de Cannes et son maire David Lisnard : « Je ressens une profonde déception et une grande tristesse. L’AS Cannes ne méritait pas cela et je suis convaincu qu’avec un peu plus de temps l’issue aurait été différente pour le club, ses salariés, ses supporters ».

Certes, le club n’est plus municipal depuis très longtemps, mais le maire de Cannes, qui a pris ses fonctions en avril dernier, s’est mobilisé au côté du président Ziad Fakhri pour tenter de convaincre de nouveaux investisseurs à la reprise de la SASP, en confirmant notamment l’engagement de la Ville au côté du club.

« Des interlocuteurs sérieux ont manifesté leur intérêt pour l’AS Cannes et le souhait de reprendre la SASP. M. Fakhri a lui-même renoncé à tout intérêt financier personnel pour donner toutes les chances au club de trouver un repreneur rapidement. Mais tous les investisseurs crédibles ont exprimé leur incapacité à concrétiser un tour de table en si peu de temps » confirme le maire de Cannes.

Le 9 juillet dernier, David Lisnard adressait un courrier aux anciens grands joueurs et à des personnalités cannoises attachées au football, en leur proposant d’entrer dans le capital de la SASP, d’en devenir actionnaires à part entière et de participer ainsi à un nouveau projet pour le club.

« Quelques joueurs ont répondu et manifesté leur souhait d’aider le club, directement ou indirectement. Je pense notamment à Bernard Lambourde, Jean-Luc Sassus et Michel Dussuyer qui ont cherché ou proposé des investisseurs. J’ai aussi rencontré en mairie Johan Micoud. Aucune offre n’a été concrétisée. Mais j’ai été sensible à leur intérêt et je compte les intégrer, ainsi que des anciens dirigeants, au projet de renouveau du club, qui exigera du temps et des compétences. » précise David Lisnard.

La mairie de Cannes, qui se trouve être la première source de financement de l’association des amateurs désormais gestionnaire de l’équipe première, entend en effet mettre en place un nouveau projet de club, un club cannois à l’esprit ascéiste, avec d’anciens dirigeants et joueurs qui ont témoigné leur attachement au maillot rouge et blanc et apporté la preuve de leur compétence dans l’administration du club pour porter une nouvelle ambition sportive et financière.

Lire le communiqué officiel du club