Affichage actuel : toutes les actualités sous forme détaillée

Voir le flux RSS de ces contenus

Toutes les actualités

    • Flore passion : exposition de plantes et végétaux

      L'événement Flore passion est un rendez-vous champêtre pour tous les amoureux de la nature. Il rassemble chaque année une quarantaine d’exposants (pépiniéristes, horticulteurs, producteurs, collectionneurs...) installés dans les jardins de la Roseraie pour le plus grand plaisir des amateurs du jardinage.

      Pour cette édition 2017, la Mairie de Cannes a donc souhaité regrouper tous les acteurs du jardin, les 22 et 23 avril, de 10h à 18h.

    • Ciné-conférence « Le cinéma est une fête » d'Ollivier Pourriol

      Dans le cadre des animations organisées par la Mairie de Cannes pour célébrer 70 ans de Festival, le philosophe et romancier Ollivier Pourriol donnera une Ciné-conférence suivie de la dédicace de son livre « Une fille et un flingue », le 25 avril à 19h à l’espace Miramar. Ouverture des portes à 18h.

      Il vous propose « d'explorer ensemble les paradoxes de cette étrange fête, à travers des films comme Cinema paradiso, Taxi driver, Strange days (et bien d'autres surprises...), pour comprendre comment le cinéma nous permet à la fois de lutter contre notre solitude et d'apprendre à l'apprécier. Les uns contre les autres, s’offrir une respiration, et former une nouvelle communauté, grâce aux films ».

      Entrée libre dans la limite des places disponibles.

      Cannes fête 70 ans de Festival - En savoir

    • Préparez la Fête des voisins !La 10e édition de la Fête des voisins est programmée le 19 mai au niveau national. À Cannes, en raison de la tenue du Festival de Cannes, elle se tiendra le vendredi 9 juin.

      Afin d’aider les organisateurs dans la préparation de cet événement, la Mairie de Cannes organise comme chaque année une distribution « de kits de fête » comprenant affiches, ballons, badges, t-shirts, gobelets, nappes).

      Les résidences cannoises souhaitant célébrer l’événement et bénéficier de ces accessoires et produits ludiques sont invitées à contacter Jean-Paul Guitton, chargé de projets au sein du service politique des quartiers et de proximité, par téléphone au 04 97 06 46 63 ou par mail jean-paul.guitton @ ville-cannes.fr, jusqu'au 21 avril.

      La distribution des kits se déroulera :

      Au service Politique des quartiers et proximité - 2e étage de l’hôtel de ville :

      • les 9 et 10 mai, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

      À la mairie annexe de La Bocca :

      • du 11 et 12 mai, de 10h à 13h30.

      Organisé par l'association Immeubles en fête, avec le soutien de la Mairie de Cannes, ce rendez-vous incontournable permet de développer la convivialité et renforcer la cohésion sociale au sein des quartiers.

    • [30 avril] Piétonnisation du boulevard du Midi-Louise MoreauRendez-vous dimanche 30 avril afin de pratiquer librement son sport (marche, vélo, roller, etc.)

      Tous les derniers dimanches de chaque mois, sauf en mai, le boulevard du Midi-Louise Moreau sera piétonnisé, de 9h à 16h. La circulation sera fermée sur la section du chemin de la Nadine à la rue de la Verrerie (possibilité aux véhicules de stationner sur le parking Corréa).

      Cette nouvelle journée de piétonnisation s’inscrit dans la démarche « Cannes, capitale du sport en plein air » et le projet de renouveau du littoral boccassien dit « Boccacabana ».

    • Festival de Cannes : Participez au grand tirage au sort des CannoisNouveauté cette année, les inscriptions se font en ligne.

      Chaque année, au mois de mai, le Festival de Cannes s’empare de la ville et des tabloïds du monde entier pour honorer le 7e Art.

      Pour permettre aux Cannois de profiter pleinement de cet événement prestigieux, la Mairie de Cannes organise un grand tirage au sort d'invitations pour assister aux projections officielles.

      • Pour participer, il faut :
      - Être résident ou socio-professionnel cannois ;
      - Avoir plus de 18 ans.
      Un seul bulletin de participation par personne.

      • Les inscriptions en ligne sont ouvertes jusqu'au lundi 8 mai à 18h.
      • Tirage au sort : lundi 15 mai 2017.


      Nouveauté cette année, les inscriptions se font en ligne :

      Attention :

      Il ne sera admis qu'un seul bulletin de participation par personne, soit deux places maximum par gagnant toutes séances confondues.

      Pour pouvoir retirer les places, les gagnants devront se présenter en personne, avec un justificatif de domicile cannois (quittance de loyer, relevé EDF, facture de téléphone, avis d’imposition) ou un kbis, contrat de location ou un titre de propriété pour les socio-professionnels, ainsi qu’une pièce d'identité.
      Les places seront disponibles, au mieux, 48 heures avant la date des projections gagnées.

      Tirage au sort : lundi 15 mai 2017 à 11h - Salon jaune de l'Hôtel de Ville.

      Les personnes n’ayant pas accès à Internet pourront s’inscrire dans un des Points Festival :
      Hôtel de Ville ou bien en mairies annexes de La Bocca et de Ranguin.
      Ces inscriptions sur place se feront uniquement les mercredis 10, jeudi 11, vendredi 12 mai 2017 de 9 à 18 heures et le samedi 13 mai 2017 de 9 à 12 heures.
      Se présenter en personne, muni(e) d'un justificatif de domicile cannois et d'une pièce d'identité.

       

      Plus d'infos : télécharger le règlement du tirage au sort

    • Vaccination : informer et sensibiliser

      À l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination, programmée du 23 au 29 avril, l’Hôpital de Cannes et la Mairie de Cannes proposent aux Cannois une journée d’information et de sensibilisation à la vaccination le 26 avril de 10h à 16h, dans le hall de l’hôpital, 15 avenue des Broussailles.

      Créée en 2005 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Semaine européenne de la Vaccination (SEV) est un temps fort de communication et d’action en direction du public pour mieux faire connaître les enjeux de la vaccination. Le thème de cette 11e édition s’inscrit dans la continuité de ceux des précédentes : la mobilisation, les vaccinations au fil des âges et de la vie.

      Renseignements 04 97 06 49 23

    • Cannes 2017 : découvrez la Sélection officielle

      La liste des films en compétition pour le 70e Festival de Cannes a été dévoilée jeudi 13 avril à 11h par Thierry Frémaux et Pierre Lescure. Dix-huit longs-métrages seront en lice pour tenter de décrocher la Palme d'or.

      Découvrez la Sélection officielle 2017

    • Été 2017 : séjours & activités organisés par les Chantiers de jeunes PACA19 séjours - 6 lieux de chantiers différents

      L'association des Chantiers de jeunes Provence Côte d'Azur organise durant l'été des séjours pour les jeunes de 13 à 17 ans. Participation le matin à des ateliers chantiers et l'après-midi à des activités sportives ou d'animations.

      Les thèmes :

      • Le Fort royal de l'île Sainte-Marguerite
      • La batterie de la convention de l'île Ste-Marguerite
      • Le moulin de Saint-Cassien-des-Bois
      • Les canaux des canebiers à Mouans-Sartoux
      • L'escalier du château du parc Valrose à Nice
      • Sentiers d'accès aux galeries à Neige et Merveilles

      Sur Inscription

      Rens. 04 93 47 89 69 - www.cjpca.org

    • Une nouvelle navette, direction Boccacabana !

      Navette Boccacabana

      La serviette, la crème solaire, les lunettes, le chapeau… En revanche, plus besoin de vous emmêler les tongs à chercher une place de stationnement sur le littoral boccassien. La mairie de Cannes propose à compter du 15 juin un nouveau service de navettes gratuites pour relier les parkings relais ­ également gratuits ­ aux plages de Boccacabana.

      Sur le même principe que les navettes des stations de montagne qui déposent les skieurs au pied des pistes, ces minibus assureront la desserte gratuite et discontinue depuis le centre boccassien, les zones de stationnements créées au nord de la voie ferrée et le long du boulevard du Rivage et le boulevard du Midi-Louise Moreau.


      Cliquer sur le plan pour zoomer

      7/7J de 7h à 19h15

      Les navettes, customisées « Boccacabana », resteront en service du 15 juin au 15 septembre, 7/7J, avec un départ toutes les 15 minutes de 7h à 19h15. Au total, le parcours ce cette boucle de près de 6 km comportera 18 arrêts depuis le boulevard du Rivage jusqu’à la rue de la Verrerie, en passant par le boulevard du Midi, la place du Marché, l’avenue Francis Tonner, la Roubine…

      Si cette ligne estivale intègre la régie Palm Bus dont la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins détient la compétence, elle répond à une demande expresse de la Mairie de Cannes de faciliter au maximum l’accès aux plages de Cannes La Bocca.

      D’ici le mois de juillet, Cannois et vacanciers découvriront la première tranche du nouveau bord de mer « Boccacabana » qui augure l’avenir radieux du littoral cannois, avec des espaces dédiés à la promenade, au sport, notamment grâce à l’installation d’agrès de plein air, avec une piste cyclable… et des navettes spéciales, gratuites et pratiques !


      Vue générale Boccacabana- Photomontage

    • Requalification du passage Châteaudun à Cannes

      Il y a le quartier République. Il y a le quartier Gambetta. Et au milieu, un trait d’union pas franchement idéal dans sa forme actuelle : le passage Châteaudun. C’est donc sur cet axe précis que la mairie de Cannes démarre les travaux d’aménagement du secteur, et notamment du parvis nord de la gare.

      Ce chantier représente un acte majeur dans le développement économique et esthétique de République et Gambetta. Une réalisation qui gommera surtout la fracture nord-sud de part et d’autre de la voie ferrée.

      Beau et fluide, avec un grand chemin piéton, une belle voie cyclable, de la végétation… à découvrir en octobre prochain.

      Reportage vidéo

      À lire aussi : Aménagement du secteur Châteaudun, le trait d’union nord-sud

    • Élection présidentielle : dispositif de navettes pour les personnes isolées

      À l’occasion de l’élection présidentielle, dont le premier tour de scrutin aura lieu le 23 avril 2017, et le second tour le 7 mai 2017, le centre communal d’action sociale de la Ville de Cannes propose un service de transport spécifique, à la demande, aux personnes se trouvant dans l’impossibilité avérée de se déplacer seules (hors personnes à mobilité réduites) jusqu’à leur bureau de vote.
       
      Les Cannois souhaitant profiter de ce service sont invités à contacter le CLIC (centre local d’information et de coordination du CCAS) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 au 04 93 68 34 34 ou au 0 800 06 20 20 (n° vert) :

      • Pour le 1er tour de scrutin (23 avril 2017) : au plus tard le mercredi 19 avril 2017.
      • Pour le 2nd  tour de scrutin (7 mai 2017) : au plus tard le mercredi 3 mai 2017.
    • Nouvelle vente aux enchères en ligne

      Jusqu'au 25 avril 2017, la Mairie de Cannes propose une nouvelle vente via son site de courtage aux enchères.

      36 produits sont mis en vente (véhicules, livres, mobilier, bateau, objets décoratifs...)

      Pour pouvoir participer aux enchères inscrivez-vous sur www.agorastore.fr/ville-de-cannes

      Le but de ce site de courtage aux enchères est de permettre à tous d’acquérir et de profiter des biens dont la collectivité n’a plus l’utilité, ou qui ne sont plus aux normes pour un usage professionnel, afin de leur donner une seconde vie.

      La municipalité se réjouit du succès de ce dispositif destiné à défendre les intérêts des contribuables cannois. La première vente de l’année a permis environ 5 900 € de recettes avec la vente de 32 biens.

    • Nouveauté : les transports en commun grimpent au Suquet

      Le Suquet, pourtant cœur historique de Cannes, s’apprête à célébrer une première ! Des générations de cannois et de visiteurs s’y sont galbé les mollets. En effet, jamais le quartier n’a été desservi par des transports communs.

      A partir du 2 mai

      A partir du 2 mai, ça sera chose faite : une navette du réseau Palm Bus fera l’ascension de la pittoresque butte cannoise. Une nouveauté décidée par le maire de Cannes dans le cadre de l’opération d’embellissement et de piétonnisation du Suquet avec la rénovation de 8 500 m² de chaussées, notamment par la pose de pavés calcaires.

      Pour assurer ce premier service de transports en commun de l’histoire du quartier, des minibus électriques assureront ainsi la desserte afin de rendre le Suquet plus accessible pour ses habitants et les nombreux touristes qui le visitent.

      Plan navette du Suquet

      Cliquez sur l'image pour l'agrandir

      Habillée par les artistes du Suquet

      Dans la lignée des autres navettes qui desservent le centre-ville et Montfleury-Presqu’IIe, cette version suquetane sera habillée par un visuel spécifique réalisé par les artistes du Suquet. Et comme l’ensemble du réseau de transports en commun du bassin cannois, le service sera assuré par la Communauté d’Agglomération Cannes Pays de Lérins (C.A.C.P.L.), au travers la Régie Palm Bus.

      La navette « Suquet » fonctionnera à partir du 2 mai prochain, à l’année. Elle proposera une fréquence de 20 minutes (au départ de la place Cornut-Gentille) de 9 heures à 19 heures inclus. Et jusqu’à 23h40 l’été, de fin juin à fin août.

    • Ranguin, Frayère : "Viens t’éclater au hand dans ton quartier"

      Jusqu’au 17 juin 2017 inclus, le club A.S. Cannes Mandelieu Handball propose une animation, pour les enfants de 10 à 15 ans, dans les quartiers de Ranguin et de la Frayère à Cannes La Bocca.

      Les samedis après-midi de 14h à 16h, des ateliers 4 contre 4 seront encadrés par des éducateurs du club de l’A.S. Cannes Mandelieu Handball.

      Les prochaines dates :

      • samedi 8 avril : plateau sportif de Ranguin
      • samedi 22 avril : city stade de la Frayère 
      • samedi 29 avril : plateau sportif de Ranguin
      • samedi 6 mai : city stade de la Frayère
      • samedi 13 mai : plateau sportif de Ranguin
      • samedi 27 mai : city stade de la Frayère
      • samedi 3 juin : plateau sportif de Ranguin
      • samedi 10 juin : city stade de la Frayère
      • samedi 17 juin : plateau sportif de Ranguin

      Le plateau sportif de Ranguin se situe avenue Victor Hugo à Cannes La Bocca.
      Le city stade de la Frayère se situe rue Amador Lopez à Cannes La Bocca.


      Les jeunes non licenciés seront couverts par une licence événementielle payée par le club.

      Des récompenses seront données aux participants :

      • un tee-shirt du club après cinq participations,
      • la gratuité de la licence pour la fin de la saison 2016/2017 en cas d’inscription au club,
      • une réduction de 50% sur le prix de la licence 2017/2018,
      • un diplôme sera remis.

      Renseignements
      
Club de l’A.S. Cannes Mandelieu Handball

      Tél. 04 93 47 48 51 (du lundi au vendredi de 10h à 17h)

    • Une conciergerie au Centre hospitalier de Cannes

      David Lisnard, entouré de l’équipe médicale, a inauguré le nouveau service de conciergerie de l’Hôpital de Cannes, dénommé « Happytal », pour faciliter à la fois le quotidien des patients et du personnel. Une première dans le département des Alpes-Maritimes.

      Le bien-être au cœur de l’établissement

      Happytal, présent dans 22 autres établissements, apporte des services directement en chambre et permet ainsi aux proches de témoigner leur affection au quotidien au travers de petites attentions à distance. Enfin, il propose une véritable conciergerie pour faciliter la vie du personnel.

      Pour le maire de Cannes, « la vocation d’un hôpital, c’est d’apporter des soins à tous. C’est l’universalité et la grandeur du service public. » Avant de poursuivre : « mettre de l’humain, ce n’est pas un slogan creux, c’est aussi apporter de l’efficacité. »

      Un établissement au cœur de la vie de quartier

      « Nous voulons que l’hôpital soit de plus en plus en interaction positive avec son environnement » a estimé David Lisnard au cours de son allocution. Outre la nouvelle école des Broussailles, la mairie de Cannes va procéder au réaménagement du secteur de l’avenue de Grasse et permettre ainsi de répondre aux problématiques de stationnement par la création de places de parking supplémentaires, de valoriser les espaces en aérant le quartier, notamment sur l’emprise de l’actuelle école maternelle qui verra la création d’un nouveau jardin public et permettra le développement de l’hôpital de Cannes qui souhaite créer un nouveau service venant compléter la chaîne de soins.

      Plus d’informations sur le service « Happytal »

    • Économies : le budget garde la ligne !

      La mairie de Cannes n’économise pas ses forces… elle économise sur tout le reste !

      Le vote des comptes administratifs a encore été l’occasion lundi 3 avril, en conseil municipal, de prendre les mensurations d’un budget en pleine forme. Résultats obtenus au prix d’efforts quotidiens pour s’imposer, sinon une diète, un régime minceur sans rogner sur la vitalité des services.

      Faire mieux, avec moins

      « La finalité n’est pas de faire une économie simplement pour faire une économie, a défendu le maire de Cannes, le but reste, avant tout, d’offrir un service public de qualité aux administrés ».

      Économiser, c’est dégager un excédent de fonctionnement de plus de 75,8 millions d’euros en fin d’exercice 2016. « C’est défendre les contribuables cannois, un engagement fort que nous respections à l’euro près. Avec 0% d’augmentation des taux des impôts communaux », a confirmé David Lisnard.

      Économiser les deniers publics communaux, c’est tenir les promesses et réaliser plus de 45 millions d’euros d’investissements, dans le respect des engagements pris. C’est diminuer la dette de plus de 42 millions d’euros. C’est baisser les charges à caractère général de la mairie de Cannes de 7,5%, « c’est exceptionnel ! »

      Réorganiser, internaliser…

      Depuis le printemps 2014, les services de la Ville traquent les niches et autres pistes de réduction des dépenses. La propreté urbaine a particulièrement relevé le défi. « À ce jour, ce service coûte 2 millions d’euros de moins par an grâce à l'internalisation de certaines prestations et une réorganisation », s’est réjoui le premier magistrat. Lundi soir, les élus cannois ont d’ailleurs approuvé une nouvelle reprise en régie des prestations de propreté urbaine, à savoir le balayage et le lavage mécanique des voies périphériques et souterrains piétons. Traduit en chiffres, cela donne plus de 600 000 euros d’économies supplémentaires chaque année, sans baisse de qualité.
       

      30 M€ d’économies sur 6 ans

      À force de petites et grandes économies, et selon les projections, la mairie de Cannes aura économisé sur le mandat de David Lisnard environ 30 millions d’euros net ! Autrement dit, c’est le coût d’un projet comme le campus universitaire de Cannes…

    • Festival des jardins à la Villa Rothschild à Cannes

      Découvrez les jardins de la Villa Rothschild à Cannes… comme vous ne les avez jamais vus !

      En lice du premier Festival des jardins de la Côte d’Azur, Cannes concours avec deux jardins éphémères qui raviront pendant un mois les amateurs et visiteurs.
       

      Nicolas Besse et Pauline Gillet, ingénieurs paysagistes, signent « Le Banquet ». Tandis que David Simonson et Jules Lefrère architectes paysagistes, présentent le Jardin de la Sixième Extinction.
      Deux œuvres spécialement créés pour le festival azuréen à découvrir jusqu’au 1er mai.

      Plus d'infos sur le Festival des jardins de la Côte d'Azur

       

    • Cannes Series affiche ses ambitions

      Le 1er Festival International des Séries de Cannes, « Cannes Series », aura lieu en avril 2018. Adossée à l’aura du MIPTV, en partenariat avec CANAL+ et Reed Midem, cette nouvelle manifestation a un objectif clair : faire de Cannes la Capitale mondiale des séries.
       

      Une manifestation prestigieuse, glamour et grand public

      Cette nouvelle compétition, qui sera une consécration des meilleures créations internationales, comprendra :

      • Une sélection officielle d’une dizaine de séries inédites : tout horizon géographique, tous genres et durées, tous modes de diffusion,
      • Un grand jury d’au moins 5 personnalités prestigieuses et un Président de renommée internationale,
      • Un palmarès pour valoriser la créativité.

      Pour le maire de Cannes, « cet événement a vocation à devenir le premier Festival International des Séries dans le monde. » Et de poursuivre : « La série est un genre majeur, culturel, artistique et économique. Organiser un événement à la hauteur de l’enjeu est un défi. Nous le relevons ».

       
      Un événement populaire

      Ouvrir l’événement au plus grand nombre, c’est la volonté affichée par David Lisnard. C’est aussi la feuille de route fixée à l’association organisatrice de ce nouveau rendez-vous culturel majeur de l’agenda cannois. Le public, friand et consommateur de séries, sera pleinement associé à l’événement, notamment au travers :

      • Du prix du public pour récompenser les séries préférées des spectateurs et internautes.
      • Cannes Sérivores : programmer des séries partout et pour tous
        • Des salles dans toute la ville,
        • Des projections en journée et soirée,
        • Une nuit des sérivores,
        • Plus de 200 séances gratuites,
      • Débats, masterclass et rétrospectives…
       
      Cannes Series ou la promotion de la créativité

      « Il y aura une compétition avec un palmarès, des festivités, des projections dans la ville, des résidences d’écriture… Cannes est une ville de savoirs et de rencontres, notamment à travers les événements qu’elle accueille déjà », a commenté le maire de Cannes.

      Ce nouveau rendez-vous sera donc l’occasion de faire émerger des talents avec une résidence d’écriture, une formation universitaire dédiée à la création de séries digitales dans le cadre d’un partenariat avec les prestigieuses universités UCA et UCLA, des partenariats avec d’autres résidences d’écriture en France et à l’étranger ainsi que des ateliers créatifs à destination des plus jeunes.

       
      « L’évidence, c’est Cannes »

      « Nous nous appuyons sur le nom Cannes qui est une référence dans le monde entier, a estimé Fleur Pellerin, présidente de l’Association Française du Festival International des Séries de Cannes (AFFIS) organisatrice de l’événement. Cannes Series sera un festival prestigieux et exigeant ».

      Benoît Louvet, directeur général de Cannes Series, confirme l’engouement : « Depuis que l'organisation de ce Festival de Cannes des séries est connu, j'ai reçu de très nombreux appels. Cannes Series suscite déjà un grand intérêt ».

      Quant au président de Reed Midem, il n’a pas caché son enthousiasme. « Je suis fier que nous devenions un partenaire de ce festival, s’est réjoui Paul Zilk. Depuis 52 ans, les plus grandes séries ont été révélées ici, à Cannes ».

      Enfin, pour Maxim Saada, directeur général du Groupe Canal+, « la série est un art qui se rapproche du cinéma. Et l’évidence, c’est Cannes ! »

      Rendez-vous donc en avril 2018 pour la première édition de Cannes Series !

      En attendant, suivez l’actualité du Festival Cannes Series sur Facebook, Twitter ou Instagram.

    • Cannes promeut les valeurs du civisme

      Ne pas relâcher la vigilance. Et susciter l’intérêt. Mieux, l’adhésion. « Passer de la lutte contre l’incivisme au renouveau civique », résume le maire de Cannes à l’occasion de la présentation de la nouvelle campagne de sensibilisation et d’information.

      La mairie de Cannes s’est lancée dans une croisade contre les incivilités depuis avril 2014, sous l’impulsion de David Lisnard. À partir d’un constat évident : « L'incivisme était trop présent, il nuisait véritablement à la qualité de vie, à l’attractivité de notre ville et coûtait cher aux contribuables. » Plus encore, « l’incivisme détruit le rapport aux autres. La qualité d'une société passe par une somme d'actions individuelles. »
       

       
      Le comportement individuel au centre

      Une addition de bons gestes qui marquent donc le respect au sein d’une communauté d’habitants et une forme d’hospitalité envers les visiteurs. C’est en substance le message de la nouvelle campagne qui insiste particulièrement sur l’importance des comportements individuels.

      « Chez soi, c’est comme on veut… » rappelle la campagne d’affichage qui va se déployer sur le territoire cannois à partir du 5 avril. En revanche, sur la voie publique, c’est différent parce que, justement, chacun devient acteur et co-responsable des espaces communs.

       

       

       

       

       

       

      Les « fausses bonnes » excuses

      L’autre volet de la campagne est un clin d’œil aux « fausses bonnes excuses » qui, en fait, n’exonèrent en rien les auteurs d’incivilités. « Nous jouons volontairement sur un ton un peu léger, un peu décalé. Certes, il faut de la sanction, de la prévention mais l’aspect ludique du message est également important. On peut changer beaucoup de choses par l'humour », reprend David Lisnard.

      cliquer sur l'image pour zoomer

      À Cannes, depuis bientôt trois ans, la lutte contre l’incivisme a pris différents angles d’attaque : stimuler la conscience citoyenne, éduquer, informer, prévenir… et sanctionner. Plus de 35 800 PV ont été dressés. « Soyons clairs, insiste le maire de Cannes, le but est de réduire ce nombre pour ne plus avoir, un jour, à sanctionner qui que ce soit pour des incivilités ».

       
      Le petit guide du civisme

      En attendant, la situation s’améliore sur le terrain. Cannes affiche des résultats probants. Si bien que « l'incivisme est devenu un thème du débat, alors qu’au début personne n’en parlait. Aujourd’hui, de nombreux maires s'emparent de ce combat. Ils s'inspirent des actions réalisées à Cannes, comme la Ville de Paris notamment et d’autres communes » s’est réjoui l’édile, sans pour autant se satisfaire des résultats obtenus. « Il faut sans cesse relancer l'intérêt pour éviter le relâchement des comportements. »
       

      D’où l’édition du « Guide du Civisme ». Un petit fascicule de 24 pages, pratique, qui aborde cinq grands thèmes : respecter les autres, l’espace public, éduquer à la citoyenneté, encourager l’initiative citoyenne, réduire le coût de l’incivisme.

      Ou comment parler de civisme avec le sourire…

      Lutte contre l'incivisme - En savoir

    • Ninja Warrior : vous pouvez encore faire partie du public !

      Vous souhaitez faire partie du public de l'émission et encourager les concurrents qui viennent se défier sur un parcours d'obstacles gigantesque, autour d'épreuves de plus en plus difficiles au fil de la compétition ?

      Pour la deuxième année consécutive, Cannes accueille le tournage de l'émission « Ninja Warrior, le parcours des héros » produit par TF1 Production et animée par Denis Brogniart, Sandrine Quétier et Christophe Beaugrand les vendredi 7, samedi 8, dimanche 9, lundi 10, mardi 11 et jeudi 13 avril 2017, de 20h30 à 2h30 du matin, sur l'esplanade Pantiero (convocation du public à 19h30).

      Pour s’inscrire le principe est simple, il suffit de choisir la date d’enregistrement et de remplir les champs demandés.

       


      Important :

      L'inscription n'est pas une invitation. Vous allez recevoir une invitation nominative et non cessible par mail.

      Une pièce d'identité vous sera demandée à l'entrée. Le nom, prénom, l'adresse, ainsi que la date de naissance devront être identiques aux renseignements fournis dans le formulaire.

      Les mineurs non accompagnés d'un adulte ne pourront accéder au plateau.
      Âge minimum : 10 ans.
       

    • Permanences des élus : consultez le planning !

      À l'écoute des Cannois, les élus de la majorité municipale assurent, tous les mois, des permanences dans les différents quartiers de Cannes pour discuter des réalisations et projets, recueillir les avis, et transmettre les doléances aux services municipaux concernés.

      Pour connaître les dates, horaires et lieux des prochaines permanences du mois d'avril, consultez le planning par quartier.

    • Votre Cannes Soleil d'avril est sorti !Un guide du civisme est diffusé avec ce numéro de Cannes Soleil pour rappeler aux lecteurs les règles élémentaires de respect en collectivité et les mesures mises en place pour inciter à les observer.

      Au sommaire de votre Cannes Soleil d'avril : la nouvelle campagne de communication réalisée par la Mairie de Cannes dans le cadre de la lutte contre l’incivisme, le grand projet Bastide rouge avec en point d'orgue le campus universitaire et la Cité des entreprises ou encore le Festival des jardins de la Côte d'Azur.

      Cannes Soleil d'avril en édition digitale :

       

      Consultez le dernier numéro de votre magazine, ainsi que les précédents numéros en version numérique


      Retrouvez votre magazine dans plus de cent points de dépôt (commerces et locaux publics), répartis dans tous les quartiers et dans les points publics de Cannes.

    • Sortir à Cannes : musique et cirque au programme d'avrilDepuis le début de la saison 2016/17 de Sortir à Cannes, la Mairie de Cannes propose une programmation artistique qui fait la part belle au spectacle vivant sous toutes ses formes.

      Au mois d'avril découvrez ou redécouvrez la chanteuse Mina Agossi, l’une des grandes représentantes du jazz moderne. Elle se produira sur la scène du théâtre Alexandre III, jeudi 6 avril à 19h30.

      Les vendredi 28 et samedi 29 avril, Yoann Bourgeois se joue du vide et des lois de la gravité et vous offre un pur moment de grâce sur la Métamorphose N°2 de Philip Glass. Le spectacle Fugue / Trampoline est présenté en extérieur, à Bijou plage.

      Mina Agossi jeudi 6 avril et Fugue / Trampoline les 28 et 29 avril

      Sortir à Cannes regroupe les programmations culturelles en spectacle vivant de la Mairie de Cannes, de l’Orchestre de Cannes et du Palais des festivals et des congrès et vous offre un choix de plus de 60 spectacles.

      Toute la programmation - En savoir

      Vidéo

      Téléchargez gratuitement l'application Cannes Agenda qui regroupe tous les événements culturels, festifs, sportifs, municipaux… qui se déroulent à Cannes !

    • #AuSecoursFamine : agissez maintenantLa Ville de Cannes lance un appel aux dons pour surmonter la crise alimentaire qui met en danger de mort des millions d’êtres humains en Afrique.

      Le Soudan du sud, le Kenya, l’Éthiopie, l’Érythrée, la Somalie en Afrique de l’Est, le Yémen sur l’autre rive du golfe d’Aden mais aussi le Nigéria en Afrique de l’Ouest, sont frappés de plein fouet par une crise qui met en danger la vie de plusieurs dizaines de millions d’êtres humains dont 20 millions sont d’ores et déjà en situation de famine et menacés de mort. Sécheresse et conflits armés sont en cause.

      Face à cette terrible urgence sanitaire, le maire de Cannes, David Lisnard et 24 autres maires de France, s'engagent dans l’opération #AuSecoursFamine. L’objectif de cet appel des maires est de mobiliser les pouvoirs publics, notamment le gouvernement dans le cadre du développement international, les médias et l’opinion face à la crise majeure que traverse l’Afrique, loin des caméras braquées sur la campagne présidentielle, avec des conséquences humaines, sanitaires et migratoires sans précédent.

      La Ville de Cannes lance un appel à la générosité

      Afin de soutenir l’action des ONG mobilisées sur place, des urnes dédiées à la collecte de dons sont installées à l'hôtel de ville, à l'hôtel de ville annexe La Ferrage et aux mairies annexes La Bocca et Ranguin, accessibles aux horaires d’ouverture au public*. Votre règlement par chèque doit être établi à l'ordre de : Action Contre la Faim ou Croix Rouge Française. (Chaque don est déductible de l’impôt à hauteur de 75 %, dans la limite de 531 €.)

      Par ailleurs, il est possible d'effectuer un don, depuis un téléphone mobile, en envoyant par sms le mot Urgence au 9 20 20 (don de 10 €/SMS) ou par internet sur donner.actioncontrelafaim.org



      * - Hôtel de ville : ouvert du lundi au vendredi, de 7h30 à 19h30 et le samedi, de 8h à 12h30.
      - Hôtel de ville annexe La Ferrage : du lundi au jeudi, de 7h30 à 18h30 et le vendredi, de 7h30 à 18h.
      - Mairie annexe de Ranguin : du lundi au vendredi, de 8h à 17h30.
      - Mairie annexe de La Bocca : du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30 et le samedi, de 8h à 12h.
      Fermés les jours fériés.

    • L’été démarre en mars à Cannes !

      Le mercure n’atteint pas encore ses températures estivales, mais sur le terrain c’est maintenant que le travail de préparation de la saison s’intensifie. À près de deux mois du Festival de Cannes, David Lisnard a réalisé une inspection du bord de mer avec ses équipes. « Le littoral est entretenu à l’année à Cannes. L'attention, aujourd’hui, porte sur des points précis et des vérifications de terrain » a expliqué le maire de Cannes.

      En effet, rien n’est laissé au hasard. Le premier magistrat fait halte tous les 20 mètres et donne à ses équipes des consignes précises. Ré-ensablement des plages, mobilier urbain à rénover, peinture à rafraichir, espaces verts à fleurir, dispositif de sanitaires mobiles à mettre en place, propreté des espaces…

      Un travail mené d’est en ouest afin d’accueillir prochainement les Cannois et les visiteurs dans les meilleures conditions possibles, au cœur d’un cadre unique.

      Reportage vidéo

    • L’affiche du 70e Festival de Cannes se révèle Claudia Cardinale choisie pour porter les couleurs de la 70e édition de Cannes.

      À plus d'un mois de l'ouverture de sa 70e édition, l'affiche du Festival de Cannes se dévoile enfin – rouge ardent et or étincelant – avec l'actrice Claudia Cardinale virevoltant sur un toit de Rome en 1959.

      Site officiel du Festival de Cannes

      Avec la sublime actrice italienne Monica Bellucci en maîtresse de cérémonie et le cinéaste espagnol Pedro Almodóvar en président du Jury, le Festival de Cannes débutera le mercredi 17 mai.


      © Bronx (Paris). Photo : Claudia Cardinale © Archivio Cameraphoto Epoche/Getty Images

    • Le campus universitaire dévoile ses traits

      Le voile est levé. Au sens propre, comme au figuré, David Lisnard a officiellement dévoilé les esquisses du futur campus universitaire de Cannes. Le bâtiment est signé d’un geste architectural fort en entrée de ville, comme « un signal urbain de bienvenue » selon son auteur, l’architecte Christophe Gulizzi.

      Reportage vidéo

      David Lisnard dévoile les esquisses du futur campus universitaire de Cannes

      Une ville universitaire, une ville d’avenir

      On sait donc plus précisément à quoi va ressembler le pôle des métiers de l’écriture, des nouveaux médias et du cinéma qui verra le jour d’ici 2019 sur le site Bastide Rouge à Cannes La Bocca. Un bâtiment subtilement façonné, articulé autour d’un « patio-jardin » intérieur qui offre aux espaces une lumière complètement naturelle. « Cette opération située sur un site de 4 ha démarre, avant tout, d'une vision esthétique, couplée à l'idée du développement économique. Notre projet est de faire de Cannes une ville d'avenir, de développer la vocation universitaire de Cannes. Ce bâtiment présenté aujourd'hui sera connecté aux entreprises innovantes au cœur du technopole de Bastide Rouge » se réjouit David Lisnard.

      Patio-jardin © Christophe Gulizzi Architecte

      Formations et débouchés

      Le maire de Cannes entend ainsi offrir des formations de pointes et des débouchés professionnels à la jeunesse cannoise (mais pas seulement). Ce projet présente le mariage de la sphère étudiante et professionnelle avec, au sein du même bâtiment, l’Université et l’Hôtel d’entreprises afin de créer les conditions « d’une réelle fertilisation croisée entre les professionnels et les futurs professionnels du secteur de l’image et de l’économie créative, et l’université ».

      « Ce projet casse les codes »

      La Ville de Cannes a déjà su conforter sa stature de marque mondiale, de par son identité et les événements organisés sur son territoire. Mais aussi bientôt à travers les futures formations de ce campus universitaire tout à fait précurseur.

      Le premier magistrat en convient : « Ce projet cannois casse les codes. Il s’agit d’un projet majeur, structurant, pour Cannes. Il va faire bouger les lignes ! Nous avons encore de très grands projets liés à l’industrie du cinéma, des tournages, de l’audiovisuel… Nous avons de grandes ambitions. »

      L’adhésion des grandes universités mondiales

      Ambitions partagées par l’Université de Nice Sophia Antipolis qui œuvre aux côtés de la mairie de Cannes depuis deux ans. « Nous rejoignons pleinement David Lisnard dans la vision qu’il a de cette future université cannoise, issue de l’innovation » a commenté sa présidente, Frédérique Vidal.

      Pas encore sorti de terre, ce campus cannois emporte déjà l’adhésion. « On embarque dans notre projet de très grandes universités à travers le monde… parce que nous sommes à Cannes ! À l’instar de la prestigieuse Université de Californie à Los Angeles (UCLA) », confirme Frédérique Vidal.

      Le campus et ses douze formations autour de la thématique de la création ouvriront en 2019.

      Projet Campus universitaire - En savoir 

    • À Cannes, les fresques font leur cinéma !

      Si le cinéma et la culture en général créent des ponts entre les personnes, à Cannes, c’est aussi sous le pont qu’on en trouve l’expression. Désormais, sous le regard des Cannois et des visiteurs deux fresques monumentales, hommage au 7e Art, ornent désormais le pont Alexandre III.

      Les œuvres à l’effigie de « Pulp Fiction » et « La leçon de piano » ont été inaugurées ce vendredi 24 mars. Elles illustrent la politique mise en place par la mairie de Cannes pour le développement artistique à travers le territoire. « La culture irrigue la Ville de Cannes. C'est tout le sens de notre démarche. À travers ces fresques, nous reprenons la tradition des murs peints en hommage au cinéma », a commenté David Lisnard, sous les regards en couleurs de Bruce Willis et John Travolta.

      Remettre « du beau dans la ville ! »

      Ces fresques ont été réalisées dans le cadre des célébrations des 70 ans du Festival de Cannes, autour d’un thème fort « La valorisation du 7e art et des grands films palmés », à l’instar des longs-métrages de Quentin Tarantino (Pulp Fiction) et de Jane Campion (La leçon de piano).

      « Nous mettons en exergue ici deux grands films, parfaitement mis en valeur par les artistes de ce projet (collectif Vertical Pulse), a félicité le premier magistrat. Nous remettons du beau dans la ville ! »

      Une façon de prendre soin, encore et toujours plus, du cadre de vie des Cannois et de valoriser les quartiers. Tous les quartiers.

      Reportage vidéo

    • Réaction de David Lisnard à l'attaque de Londres

      Communiqué du Maire de Cannes :

      « À la suite de la double attaque de Londres, cet après-midi, nous exprimons naturellement toute notre amitié à la population britannique comme notre solidarité aux blessés et aux familles des victimes. Je tiens aussi à adresser une pensée fraternelle aux nombreux ressortissants du Royaume-Uni qui résident à Cannes et qui accompagnent son histoire depuis 180 ans.
       
      Les premières investigations de la police s’orientent vers la piste terroriste. C’est donc une nouvelle fois la démocratie qui serait visée à travers l’agression du parlement et des passants sur le pont de Westminster.
       
      La situation nous rappelle que malgré les succès rencontrés en Syrie et en Irak, avec le recul de l’Etat islamique sur le terrain, les démocraties européennes restent, sur leur territoire, la cible de personnes mandatées par les organisations terroristes pour tuer des individus, fragiliser nos institutions et détruire notre mode de vie.
       
      Cette nouvelle attaque, à quelques kilomètres de chez nous, confirme aussi que les conditions de levée de l’Etat d’urgence en France ne sont pas réunies et que tous les moyens doivent être donnés au renseignement, aux forces de police et de gendarmerie, à l’armée et à la justice pour mettre les terroristes hors d’état de nuire dans notre pays. »

    • Monica Bellucci, maîtresse des Cérémonies 2017

      C'est officiel ! La sublime actrice italienne Monica Belluci sera la maîtresse des Cérémonies d'ouverture et de clôture du 70e Festival de Cannes qui se tiendra du 17 au 28 mai prochain et sera présidé par le cinéaste espagnol Pedro Almodóvar. 

      L'actrice succède notamment à Laurent Lafitte, Lambert Wilson et Audrey Tautou.

      Cannes fête 70 ans de Festival - En savoir


      Monica Belucci pour le film Le Meraviglie de l'italienne Alice Rohrwacher qui remporta le Grand prix du jury. ©Traverso 2014

    • L’équipe du Cannes Lions devient Cannoise !

      Ils ont fêté leurs noces de diamant il y a quatre ans ! Le mariage du Festival Cannes Lions avec la ville de Cannes est une histoire qui dure. Première rencontre en 1954. La relation devient complètement exclusive à partir de 1983. Le Festival International de la Créativité – anciennement de la Publicité – ne va pas sans Cannes… et inversement.

      « Un signe fort »

      Jusqu’à une petite pendaison de crémaillère, il y a quelques jours, qui fait de Cannes et du Festival de la Créativité des partenaires encore plus soudés.

      C’est ainsi sur la place du Commandant Maria, au cœur du quartier République, qu’une partie de l’équipe londonienne des Lions a élu domicile cannois pour un soutien opérationnel. À demeure, au plus près du Palais des Festivals et de sa célèbre Croisette qu’ils feront de nouveau bouillonner du 17 au 24 juin prochain.

      Cet emménagement n’est pas anodin, « il renforce le lien entre Cannes et ceux qui contribuent à nos emplois, a commenté David Lisnard à l’occasion d’une visite des nouveaux locaux. Le Festival de la Créativité est un événement majeur et incontournable qui contribue à l'identité internationale de la ville. Et en plus, désormais, vos collaborateurs sont Cannois ! Votre présence dans ce quartier est un signe fort ».

      « Cannes LA capitale de la créativité »

      Le maire de Cannes a, en effet, engagé une série d’actions sur le secteur République afin d’encourager l'installation d'artisans et de nouveaux commerçants. La présence des équipes des Lions traduit cette démarche en faveur de l'attractivité, la diversité et le renouveau du quartier.

      Le directeur général des Cannes Lions, José Papa, a confié sa « fierté » de s’inscrire ainsi concrètement « dans l’histoire de cette ville » dont il partage pleinement la vision portée par David Lisnard. À savoir, faire de « Cannes LA capitale de la créativité », tant à travers les projets de la mairie que des événements internationaux qu’elle accueille ou organise.

      So… welcome in Cannes !

    • Téléthon : 38 972 € de dons collectés

      38 972,59 euros : c'est le montant des dons collectés par les bénévoles cannois à l'occasion des 30 ans du Téléthon en décembre dernier.

      Ce chèque a été remis le 17 mars 2017 par David Lisnard à l’Association française contre les myopathies (AFM), en présence de nombreux élus, bénévoles et partenaires.

      L'occasion pour le Maire de Cannes d'exprimer sa reconnaissance et son admiration à l'ensemble des personnes mobilisés : « Votre mobilisation ne faiblit pas, qu'il pleuve, qu'il vente... Au nom des Cannois, merci à vous et bravo. Vous le faites avec le don de soi, une vitalité positive. Vous êtes remarquables et je vous en remercie » .

      Renseignements www.afm-telethon.fr

       

    • Pour la Saint-Patrick, la ville de Cannes s’est mise aux couleurs de l’Irlande !

      Une journée « so irish » dédiée aux relations entre les deux destinations, avec d’emblée une rencontre entre des entrepreneurs Cannois et Irlandais, spécialistes du numérique et du tourisme, afin d’accentuer les synergies communes.

      En fin de matinée, le ministre irlandais Leo Varadkar a été accueilli à l’hôtel de Ville par le chœur des enfants des classes orchestres des écoles Macé et Eugène Vial avant qu’ils n’aillent, comme tous leurs petits camarades, goûter les saveurs de l’Irlande. Au menu des cantines cannoises ce jour-là : des mets 100 % irlandais (coleslaw, fish chowder, crumble…) Enfin, à 18h30, temps fort de cette Saint-Patrick cannoise, le mise en lumière de la ville aux couleurs de l’Irlande par le maire de Cannes et le ministre irlandais, suivie d’un concert de musiques et de danses traditionnelles irlandaises dans les jardins de l’hôtel de Ville.

      Reportage vidéo

      Une Saint-Patrick donc haute en couleurs à Cannes avec des bâtiments cannois emblématiques tout de vert éclairé : La Croisette, l’église et la tour du Suquet, l’hôtel de Ville, le Palais des Festivals et des Congrès, le Centre d’Art - La Malmaison, l’hôtel Majestic, l’hôtel Martinez, l’hôtel Marriott…

    • L'Abbaye de Lérins reçoit le label d’État Qualité Tourisme « Lieu de visite »La marque Qualité Tourisme est le seul label d’État attribué aux professionnels du tourisme pour la qualité de leur accueil et de leurs prestations.

      C'est assurément sur l'île Saint-Honorat et le monastère de Lérins, nouveau récipiendaire, que David Lisnard a célébré la remise de cette marque nationale : « Ici, nous sommes à Cannes ! Pas au large de Cannes, ou proche de Cannes... nous sommes sur le territoire communal de la ville. Cette abbaye s'inscrit dans l'ADN cannois et azuréen qui conserve son identité en restant ouvert aux autres. » L'occasion pour le maire de Cannes de rappeler également que « le tourisme est un secteur majeur, qui crée de l'emploi et fait sens. C'est une voie d'avenir pour l'économie, l'emploi, la France. »

      La communauté des moines de Lérins a ainsi suivi avec succès une démarche qualité exigeante orientée vers la satisfaction des touristes. La plaque Qualité tourisme et le diplôme ont été remis au père abbé Dom Vladimir Gaudrat, en présence de David Lisnard, de Michel Chevillon, vice-président de la CCi Nice Côte d'Azur et de Sophie Gleizes, représentant l'État.

      Près de 5 500 établissements sont porteurs de la marque Qualité Tourisme en mars 2017.

      À lire aussi : Soutenez la candidature de Cannes à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO des îles de Lérins et de la Croisette.

    • L'oursinade du Moure Rouge, un vrai délice iodé

      C’est le grand rendez-vous de la gastronomie provençale et le point d’orgue de la semaine de « Cuisine cannoise en fête ». L’oursinade du Moure Rouge, pour sa 2e édition, a confirmé le succès rencontré l’an dernier.

      De nombreux amateurs sont venus déguster ce dimanche le fruit de la pêche des professionnels cannois. Visiblement, un régal !

      Reportage vidéo

    • Le premier poste de police mobile, au plus près des Cannois

      Si vous ne pouvez pas vous rendre à un poste de police municipale… c’est désormais le poste de police municipale qui vient à vous. Quelques mètres carrés, parfaitement équipés, et complètement dédiés à la sécurité des Cannois et des visiteurs.

      Reportage vidéo

      David Lisnard en avait pris l’engagement. Tenu donc ! Le premier poste de police municipale mobile est ouvert. Le maire de Cannes a présenté vendredi, sur la place du Marché de La Bocca, « ce nouvel équipement qui va accroître l'efficacité de notre police cannoise. »

      « Nous serons présents partout »

      Doté de quatre caméras sur le toit du véhicule, d’un écran intérieur relié au Centre de protection Urbaine et ses quelques 530 caméras ‑ le réseau le plus dense de France ‑, trois radios fixes, un téléphone satellite, un bureau et un ordinateur, le poste de police mobile cannois se déplacera sur l’ensemble du territoire. « Nous serons présents partout, je tiens à l'affirmer, dans le respect bien sûr des prérogatives qui sont les nôtres, a insisté David Lisnard. Ce véhicule répond à un réel besoin de proximité avec les habitants de tous les secteurs. Ce poste mobile sera également utile en soutien lors d'interventions et pourra aussi faire office de poste de commandement déporté ».

      Avec cet outil, la police municipale se place effectivement au plus près de la population. C’est d’ailleurs le cœur de sa mission :

      • Assistance lors des contrôles sur les incivilités et contrôles routiers.
      • Présence sur des points spécifiques pour lesquels des problèmes ont été signalés.
      • Présence sur des points éloignés des postes de police d’îlotage, afin de renforcer la présence policière dans ces secteurs. Ainsi, les riverains qui souhaitent exprimer des doléances seront reçus dans ce poste par les agents référents.
      • Renfort de l’action des îlotiers de la police municipale.
      Recueillir les doléances des Cannois

      Grâce à son groupe électrogène, le poste de police municipale mobile bénéficie d’une autonomie électrique de sept jours. Il est, par ailleurs, équipé de la géolocalisation qui permet aux agents de connaitre sa position en temps réel.

      À bord, deux agents référents pourront accueillir ‑ 7/7 jours, 24/24h ‑ deux à trois personnes afin d’enregistrer les doléances  des citoyens. Selon le type de mission et le secteur, le poste mobile sera assisté par des îlotiers, des motocyclistes et des agents d’autres brigades.

      « On ne lâchera rien ! »

      « La police municipale est une police au service des habitants. Elle est aussi devenue un maillon fort et essentiel de la chaîne de la sécurité, a commenté le premier magistrat. Nos agents se sont professionnalisés et notre action consiste à moderniser sans cesse notre police, avec de nouveaux véhicules, des gilets par balles pour tous nos policiers, des nouvelles armes automatiques d'ici quelques jours… »

      Pour le maire de Cannes, le poste de police mobile apporte une corde supplémentaire à l’arc de la sécurité à Cannes, et aussi de la lutte contre l’incivisme.

      David Lisnard prévient : « On ne lâchera rien ! Partout où il y a des problèmes et notamment dans les secteurs difficiles, nous serons là ».

    • Festival des Séries : Fleur Pellerin présidera l’association organisatriceL'ancienne ministre de la culture et de la communication et fondatrice du fonds d’investissement Korelya Capital, Fleur Pellerin, a été choisie par David Lisnard pour présider l'association organisatrice du Festival International des Séries.

      La première édition de ce projet d’envergure qui tient particulièrement à cœur au maire de Cannes, David Lisnard, aura lieu en avril 2018.

      « Il n’existe pas de rendez-vous incontournable des séries de dimension internationale, un genre pourtant devenu majeur dans la création et la production audiovisuelle. Comme ministre de la Culture, j’ai voulu que la France saisisse cette opportunité et crée le festival de référence en la matière. Le maire de Cannes, David Lisnard, travaillait déjà depuis plusieurs années sur ce même sujet. Le projet ambitieux qu’il propose aujourd’hui est donc le fruit d’une réflexion très approfondie sur le plan artistique comme logistique. La ville a démontré depuis plusieurs années sa capacité à accueillir, grâce à des infrastructures adaptées, de grands événements internationaux consacrés à la création culturelle, audiovisuelle et cinématographique. Elle en a tiré un grand rayonnement et une forte notoriété au niveau mondial.
      Je suis honorée de la confiance qui m’est faite et porterai avec passion les ambitions de ce nouveau rendez-vous, à la fois professionnel et grand public, afin qu’il s’impose dans le calendrier international » explique Fleur Pellerin.
       
      De son côté, le maire de Cannes, David Lisnard, se félicite de cet engagement qui s’inscrit dans le prolongement des échanges noués dès 2014 avec la ministre : « Fleur Pellerin a été immédiatement réceptive à l’idée de ce Festival. Elle est la première à en avoir saisi l’importance pour la France et sa promotion culturelle. Nous avons eu plusieurs rencontres à Paris et à Cannes sur le sujet et j’ai pu, au fil de nos échanges, observer une personnalité franche, attentive, ouverte et conquise par l’idée, hors de toute approche partisane. Fleur Pellerin réussit aujourd’hui de façon brillante dans le secteur privé. Elle possède une triple compétence particulièrement pertinente pour présider l’association organisatrice de notre Festival : sa connaissance, au plus haut niveau, du monde culturel, son expérience entrepreneuriale, sa fibre internationale. »

      Après Reed Midem et le groupe Canal +, qui ont annoncé leur partenariat, la nomination de Fleur Pellerin à la présidence de l’association organisatrice créée, constitue une nouvelle étape forte dans la concrétisation du projet cannois qui fédère des acteurs incontournables de la création artistique et du marché économique des séries.

      À lire l'actualité : Cannes et CANAL+ partenaires du Festival International des Séries

    • Racontez votre plus beau Festival !Votre plus beau souvenir, votre émotion la plus prenante, votre anecdote la plus savoureuse, votre film préféré : racontez-nous tout ce qui vous lie au Festival de Cannes.

      Pour cela, envoyez un mail avec vos coordonnées téléphoniques à l’adresse suivante : cannessoleil @ cannes.fr. (cannessoleil @ cannes.fr.)

      Nous vous recontacterons pour évoquer votre projet de témoignage et les récits les plus originaux seront publiés dans Cannes Soleil spécial Festival et/ou insérés dans une web-série spécialement dédiée à « Cannes fête 70 ans de festival » . 

      Cannes fête 70 ans de Festival - En savoir

    • La mairie de Cannes partenaire des Restos du Cœur

      Alors que les Restos du Cœur vivent, cette année, leur 32e campagne hivernale, le maire de Cannes est allé à la rencontre des équipes cannoises de l’association cette semaine.

      À Cannes Forville d’abord, puis à La Bocca, David Lisnard a tenu à répéter son soutien à l’ensemble du « tissu associatif très dense qui maille le territoire cannois ». À Cannes, l’action sociale et caritative représente, en effet, un budget de 10 millions d’euros de subventions, maintenu coûte que coûte malgré le contexte financier difficile.


      Équipe Cannes Forville

      Pour autant, l’action sociale se révèle d’autant plus importante et légitime au sein d’une ville comme Cannes qui, loin des clichés, affiche de lourds contrastes « avec un taux de pauvreté d’environ 18 %, soit 4 points supérieurs à la moyenne nationale. »

      « C’est d’abord une aide psychologique »

      Le premier magistrat a vivement salué, au nom des Cannois, la petite cinquantaine de bénévoles qui œuvrent en faveur des plus démunis au sein des deux centres de l’association qui a accueilli en 2016 environ 1 300 personnes. « Au delà d'apporter une aide financière, une aide alimentaire, c'est d'abord une aide psychologique que vous prodiguez à vos bénéficiaires. Nous souhaitons donc vous remercier pour ce que vous faites et vous assurer que la mairie de Cannes est votre partenaire ».


      Équipe Cannes La Bocca

    • Les jeunes Cannois construisent leur citoyenneté !

      65 collégiens sont allés à la rencontre des institutions Républicaines pour créer leur propre Livret Citoyen qui leur a été remis en mains propres à l'occasion d'une cérémonie organisée au collège des Muriers, dans le quartier de La Bocca. Ou comment devenir des citoyens responsables, conscients de leurs droits et devoirs.

      Reportage vidéo

    • Opération jobs d'été : 1 752 offres d’emplois, 33 stands, 24 employeurs…La Mairie de Cannes agit pour l'emploi des jeunes

      « 1000 jobs d’été », première manifestation de la Quinzaine de l'emploi - édition 2017 - organisée par la Mairie de Cannes, a encore une fois attiré les foules.

      Le temps d'une matinée, les jeunes cannois, CV en main, sérieux et surtout très motivés, ont pu rencontrer leurs futurs employeurs.

      Retour en images sur l'opération 1000 jobs d'été, édition 2017.

      Reportage vidéo

      La Quinzaine de l'emploi continue jusqu’au 10 mars. Chercheurs d’emploi, salariés, créateurs d’entreprises et tous les professionnels attentifs à l’évolution du marché... retrouvez de nombreux événements liés à l'emploi.

      Votre prochain emploi vous attend.

       

       

    • France hélices labellisée « Made in Cannes »Le label « Made in Cannes » visible dans le monde entier !

      France Hélices, leader mondial dans le domaine de la propulsion navale, a procédé ce jeudi à la toute première gravure des équipements issus de sa chaîne de production. Un coup de marteau donné par le maire de Cannes, comme le coup d’envoi du cycle vertueux de la reconnaissance des savoir-faire cannois (industriels, événementiels, de service, touristiques…)

      Concrètement, ce sont plus de 20 000 hélices fabriquées à Cannes La Bocca, et exportées aux quatre coins de la planète, qui porteront désormais la marque « Made in Cannes ». Le signe aussi d’une véritable fierté cannoise.

      Reportage vidéo

    • Atelier périscolaire : apprendre à bien manger

      Comment bien s’alimenter au petit-déjeuner ? C’était tout l’enjeu de l'atelier périscolaire proposé à l’école Bocca centre par le service Hygiène et Santé. À la fois ludique et instructif, cet atelier a permis aux petits cannois d’apprendre, le temps d'une matinée, à bien se nourrir.

      La Mairie de Cannes multiplie les initiatives pour favoriser l'épanouissement intellectuel, culturel, sportif, social et civique des petits Cannois.

      Reportage vidéo

    • Les valeurs de l'Aïkido transmises aux enfants autistes

      Sept élèves de l’École des enfants de lune (1) se sont initiés à l'art de l'Aïkido, jeudi après-midi au club Aïkido 06, au dojo de Coubertin. Kevin Hocquard, enseignant diplômé d’État, et son équipe (Céline Cauvy, ceinture noire 3e Dan et le jeune gradé Aston 11 ans) ont offert bénévolement une session découverte aux enfants âgés de 3 à 10 ans. Parmi eux, 4 enfants autistes. « Nous avons atteint les objectifs fixés, soulignait le professeur : approche du tatami, échauffements, assouplissements, préparation aux exercices. Ils ont été réceptifs. Cet échange permet aussi de se remettre en question dans notre manière d'enseigner. »


      Les élèves de l’École des enfants de lune

      Discipline pacifique, l'Aïkido permet de transmettre des valeurs de vie non violentes. « Cet art martial japonais transmet la confiance en soi. On cherche à désamorcer tout type de conflit. On reste droit face à une agression. Rien que ça, ça  règle 95 % des conflits. » Teddy Esnault, fondateur de l'association « Moi aussi j'ai des vacances » a accompagné les enfants : « Ils sont très contents de ce moment de découverte et de partage avec d'autres enfants », soulignait-il.

      Un échange que les partenaires ont hâte de renouveler. Après le stage pour enfants autistes, l'Aïkido 06 a reçu les juniors du club de basket ball Cannes basket Olympique, dans le cadre d'un stage de vacances multi activités. « Ces échanges avec des professionnels spécialisés permet de découvrir d'autres activités, d'échanger avec d'autres jeunes, souligne Laetitia Parente, éducatrice sportive. L'aïkido a de belles valeurs à transmettre et canalise les jeunes. » Toute l'année, le club Aïkido 06 propose des cours d'essai gratuits.


      Les juniors du club de basket ball Cannes basket Olympique

      Renseignements aikido06.fr ou 06 60 93 90 71, « Moi aussi j'ai des vacances » 07 71 71 69 59

      (1) EDAL, une école associative, alternative, inclusive, d'inspiration Montessori

    • Le Fonds de dotation Cannes concrétise son aide à l'association Pan

      Mercredi 15 février, le Fonds de dotation Cannes a remis un chèque de 15 000 € à l'association Pan dans le cadre de l'engagement social et culturel de ses spectacles éducatifs pour enfants.

      L'association Pan nous dévoile l’aboutissement de son travail lors de deux représentations le 25 février 2017 à 14h30 et 17h en avant-première mondiale au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes.

      C'est à l’issue de l’une des dernières répétitions de cet opéra pour enfants d'un nouveau genre, que Max Artuso, président du Fonds de dotation Cannes, a remis le chèque à Sergio Monteresi, créateur de la pièce ainsi qu’à Magalie Thomas, metteur en scène, qui ont tous deux porté ce projet.

      Cette association favorise la mixité sociale au travers d’un spectacle vivant et interactif regroupant aussi bien des enfants d’origine sociale modeste que des enfants plus privilégiés autour d’un projet pétri de nouvelles technologies (hologrammes, participation du public via une application…).

      Plus d'infos : http://operapeterpan.com

    • Le centre d'appels téléphonique Saint-Nicolas rénové et inauguré

      Le plus moderne et sécurisé de France. Le nouveau central téléphonique Orange, inauguré ce jeudi 9 février, a complètement revu ses installations à la suite des intempéries du 3 octobre 2015.

      Le centre Saint-Nicolas, au cœur du quartier République, avait été englouti par les eaux entrainant une panne générale pour 33 000 clients et quelques 600 000 connexions.

      Des mesures donc ont été prises afin de faire face à d’autres crues. Un travail titanesque.

      Reportage vidéo

    • Arts visuels : « Cannes on air »… action !

      Salles de montage, régies d’étalonnage, d’effets spéciaux et de mixage, auditoriums de bruitage et doublage, postes de graphistes, animateurs, story-boarders, studio…

      1200 m2 pour les arts visuels

      La mairie de Cannes ajoute un nouveau maillon à la chaîne de la création de contenus et, plus particulièrement, de contenus audiovisuels. Le projet d’un espace dédié ‑ 1 200 m2 au n° 1 avenue du Petit Juas – a été approuvé à l’occasion du dernier conseil municipal et prévoit ainsi la création d’un pôle créatif des arts visuels. Son nom : « l’Avant-garde ».

      La municipalité cannoise a donc décidé de soutenir ce projet, en phase avec l’ambition affichée de développer la filière de l’économie créative. D’abord parce que la cité cannoise est devenue au fil des ans, et des événements qui ponctuent son calendrier, un Haut lieu de diffusion, de promotion, de commercialisation (Festival de Cannes et son marché, MIPTV, MIPCOM, Cannes Lions, MIPIM…). Sans oublier le futur grand événement en gestation : le Cannes Festival International des Séries, à compter d’avril 2018.

      Formation aux métiers créatifs

      Ensuite parce que ce projet de pôle créatif des arts visuels s’ajoute aux initiatives déjà engagées par la mairie de Cannes, à savoir la formation aux métiers créatifs. Le futur pôle universitaire de Bastide Rouge, au sein du technopôle de l’image, proposera ainsi un Diplôme Universitaire « Storytelling Institute » (Bac +4/5), un Master Humanités et Industries Créatives, un Master Journalisme International et Design de l’Information, un Master Production et Distribution numérique, un Diplôme Universitaire Sound design and engineering, une formation doctorale Médias immersifs.

      L’Université de Los-Angeles partenaire

      Dès le printemps 2018, en partenariat avec l’Université de Los-Angeles, un institut de Storytelling proposé par l’Université Côte d’Azur (U.C.A.) formera, à Cannes, une dizaine de jeunes auteurs à l’écriture de scénarios.


      Illustration/Photomontage

      En cohérence avec sa politique tournée vers l’économie créative, la Ville de Cannes a logiquement décidé de soutenir les deux porteurs de projet à l’origine de « l’Avant-Garde », sans participation financière municipale. « Ce projet Cannes On Air, s'il se concrétise, complètera l’offre déjà présente sur notre ville et renforcera l’attractivité de notre territoire » a commenté le maire de Cannes, David Lisnard.

    • Le secteur Forville fait place nette !

      Rénovation urbaine sur tous les fronts dans le secteur Forville. La Place de la Petite Fabrique bientôt revue et corrigée, les abords de la place de la Miséricorde et la rue Gazagnaire requalifiés.

      Les aménagements prévus dans le quartier ont été approuvés à l’occasion du conseil municipal ce lundi 6 février. Ils s’inscrivent dans le prolongement de la piétonnisation du marché Forville et l’embellissement du quartier du Suquet.

      La place de la Petite Fabrique aux accents méditerranéens

      Des travaux qui s’avèrent d’autant plus nécessaires que depuis la construction de la résidence les Rois Mages en 1984, peu d’évolutions ont été apportées, en termes d’esthétique, de matériaux, d’équipements ou encore de création d’espaces verts. Le besoin est d’autant plus criant en ce qui concerne la place de la Petite Fabrique car elle représente le passage obligé pour de nombreux visiteurs et utilisateurs du parking Suquet-Forville.

      Comme elle le fait sur de nombreux quartiers, la mairie de Cannes a donc décidé d’engager une série d’actions afin d’améliorer la qualité de vie et l’attractivité du secteur :

      • Renforcer l’éclairage public.
      • Fluidifier et apaiser la circulation, en redonnant une priorité aux piétons rue Gazagnaire par la création d’une zone à 30 et à 20 km/h.
      • Embellir l’espace public par la pose de matériaux qualitatifs et harmonisés, notamment avec ceux de la rue Meynadier et de la place de la miséricorde.
      • Installer un mobilier urbain place de la Miséricorde pour organiser le stationnement des 2 roues.
      • Rénover la place de la Petite Fabrique avec un revêtement au sol et la mise en place de jardinières agrémentées de plantes méditerranéennes.

      Les travaux devraient débuter à la fin d’année, à la suite du ravalement des façades de la résidence les Rois Mages par l’Office Public de l’Habitat. « L’ensemble sera au final très harmonieux… beaucoup plus beau que sur les esquisses ! » s’est réjoui le maire de Cannes, David Lisnard.

      © Photomontages

    • Performances budgétaires pour bonne santé financière !

      C’est le triptyque du maire de Cannes : baisse de la dette, forte diminution des dépenses de fonctionnement et non augmentation des taux des impôts communaux. Une formule qui donne le cap et le cadre de l’action municipale. Et qui, un soir de février 2017 (tout comme en 2016), rend le vote du budget de la Ville de Cannes unanime dans les rangs du conseil municipal. Le travail quotidien pour la qualité de vie des Cannois et l’attractivité de Cannes met tout le monde d’accord, encore une fois.

      La mairie de Cannes a donc confirmé, ce lundi, les bons résultats et les axes présentés en fin d’année 2016 à l’occasion du débat d’orientations budgétaires.

      Impôts : on reste à 0 %

      2017 ne fera pas exception. Comme les années précédentes – depuis 2001 – la municipalité n’entend pas obérer le portefeuille des Cannois. Pourtant, le contexte national ne joue pas en faveur des communes. Les villes françaises ont d’ailleurs été contraintes d’augmenter en moyenne leurs taux d’imposition de + 1 %.

      À Cannes, c’est hors de question. Malgré un total cumulé abyssal de perte de ressources pour la Ville de Cannes de 76 M€ d’ici fin 2017, David Lisnard confirme : « Nous n’augmenterons pas les taux d’impôts communaux. La performance budgétaire est au rendez-vous grâce à une rigueur bénéfique et constructive qui transcende les contraintes financières imposées par l’État. » Idem en ce qui concerne la surtaxe sur les résidences secondaires qui « ne sera pas appliquée et les abattements fiscaux ne seront pas modifiés ».

      De fait, à ce jour, Cannes fait partie des villes de la strate où les taux communaux des impôts locaux sont les plus bas (en tenant compte de ceux du bloc communal, c’est-à-dire ville + intercommunalité).


      Cliquer pour zoomer

      Économies, économies, économies…

      Les dépenses de gestion courante s’affichent en baisse (- 1,10 %) grâce, entre autres, à un important travail sur la renégociation et la reconfiguration de marchés. Une manne effectivement non négligeable : le contrat d’assurance de la Ville, revu et corrigé, c’est 272 000 € économisés par an ! Avec une flotte de véhicules diminuée de 111 véhicules depuis janvier 2014 au profit de pools en libre-service, la mairie de Cannes économise (entretien et carburant) 260 000 € par an.

      Réorganisation du travail sans augmentation de la masse salariale ont aussi permis de fructueuses reprises en régie. A l’instar du balayage des voies et des marchés (1,4 M€ d’économies par an), le ramassage des déchets et la collecte des horodateurs (600 000 € par an)…

      Une série de mesures concrètes qui totalisent, entre 2014 et 2016, 7,2 M€ d’économies, soit une baisse de 13,3 % des charges à caractère général.

      David Lisnard estime que d’ici la fin de son mandat les économies de gestion devraient culminées à quelque 25 M€.

      C’est la dette qui baisse, qui baisse…

      C’est le troisième pilier de l’action engagée par le premier magistrat cannois. Conformément aux engagements de David Lisnard, le désendettement se poursuit. La réduction de la dette, entre 2014 et 2017, s’élèvera à 39 M€ (même - 44 millions d’euros avec le transfert à la C.A.C.P.L. d’un emprunt lié au Grand Bleu). C’est l’objectif fixé au préalable d’un encours de l’ordre de 200 millions d’euros en 2020. Cette dette ne comporte aucun emprunt toxique.

      La baisse de la dette, récompensée par la Direction départementale des finances publiques, représente aussi un levier d’économies de gestion. Ce désendettement a pour effet de réduire les frais financiers de 2,4 millions d’euros sur la période. Cette démarche est reconnue par les établissements bancaires qui, conscientes de sa solidité financière, proposent à la Ville de Cannes des taux d’intérêt particulièrement bas.

      56 M€ de travaux pour Cannes en 2017

      La municipalité continue d’investir dans tous les quartiers. 56 millions d’euros de dépenses d’équipement sont ainsi prévues au budget 2017. Elles permettront de financer notamment la reconstruction de l’école des Broussailles, l’embellissement du Carré d’Or, le réaménagement du quartier du Petit-Juas, l’embellissement du front de mer, la poursuite du réaménagement des boulevards du Midi Louise Moreau (opération Boccacabana) et Jean Hibert, la mise en accessibilité des espaces publics et bâtiments communaux, la fin de la piétonnisation du Suquet, la poursuite du projet de pôle universitaire, le lancement de l’aménagement et de l’embellissement du centre de la Bocca, la valorisation et la sécurisation du secteur Forville (place de la Petite Fabrique, place de la Miséricorde, rue du Docteur Gazagnaire)...

      Autant de nouvelles étapes clés dans le renouveau de la ville au fil des 258 M€ d’investissement qui seront réalisés sur la mandature pour développer l’attractivité de la ville et la qualité de vie.

    • Le brûlage à l’air libre des déchets verts est réglementé

      La Ville de Cannes rappelle aux Cannois que le le brûlage à l’air libre des déchets verts est strictement réglementé à Cannes et sur l'ensemble du territoire départemental des Alpes-Maritimes. Dans le cadre de la lutte contre la pollution de l’air, un arrêté préfectoral réglementant cette pratique est entré en vigueur le 10 juin 2014 et s’applique ainsi à tout le département.

      Le brûlage, très nocif pour l’environnement et la santé et qui peut être la cause d’incendies, est interdit, à l’exception de certains déchets verts secs (ou sur dérogation préfectorale).

      Seuls les résidus de taille d’oliviers, de mimosas et d’arbres fruitiers parfaitement secs peuvent encore être brûlés (les résidus de tonte, feuilles mortes, taille de haies... sont exclus), dans des conditions très strictes en termes de dates, horaires, superficie, conditions météorologiques…

      L’incinération des résidus de taille précités peut se faire qu’en période dite « verte » :

      • Du 1er octobre au 30 juin entre 10h et 15h30 uniquement.
      • Le vent établi ne doit pas être supérieur à 20 km / heure.
      • Les entassements de végétaux à incinérer ne doivent pas dépasser 1,5 mètre de diamètre et 1 mètre de hauteur.

      La Ville de Cannes conseille vivement aux particuliers de créer leur propre compost, très riche et bénéfique pour les composantes de leur jardin.

      Les déchets verts peuvent cependant être apportés, gratuitement pour les particuliers, dans l’une des 8 déchèteries du SMED.

    • Église Saint-Joseph : et la lumière fut !

      Depuis le 1er février 2017, l’église Saint-Joseph illumine le quartier des Broussailles grâce à une nouvelle mise en lumière, conférant au quartier un phare dans la nuit. Prémices d’une transformation plus importante pour le secteur.

      Mise en lumière de l’église Saint-Joseph

      Une mise en lumière respectueuse de l’environnement

      Valoriser l’architecture, embellir l’environnement nocturne, renforcer la sécurité : autant d’objectifs pour améliorer de manière concrète la vie des Cannois. David Lisnard, qui a procédé à la mise en lumière de l’édifice, a rappelé son attachement à défendre le caractère village du quartier des Broussailles. « Tout ce que l'on fait n'aurait aucun sens si cela ne répondait pas à une amélioration de la qualité de vie » a ajouté le maire de Cannes. Le projet s’inscrit dans le cadre du Plan Lumière.

      Embellissement de l’avenue de Grasse

      Une mise en lumière qui s’inscrit dans une opération plus globale de réaménagement du secteur qui va consister en la rénovation de l’avenue de Grasse et permettre ainsi de répondre aux problématiques de stationnement par la création de places de parking supplémentaires, de valoriser les espaces en aérant le quartier, notamment sur l’emprise de l’actuelle école maternelle qui verra la création d’un nouveau jardin public, et permettra le développement du Centre Hospitalier qui souhaite créer un nouveau service venant compléter la chaîne des soins.

      « Dans une période où l'on doute de tout, gérer la ville donne beaucoup de sens à l'existence » a conclu le maire de Cannes.

      Les sites cannois éclairés dans le cadre du Plan Lumière :

      • Le Suquet
      • L’église Russe Saint-Michel
      • L’église Notre-Dame des pins
      • Le pont de Lyon
      • La Croisette
      • Le jardin des Gabres « René Cassin »
      • Le lycée Carnot
      • L’église Christ Roi
      • L’église Saint-Georges
      • Le mausolée Eugène Tripet
      • Les immeubles du bas du boulevard Carnot
      • La synagogue
      • L’église Saint-Paul
    • Ordre du jour : conseil municipal du 6 février

      La séance du conseil municipal s'est tenu lundi 6 février, à partir de 19h, salle du conseil municipal, hôtel de ville annexe.

      53 délibérations inscrites à l'ordre du jour. Les séances du conseil municipal sont publiques et permettent de prendre des décisions qui engagent le bon fonctionnement de la collectivité et l'avenir de Cannes dans le cadre du projet municipal.

      Télécharger l'ordre du jour

      Consultez en ligne les délibérations exécutoires des conseils municipaux de la Mairie de Cannes

    • Pedro Almodóvar, président du jury du 70e Festival de Cannes

      Le cinéaste espagnol Pedro Almodóvar sera le prochain Président du jury du Festival international du film de Cannes qui débutera le 17 mai et fêtera sa 70e édition.

      Le réalisateur et scénariste à la filmographie éblouissante a déclaré : « Je suis très heureux de fêter le 70e anniversaire du Festival du Film de Cannes dans cette fonction si privilégiée. Je suis reconnaissant et honoré et j’ai le trac ! Être Président du Jury est une lourde responsabilité et j’espère être à la hauteur des circonstances. Je peux vous dire que je vais me dévouer corps et âme à cette tâche, qui est à la fois un plaisir et un privilège. »

      La Sélection officielle et la composition du Jury seront dévoilées à la mi-avril.


      Pedro Almodovar et l'équipe pour le film Julieta ©Traverso

    • École des Broussailles : le chantier avance

      Le chantier de la nouvelle école des Broussailles se concrétise, dans les clous du calendrier initialement présenté. David Lisnard a fait un point d'étape du chantier lors d’une visite de terrain. Un projet qui signe aussi le réaménagement et l’embellissement de tout un quartier. 

      Qualité, confort et sécurité de l’enseignement 

      En septembre 2018, c’est dans une école flambant neuve que seront accueillis les petits Cannois. Ce projet est cher au maire de Cannes qui place l’Éducation parmi ses priorités : « les investissements les plus importants du mandat sont consacrés à la formation, l’éducation et l’avenir de la jeunesse. L’objectif est d’avoir une école esthétique, fonctionnelle, sécurisée, et permettre aux enfants de bien étudier ». La construction à proprement parler du nouveau bâtiment démarre en février.

      Nouveau groupe scolaire des Broussailles - En savoir


      « Nous allons embellir et améliorer le quartier » David Lisnard 

      Une nouvelle école qui va permettre de procéder au réaménagement du secteur de l’avenue de Grasse et permettre ainsi de répondre aux problématiques de stationnement par la création de places de parking supplémentaires, de valoriser les espaces en aérant le quartier, notamment sur l’emprise de l’actuelle école maternelle qui verra la création d’un nouveau jardin public, et permettra le développement de l’hôpital des Broussailles qui souhaite créer un nouveau service venant compléter la chaîne des soins.

    • À Cannes, « on ne mégote pas sur le trottoir »Pour inciter avec humour les fumeurs à jeter leurs mégots au bon endroit, la Mairie de Cannes est en train d’installer seize cendriers dits « gamifiés » à travers la ville.

      Un outil supplémentaire au service de la lutte contre l’incivisme pour renforcer le geste citoyen, de façon ludique et humoristique, et éviter ainsi le jet de mégots sur la voie publique.

      Exprimez votre différence !

      Vous êtes plutôt Snapchat ou Instagram ? Football ou rugby ? Mer ou montagne ? Votez en jetant votre mégot du bon côté ! 

      Les fumeurs sur l’espace public cannois ont l’embarra du choix et peuvent désormais exprimer leur préférence en jetant leur mégot de cigarette dans la bonne lucarne.

      Le public est d’ailleurs sollicité pour envoyer ses propres suggestions par mail*, lesquelles pourraient être mises en avant dans le cadre de la réalisation de nouveaux exemplaires, une façon d’impliquer encore un peu plus l’usager.

      Seize cendriers gamifiés sont en cours d’installation afin de lutter encore plus efficacement contre l’incivisme et stimuler le geste citoyen des habitants comme des visiteurs, dans le cadre du plan d’action engagé dès 2014 par le maire, David Lisnard, qui a fait de l’éducation citoyenne la cause de son mandat. Une démarche adoptée depuis par de grandes villes françaises (Paris, Nice, Ajaccio,…) encouragées par l’Association des Maires de France à partir de l’exemple cannois.

      * Adressez votre proposition à communication @ ville-cannes.fr

      Les mégots, un fléau pour l’environnement

      En France, chaque année, 72 milliards de mégots sont disséminés dans la nature. Plus de 50 % sont jetés par terre, ce qui constitue à Cannes un enjeu de qualité de vie, mais aussi environnemental et économique puisque les macro-déchets abandonnés dans les caniveaux et réseaux d’eau pluviale se déversent dans la mer. Il faut environ cinq ans à un mégot pour se dégrader en milieu marin.

      Grâce à la portée pédagogique de ses actions de prévention, de sensibilisation et de verbalisation (33 301 PV dressés depuis 2014) des comportements souillant l’espace public (jets de détritus, mictions, déchets canins, etc.), la mairie de Cannes a réalisé une économie de ses dépenses de propreté de 2 millions d’euros en 2016.

      La mise en place de ces cendriers gamifiés s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du plan de lutte contre l’incivisme que viendra renforcer prochainement une nouvelle campagne de communication déclinée en plusieurs langues.

    • Vœux 2017 : Cannes se renforce

      Tradition oblige, les cannois avaient rendez-vous avec leur maire comme à chaque début d’année. Plus de 2 500 d’entre eux sont venus assister à cette cérémonie. Tour d’horizon des grands défis qui attendent Cannes en 2017.

      La sécurité

      « Nous avons créé et mis en place un plan communal de prévention au risque terroriste - le premier en France, le seul à ce jour d’ailleurs à l’initiative d’une municipalité, puisque la sécurité est avant tout une compétence régalienne de l’État. Nous sommes bien conscients aussi que le risque zéro n’existe pas. (…) Nous avons fait réalisé un audit de nos dispositifs et sites sensibles par des experts internationaux de l’anti-terrorisme à partir duquel une série d’actions concrètes ont été engagées pour sécuriser, autant que possible, notre ville, les habitants que nous sommes et nos visiteurs. Nous avons ainsi renforcé la vidéosurveillance, notamment dans les lieux à forte affluence et autour de tous les établissements d’enseignement, équipé toutes les écoles et crèches municipales de 250 boutons alarmes reliés directement au Centre de Protection Urbain et à la Police municipale pour donner une alerte immédiate en cas d’intrusion dans un établissement. »

      À lire aussi :

       

      La lutte contre l’incivisme

      « La lutte contre l’incivisme est inscrite comme la cause du mandat, parce qu’il est inadmissible de jeter des papiers, plastics ou autres canettes par terre, parce qu’il n’est pas normal d’uriner dans la rue, parce qu’il n’est pas normal de jeter ses mégots dans le cheminement des eaux pluviales qui partent à la mer, parce qu’il n’est pas normal de déverser ses gravats ou produits polluant dans les vallons qui finissent eux aussi à la mer, parce qu’il n’est pas normal de jeter sur la voie publique un vieux matelas, un vieux meuble, une vieille lampe, en se disant qu’il y aura bien quelqu’un pour les ramasser. Ces comportements-là, à Cannes, sont ouvertement combattus et chaque fois qu’il faudra ramener des récalcitrants au sens civique, même sous la contrainte de la verbalisation, nous le ferons sans faiblir. »

      À lire aussi : Incivisme : nouveau dispositif contre les dépôts sauvages

       

      Les finances

      « Dans ce contexte particulièrement difficile, nous avons :

      • fini l’année sur un excédent budgétaire de 28 millions d’euros ;
      • réduit les dépenses de 2,59 % supplémentaires par rapport à 2015, ce qui nous permet d’envisager 25 millions d’économies courantes d’ici la fin du mandat ;
      • baissé la dette de 34,09 millions d’euros en trois ans, soit 10 millions de mieux que les prévisions budgétaires initiales ;
      • et pour préserver les contribuables, nous avons créé un fonds de dotation, désormais Fondation, qui permet à des particuliers ou à des entreprises de s’engager dans un projet spécifique et de le cofinancer, en voyant leur participation défiscalisée à hauteur de 66 % pour les particuliers et 60 % pour les entreprises.

      Réduire la dépense publique, protéger les citoyens d’impôts nouveaux, baisser la dette, tenir ses engagements et réaliser des projets, c’est possible avec méthode, avec pragmatisme, avec surtout la prise de conscience que le contribuable ne doit plus être la variable d’ajustement des politiques publiques. C’est en tout cas, à Cannes, notre conviction, la base de notre orthodoxie financière, et une réalité attestée comptablement. Elle le restera jusqu'à la fin du mandat que vous nous avez confié. »

       

      En 2017, Cannes se renforce

      « Tous les quartiers, tous les Cannois sont concernés par des opérations d’amélioration du cadre de vie, avec cette année :

      • Une nouvelle phase de la lutte contre l’incivisme qui comprendra une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation, la création d’une chaîne internet de sensibilisation et de formation au civisme, la création d’un conseil extra-municipal du civisme ;

       

      • La piétonnisation et l’embellissement du Suquet qui sont en cours, avec des matériaux nobles, esthétiques et un mobilier urbain qualitatif, en phase avec l’identité du quartier. Nous mettrons en place, avec la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins, une navette de proximité (sur le modèle de la navette Elo) pour desservir le secteur par les transports publics. Ce sera une première dans le quartier, dès le mois de juin ;

        À lire aussi : Point d’étape sur les travaux de piétonnisation du Suquet

       

       

      • La création d’une application dédiée à la pratique du sport en plein air à Cannes ;

       

      • L’installation de zones de fitness en plein air comme nous en avions eu la démonstration avec Sébastien Chabal en 2016 ;

       

      • L’ouverture d’une grande bibliothèque-médiathèque à République, place Commandant Maria, avec plus de 2 000 m² de surface dédiés à la culture, l’administration, aux associations Cannes Cinéma et Cannes Université. Les usagers y trouveront un secteur livre réservé aux enfants et un secteur livre pour les adultes, un espace ado, un secteur multimédia, une discothèque (700 CD), une vidéothèque (800 DVD). Le hall d’accueil (100 m2) intégrera l’espace « périodiques », un espace de détente et la banque d’accueil. Un espace numérique, destiné au public, proposera six postes à disposition, ainsi qu’un « fab lab » mobile. Une salle d’animations de 20 m2 et une salle d’étude sont également prévues. Cela sera un des grands moments de 2017 ;

        À lire aussi :
        Une future grande bibliothèque-médiathèque au cœur de République

       

      • La poursuite du plan de rénovation de République, notamment sur la partie haute dans le cadre du programme pluriannuel d’investissement que nous avons adopté pour le quartier sur la période 2016-2020, et de la reconquête économique et commerciale du secteur par la préemption par la mairie de locaux vides afin d’y installer des artisans, nous avons déjà acquis 8 locaux commerciaux dans cet objectif ;

       

      • La réalisation des travaux d’embellissement du le long du boulevard d’Alsace et passage Châteaudun, pour réduire la fracture nord-sud, comprenant notamment : la création d’une voie entièrement dédiée aux piétons et cyclistes, sécurisée et séparée de la circulation automobile ramenée à une voie ; l’embellissement intérieur du passage souterrain, avec pose d’un mur de séparation vitré équipé d’ouvertures entre les voies automobile et piétonne ; le tout dans une ambiance lumineuse chaleureuse ; une accessibilité améliorée avec l’installation d’élévateurs à chaque extrémité du tunnel. L’inclinaison de la pente du cheminement piéton sera réduite au maximum, au vu des contraintes techniques ;

        À lire aussi : Le quartier République en marche vers son renouveau

       

      • Les travaux de réaménagement, d’embellissement et de sécurisation de la place de la Petite fabrique et de la Miséricorde au niveau du marché Forville ;

       

      • Le lancement de la rénovation de la couverture de la voie ferrée qui débutera par un réaménagement complet qualitatif, esthétique et pratique du rond-point Paul Maubert, Pont des Gabres ;

        À lire aussi :
        La voie rapide en voie… d’embellissement !

       

      • Le lancement du réaménagement et de l’embellissement du centre de Cannes La Bocca, tel que nous en avons adopté le projet lors du conseil municipal exceptionnel décentralisé le 10 octobre dernier à l’école de la Verrerie, pour faire du centre Bocca une place provençale, y pérenniser les commerces de centre-ville. Car il n’y a pas de qualité de vie dans petits commerces ;

        À lire aussi :
        Conseil Municipal : révolution annoncée à Bocca centre

       

      • La transformation du quartier de La Frayère pour lutter contre les trafics, animer la vie sociale notamment des jeunes autour de projets structurants et valorisants pour eux et pour la collectivité ;

        À lire aussi :
        Le renouvellement urbain de la Frayère est lancé

       

      • La réalisation de Boccacabana : la première tranche d’ici l’été et le lancement de la phase 2 à l’automne. Ce projet va nous permettre d’agrandir la surface des plages en luttant contre l’érosion naturelle, d’agrandir la promenade pour les piétons, d’installer des agrées de fitness en plein air, de réaliser des pistes cyclables, de réorganiser et d’optimiser le stationnement, bref d’en faire un bord de mer digne de Cannes ;

        Plus d'infos sur : le projet Boccacabana

       

      • Le lancement des travaux de rénovation des digues Laubeuf et du Large, en lien avec la CCI, pour renforcer et sécuriser notre littoral et son vieux port dont la ville récupère la propriété, et j’ai le plaisir de vous annoncer que nous réaliserons une promenade pour les piétons depuis le long du quai Laubeuf jusqu’au phare et en jonction avec la promenade de Boccacabana ;

        À lire aussi :
        Une promenade piétonne sur la digue Laubeuf et la digue du Large

       

      • Le choix architectural du futur bâtiment d’ensemble de l’Université et de l’Hôtel des Entreprises à la Bastide Rouge ;

        Plus d'infos sur : le projet Technopôle Bastide rouge

       

      • Le lancement des travaux du Multiplexe de Cinéma à Bastide Rouge en fin d’année, s’il n’y a pas de problèmes sur la procédure d’urbanisme ;

        Plus d'infos sur : le projet Multiplexe cinématographique

       

      • L’installation d’un nouvel agriculteur dans la plaine de la Basse Vallée de la Siagne sanctuarisée dans sa vocation agricole et de loisirs ;

       

      • La création d’une commission d’enseignement supérieur et des parcours artistiques et culturels au collège et au lycée ;

       

      • Le renforcement de l’apprentissage au sein de la Faculté des Métiers ; nous avons eu six jeunes Cannois titrés « Meilleurs apprentis de France » ; ce matin des jeunes en formation au sein de l’établissement participent à l’accueil, au service et à la décoration du buffet au côté des équipes de la mairie, on peut les encourager et les applaudir ;

       

      • En matière d’habitat, nous allons recruter un responsable sécurité pour les résidences du parc public ;

       

      • Et en matière de santé, nous allons concrétiser l’implantation d’un futur grand établissement de soins de suite et de réadaptation à Cannes. Nous y travaillons depuis plusieurs mois avec la nouvelle direction du centre hospitalier et avons obtenu le soutien de l’Agence régionale de santé. Je serai exigeant sur les résultats attendus concernant cette future implantation qui complètera avec pertinence l’ensemble de notre chaîne de soins. »

       

      Message aux Cannois

      « Je suis résolu dans ma vie publique, à toujours privilégier Cannes, à toujours mettre les intérêts de Cannes avant tout le reste. Et dans l’exercice de mon mandat à rechercher constamment l’intérêt général, qui passe avant toutes considérations partisanes ou subjectives. »

       

    • INSEE : enquête sur l'emploi

      L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) effectue jusqu'au 24 avril une enquête sur l'emploi.

      À Cannes, quelques ménages seront sollicités. Ils recevront une lettre indiquant l’objet de l’enquête et le nom de l’enquêteur de l’INSEE chargé de les interroger. Ce dernier sera muni d’une carte officielle l’accréditant.

      Les réponses resteront strictement anonymes et confidentielles et ne serviront qu’à l’établissement de statistiques.

      Cette enquête permet de déterminer combien de personnes ont un emploi, sont au chômage, ne travaillent pas ou sont retraités. Elle apporte également de nombreuses informations sur l'état et l’évolution du marché du travail et fournit des données originales sur les professions, l'activité des femmes ou des jeunes, sur la durée de travail, les emplois précaires. C'est enfin une source d'information très importante sur l'évolution des conditions de travail, des parcours professionnels et de la formation des personnes de 15 ans ou plus.

      Renseignements www.insee.fr

    • Thierry Frémaux inaugure les célébrations de « Cannes 70 »

      Thierry Frémaux à Cannes. C’est toujours un moment d’exception. Un moment de cinéma.

      En cette année de 70e anniversaire du Festival de Cannes, le délégué général de l’événement s’est prêté au jeu d’une master class sur un thème qu’il connaît de bout en bout de la pellicule : « Cannes le plus grand festival du monde ».

      Thierry Frémaux a retracé l’histoire du plus grand festival dédié au 7e Art dans le monde, partagé des anecdotes, des souvenirs et livré son expertise. Sa passion.

      Reportage vidéo

       

      « Cannes est un mot magique »

      « Je voulais d'abord vous dire le plaisir que j'ai de passer une journée à Cannes et d’animer cette master class. Nous ferons d’autres masters class cette année, a-t-il promis face à une salle comble à l’espace Miramar. Le Festival de Cannes est résolument le plus grand festival du monde. Vous n'imaginez pas le respect que les grands réalisateurs ont de cet événement. Il n'y a rien de mieux, de plus beau, que le Festival de Cannes. Cannes est un mot magique... Soyez en assurés ! »

      Le délégué général du Festival a longuement et amicalement dédicacé ensuite des exemplaires de son dernier livre « Sélection officielle » (éditions Grasset). Avant l’autre temps fort de ce premier grand rendez-vous des célébrations de la 70e édition du Festival de Cannes, concoctées par la mairie de Cannes, la projection du documentaire composé et commenté par Thierry Frémaux, « Lumière ! L’aventure commence ».

      #Cannes70 première…

      Cannes fête 70 ans de Festival - En savoir

    • Stanislas Cannes ouvre une classe prépa Lettres & Sciences sociales

      En septembre 2017, Stanislas Cannes ouvre une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), filière Lettres et Sciences sociales (B/L). Une étape majeure pour cet établissement, qui renforce encore l'offre d'enseignement supérieur sur le bassin cannois et plus généralement sur la région PACA.

      Seule classe préparatoire B/L ouverte dans l’académie (06 et 83), elle propose un contenu transdisciplinaire, complet et exigeant : français, philosophie, histoire, langues étrangères, économie et sciences sociales, mathématiques et plusieurs options (latin, géographie…).

      La prépa littéraire accessible à des élèves de Terminale S, mais aussi de Terminale ES et L (spécialité mathématiques) dans le cadre de la procédure Admission post-bac (APB), vient compléter et enrichir les autres classes préparatoires dispensées à Stanislas : prépas économique et scientifiques.

      Prépa littéraire - En savoir


      Admission en CPGE B/L

      Du 20 janvier au 20 mars 2017, selon les modalités du portail national d’admission post-bac APB : www.admission-postbac.fr

      Pour toute information : en.sup @ stanislas-cannes.com ou 04 93 06 48 11

      Journée portes ouvertes samedi 4 février

      Une pré-inscription est nécessaire. Une pièce d'identité sera demandée à l'entrée de l'établissement.

      Renseignements et inscriptions

    • Cannes et CANAL+ partenaires du Festival International des Séries

      C’est un projet d’envergure. Un projet pour Cannes sur lequel planchent les équipes de la mairie, sous l’impulsion de David Lisnard, depuis 2011.

      Un projet aux enjeux majeurs, soutenu par le groupe CANAL+. L’entreprise audiovisuelle a officiellement annoncé son partenariat avec la mairie de Cannes dans son projet de Festival International des Séries de la Ville de Cannes, dont la première édition aura lieu en 2018.

      Le maire de Cannes s’est félicité de cette coopération. Le premier magistrat, très investi dans ce dossier, annoncera les nouvelles avancées du projet dans les prochaines semaines.

      « Cannes conforte sa position de carrefour mondial »

      De son côté, « le groupe CANAL+ se réjouit de ce partenariat et de sa collaboration avec la ville de Cannes, qu’il accompagne déjà depuis plus de 30 ans dans le domaine du cinéma autour du Festival de Cannes. Avec ce nouveau partenariat, le Groupe conforte sa position comme acteur majeur de la création audiovisuelle française et européenne tout en contribuant à son rayonnement. »

      Pour David Lisnard, l’initiateur de ce futur événement international, « Cannes renforce pour sa part sa vocation à devenir le carrefour mondial des professionnels de la création, de la diffusion et du partage des contenus culturels, notamment audiovisuels. »

    • Monoxyde de carbone : attention aux intoxications !En période de grand froid, il convient d’être particulièrement vigilant.

      Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, ou CO, augmentent. Très difficile à détecter car inodore, invisible et non irritant, le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui tue chaque année près de 100 personnes en France. Des gestes simples contribuent à réduire les risques :

      • Faites systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
      • Tous les jours, même quand il fait froid, aérez au moins 10 minutes votre logement ;
      • Maintenez les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et n’obstruez jamais les entrées et sorties d’air ;
      • Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabriquant ;
      • N'utilisez jamais de façon prolongée les chauffages d’appoint à combustion ;
      • N'utilisez sous aucun prétexte un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage) ;
      • N'utilisez pas pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero, barbecue, réchauds de camping, fours...).

      Vidéo - Santé publique France

      Les symptômes de l’intoxication qui doivent alerter sont banals : des maux de tête, nausées, malaises et vomissements. Ils peuvent ne pas se manifester immédiatement.

      En cas d’intoxication aiguë ou de soupçon d’intoxication, la prise en charge doit être rapide et justifie une hospitalisation spécialisée. Il est recommandé :

      • d’aérer les locaux,
      • d’arrêter les appareils de chauffage à combustion,
      • d’évacuer les locaux,
      • et d’appeler les secours en composant le 15, le 18 ou encore le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).

      Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver ?
      Plus d'infos sante.gouv.fr

    • La Mairie de Cannes active le plan grand froid

      Dès l'alerte « vigilance » de la Préfecture des Alpes-Maritimes, David Lisnard, Maire de Cannes et Président du centre communal d'action social (CCAS), a activé le dispositif du plan grand froid.

      Ainsi, avec la chute des températures annoncée ces prochains jours, la Mairie de Cannes optimise l’accueil et sécurise les personnes sans domicile stable.

      Le dispositif du plan grand froid
      • La mise à disposition de 18 lits supplémentaires pour les hommes (35 au total) et 3 lits en plus pour les femmes (10 au total), à l'accueil de nuit, situé 1 rue Lycklama, de 19h30 à 7h.
      • L’extension des horaires d’ouverture de l’accueil de jour, de 8h30 à 18h45. Les bénéficiaires disposent d’un petit-déjeuner, café toute la journée, repas du midi, douches, bagagerie et de la possibilité de laver et sécher leur linge.

      Depuis le 12 janvier, entre 50 et 60 personnes (selon les jours) ont été accueillis à l’abri de jour et 18 à 21 personnes à l’abri de nuit.

      Le SAMU Social, également mobilisé pour anticiper les besoins supplémentaires d'hébergement face à la vague de froid, procède à une distribution supplémentaire de couvertures et sacs de couchage.

    • Incivisme : avis à tous les propriétaires de chiens !

      Vous avez utilisé un sac « canipoche » pour ramasser les déjections de votre chien ? Jetez-le dans la poubelle dédiée et non pas sur la voie publique ou dans un caniveau, sous peine de le voir ressurgir dans la mer.

      Tout promeneur de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié au ramassage des déjections canines sur le domaine public communal. Afin de faciliter ce geste, la Mairie de Cannes met à disposition 186 distributeurs de sacs « canipoche », installés à travers la ville.

      Ces sacs ne sont pas biodégradables ! Une fois les déjections ramassées, il est formellement interdit de jeter le sac « canipoche » par terre ou dans le caniveau.

      À Cannes, ne pas ramasser les déjections de son animal sur la voie publique est sanctionné par une amende de 450 euros*.

      À lire : Cannes Soleil n° 170 > janvier 2017 - pp. 14-15.

      *Montant maximal selon l’article R633-6 du code pénal

    • Des galons, et beaucoup d’estime, pour nos policiers cannois

      Debout. Droits. En rangs serrés. Ce lundi, vingt-sept policiers municipaux cannois se sont vus remettre des galons dans le bureau du maire de Cannes. Un moment solennel qui traduit et récompense le mérite de ces agents impliqués au quotidien dans leurs missions.

      Vingt-sept policiers municipaux cannois se sont vus remettre des galons dans le bureau du maire de Cannes

      « L’universalité du service public, c’est aussi tout ce qui fait sa grandeur. Il ne s’agit pas d’une abstraction, nous sommes au service du public, a commenté David Lisnard face aux rangées de policiers. Votre mission répond d’abord à une exigence, celle de protéger. La police municipale est devenue un maillon fort de la chaîne de sécurité. La noblesse de votre mission réside également dans votre action quotidienne contre l’incivisme. Il est très noble de protéger le cadre de vie des Cannois. »

      Une lutte contre l’incivisme, engagée en 2014, que les agents traduisent au quotidien à travers le travail de terrain : « Quand on additionne les infractions au civisme, ce sont déjà plus de 30 000 PV dressés ».

      Policiers municipaux en première ligne

      Pour autant, l’action des policiers municipaux est complexe et à autant trait au soutien logistique, à la lutte contre la délinquance ou au terrorisme… « Sur les événements lourds et graves, c’est vous, les policiers municipaux qui arrivez les premiers sur les théâtres d’opérations dans une majorité de cas. Vous êtes des policiers au service de la République et la loi doit vous permettre de riposter quand vous êtes attaqués, ciblés, nargués… »

      Vingt-sept policiers municipaux cannois se sont vus remettre des galons dans le bureau du maire de Cannes

      Avant de remettre les galons, le premier magistrat a rappelé aux agents l’indéfectible soutien de la mairie de Cannes. Et de conclure : « Ne doutez jamais de l’estime que je vous porte, que les Cannois vous portent. »

      Vingt-sept policiers municipaux cannois se sont vus remettre des galons dans le bureau du maire de Cannes

    • Les meilleurs apprentis de France cannois récompensés

      L’apprentissage, une voie d’excellence parmi d’autres. Au concours « Un des meilleurs Apprentis de France » 2016 organisé par l’association des Meilleurs ouvriers de France, six jeunes cannois ont été récompensés et félicités à l’occasion d’une présentation dans le bureau de David Lisnard.

      L’apprentissage, une voie de formation attractive

      Cuisine, coiffure, art floral… Autant de secteurs d’activité mis à l’honneur. L’occasion, pour le Maire de Cannes, de féliciter chacun des meilleurs apprentis cannois et de les encourager à poursuivre dans cette voie prometteuse. « J’ai plaisir à vous dire que cette excellence que vous incarnez est un mode d’apprentissage performant et moderne. C’est une voie pertinente et d’épanouissement individuel » a notamment souligné David Lisnard.

      Le maire de Cannes n’a pas caché sa satisfaction de voir des jeunes cannois choisir un chemin différent. « Je suis heureux et ému de voir cette belle jeunesse. Ayez conscience de la fierté de ce qu’est qu’être meilleur apprenti ! »



      Faculté des métiers / École hôtelière de Cannes

      La Faculté des métiers / École hôtelière de Cannes est l’un des rares centres de formation d’apprentis municipaux de France. En chiffres :

      • 19 formations du CAP au bac + 2 (9 CAP, 4 brevets professionnels, 1 baccalauréat professionnel, 2 BTS, 4 Mentions Complémentaires, 1 CQP personnel naviguant).
      • 800 apprentis, 50 adultes en formation continue. 45 enseignants.
      • Budget 2016 : près de 4 M€ (financement de la Mairie de Cannes à hauteur de 25 %)
      • Taux de réussite 2016 toutes sections confondues : 79,5 %.
      • 80 % des diplômés qui ne poursuivent pas d’études complémentaires sont en emploi à l’issue de leur formation dont 40 % directement en CDI.

      Renseignements 04 93 90 43 50 ou http://facultedesmetiers.cannes.com

    • Don de sang : réserves faibles !

      L'Établissement français du sang (EFS) lance un appel à la mobilisation de tous pour faire face à la baisse des réserves en produits sanguins.

      • À Cannes, les dons de sang peuvent s’effectuer, du lundi au vendredi de 8h à 15h (non stop), au sein du site fixe situé au 259 avenue de Grasse.
        Rens. 04 93 94 82 30

      N'hésitez pas à donner une heure de votre temps pour faire un don du sang.

      Renseignements : dondesang.efs.sante.fr
       

    • Parking Pantiero : profitez du forfait Pantiero Privilège2 € les 3h

      Jusqu'au 30 avril 2017, entre 19h et 1h du matin, les clients des restaurants participant à l'opération « Pantiero privilège » bénéficieront d’un tarif spécial de 2 € – au lieu de 9 € – pour 3h de stationnement au parking Pantiero, sur présentation de leur addition.

      Pour la quatrième année consécutive, l’UMIH 06 HCR Cannes Restaurateurs, avec la CCI et le parking Pantiero, renouvellent cette oépration très avantageuse si vous dînez dans un restaurant dans les environs du vieux port de Cannes.

      N’hésitez donc pas à demander au restaurateur s’il participe à cette opération.

      Renseignements www.umih06hcr.fr

    • Rentrée scolaire : protéger les enfants avant tout

      À la veille de la rentrée scolaire, David Lisnard a visité les travaux achevés ou en cours de réalisation de sécurisation des écoles cannoises. Le 12 septembre 2016, le conseil municipal adoptait en effet le financement d’équipements dans le cadre du Plan Communal de Prévention du Risque Terroriste, élaboré afin de renforcer la protection des habitants comme des lieux publics sensibles.

      Reportage vidéo

      Caméras, boutons alarme, dispositifs anti-intrusion…

      Dans le cadre de ce plan d’actions, des mesures concrètes et immédiates ont été mises en place :

      • Vidéosurveillance. Toutes les écoles sont reliées, en vision directe sur l’accès à l’établissement, au Centre de Protection Urbaine.

      • Présence policière renforcée. Policiers municipaux et citoyens vigilants sont présents aux heures d’entrée et de sortie des classes. Les gardiens de squares et agents de la brigade de l’environnement sont également mobilisés sur la surveillance des écoles.

      • Boutons alarme. Depuis l’été dernier, 280 boutons alarme, reliés au Centre de Protection Urbain, ont été installés dans chaque établissement de la Ville (écoles et crèches). Leur nombre par établissement varie en fonction de la configuration des bâtiments. Des boutons d’alerte portatifs, réservés pour les personnels aux entrées des établissements, font également partie du dispositif.

      • Niveau de sécurisation des bâtiments relevée. La Mairie de Cannes a réalisé un diagnostic des bâtiments (murs, clôtures, grillages, etc.). Des aménagements spécifiques sont achevés ou en cours de réalisation : élévation de clôtures dont le rehaussement de certains grillages, installation de brises-vue ou de films occultant aux fenêtres et aux portails donnant sur le domaine public, contrôle d’accès spécifique.

      • Dispositifs anti-intrusion aux entrées de chaque établissement (en cours de déploiement). Implantation devant chaque établissement d’équipements anti-bélier. Protection des accès par des plots rétractables anti-intrusion de véhicules.

      • Niveau d’alerte. Mise en place de protocoles d’alerte et de gestion des entrées et sorties de classe.

      « En tant que maire, ma responsabilité est de tout faire pour protéger les enfants » a notamment rappelé David Lisnard. « L’addition des dispositifs multiplie l’efficacité de la protection. Nous réduisons ainsi la probabilité du risque » a conclu le premier magistrat.

      Au total, 2 millions d’euros sont consacrés à la sécurisation des écoles cannoises.

    • Une future grande bibliothèque-médiathèque au cœur de République

      Le futur poumon culturel de République n’ouvrira pas avant la fin du mois de juin 2017. Mais, déjà, la visite de chantier, organisée en cette dernière semaine de l’année par le maire de Cannes, laisse imaginer l’attrait futur des lieux.

      Et ses bienfaits ! Car la grande bibliothèque-médiathèque actuellement en travaux à Cannes Maria ne manquera pas d’offre culturelle… sur plus de 500 m2. Les usagers y trouveront un secteur livre réservé aux enfants et un secteur livre pour les adultes, un espace ado, un secteur multimédia, une discothèque (700 CD), une vidéothèque (800 DVD). Le hall d’accueil (100 m2) intégrera l’espace « périodiques », un espace de détente et la banque d’accueil. Un espace numérique, destiné au public, proposera six postes à disposition, ainsi qu’un « fab lab » mobile. Une salle d’animations de 20 m2 et une salle d’étude sont également prévues dans ce projet.

      « Vocation sociale et culturelle forte »

      Car, en dehors de son inestimable mission d’ouvrir la culture à tous, David Lisnard entend également donner à cette bibliothèque-médiathèque « une vocation sociale et culturelle forte. » Avec notamment « des cours de soutien au français dispensés » sur place.

      « Cette bibliothèque- médiathèque est un magnifique projet, moderne et contemporain » s’est réjoui le premier magistrat. Ce nouvel espace s’annonce donc à l’image du quartier, à l’amorce d’un vrai renouveau.

    • Ordre du jour : conseil municipal du 30 décembre

      Le conseil municipal s'est réuni vendredi 30 décembre à 9h, salle du conseil municipal, hôtel de ville annexe, boulevard de La Ferrage.

      Une délibération à l'ordre du jour :

      • Conservation de l'exercice de la compétence « promotion du tourisme dont la création d'offices de tourisme » par dérogation prévue au 1° du I de l'article L.5216-5 du Code Général des Collectivités Territoriales.

      Télécharger l’ordre du jour

      Consultez en ligne les délibérations exécutoires des conseils municipaux de la Mairie de Cannes

    • Salle comble pour le repas de Noël organisé par le CCAS

      Délice de foie gras de canard, Saint-Pierre farci aux crustacés ou encore dôme de Noël au chocolat, voici le menu dégusté par les 620 Cannois seniors aux ressources les plus modestes lors du traditionnel repas festif, organisé le 16 décembre au salon des Ambassadeurs.

      Le Maire de Cannes présent a rappelé lors de son discours la nécessité d'être solidaire, d'être présent, de lutter contre la solitude.

      Reportage vidéo

    • Logement social : sécuriser, rénover, embellir

      La municipalité, soucieuse de la qualité de vie et du bien-être des habitants, s’est engagée dans un vaste programme d’amélioration de l’habitat social. David Lisnard a présenté les travaux de sécurisation, de rénovation et d’embellissement des résidences du parc social locatif de l’Office Public de l’Habitat de Cannes (OPH), en cours de réalisation et achevés d’ici fin 2017.

      Une politique du logement volontariste et dynamique

      Plusieurs actions sont menées afin d’améliorer concrètement le confort et la tranquillité des locataires :

      • La poursuite de la réhabilitation des résidences
      • La mise en sécurité des résidences à la demande du maire
      • La lutte contre l’incivisme avec l’accentuation des patrouilles de Police municipale ainsi que la signature d’une convention entre la Ville et les bailleurs sociaux dans l’objectif de sécuriser et valoriser les espaces publics

      « Entre décembre 2016 et fin 2017, un tiers du parc social locatif de l’OPH aura fait l’objet d’une rénovation » a précisé le premier magistrat.

      Cannes dans le top 5 départemental

      « Depuis 2014, nous avons créé 269 nouveaux logements sociaux. Dans les Alpes-Maritimes, notre ville fait figure de modèle en la matière » a souligné David Lisnard. En effet, le taux de logements sociaux, au titre de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU), s’élève à près de 17%, ce qui place Cannes dans les cinq premières communes du département.

    • Expo virtuelle : histoire des détenus du fort de l'île Ste-Marguerite et de Cannes

      La nouvelle exposition virtuelle, réalisée par les Archives municipales, en collaboration avec l’équipe des Musées de Cannes, est consacrée aux détenus célèbres du fort de l’île Sainte-Marguerite, et à la condition pénitentiaire à Cannes.

      Elle se décline en deux parties, l’étude du fort militaire, prison d’État, d’un côté, et celle des prisons édifiées en face, sur le continent, de l’autre.

      Cette exposition montre l’utilisation qui a été faite du fort de l’île Sainte-Marguerite par les différents pouvoirs qui se sont succédé en France. Il s’agit également de mettre en évidence l’évolution des mœurs, la variété des motifs et des conditions d’incarcération au fil du temps.

      À lire aussi : Cannes, candidate au patrimoine mondiale de l'UNESCO.

    • Une promenade piétonne sur la digue Laubeuf et la digue du Large

      David Lisnard engage la mairie de Cannes, au côté du conseil départemental des Alpes-Maritimes et de la CCI Nice Côte d’Azur, dans la création d’une promenade balnéaire en front de mer, aux abords du Vieux Port.

      Une promenade piétonne à 360°

      Profitant de l’opération de confortement des digues fragilisées par les différents coups de mer qui ont dégradé les ouvrages de protection du Vieux-Port et de ses abords, le maire de Cannes fait réaliser une nouvelle promenade panoramique à 360°, sur près de 400 mètres de long, reliant celle du quai Saint-Pierre aux nouveaux aménagements de Boccacabana.

      Surmontant le mur d’enrochement et de renvoi de houle, ce nouvel espace qualitatif offrira un lieu de contemplation de la baie de Cannes, des îles de Lérins et de l’Estérel agrémenté de belvédères courant jusqu’au phare de la jetée Laubeuf.

      Horizon 2021 !

      Pour David Lisnard, « le littoral est un élément constitutif du paysage et de l’identité maritime de notre ville qu’il convient de protéger et de valoriser ». Outre l’opération Boccacabana, la Mairie prévoit d’agrandir et de protéger les plages de La Bocca de l’érosion naturelle grâce à des digues en enrochement, ainsi que d’embellir le boulevard Gazagnaire, au Moure Rouge, en sanctuarisant son caractère naturel.

      Cette nouvelle opération d’aménagement qualitatif devrait être livrée à l’horizon 2021, confirmant ainsi l’ambition de la municipalité de faire de Cannes une ville toujours plus pratique et agréable à vivre pour tous, mais aussi attractive dans sa fréquentation touristique, notamment par son activité croisière.

    • Accueil & relation aux usagers : la mairie reçoit le 1er prix du baromètre AFNOR

      Cannes sur le podium. C’est probablement l’une des plus belles récompenses qu’une mairie puisse recevoir : le 1er prix du baromètre AFNOR qui récompense la « qualité accueil et relations usagers », dans la catégorie des villes de 50 000 à 100 000 habitants.

      Un premier prix décerné avec une note globale de 76,1 %, supérieure de 13 points à la moyenne des autres villes de la même catégorie.

      La Ville de Cannes a donc fait l’objet d’une enquête, parmi 203 collectivités, dont 14 villes dans la même catégorie. Les notes sont calculées à partir des scores attribués pour 5 canaux de contact avec les usagers :

      • Contact par mail : 73,1 % (46,1 % de note moyenne pour la strate ville de 50 000 à 100 000 habitants)
      • Contact par courrier : 63,9 % (52,0 % note moyenne)
      • Visite physique : 75,1 % (70,1 % note moyenne)
      • Contact par téléphone : 92,0 % (84,7 % note moyenne)
      • Site web : 81,3 % (77,2 % note moyenne)
      Écoute et courtoisie

      Par ailleurs, les compétences des agents (courtoisie, clarté et adéquation de la réponse, écoute du besoin, personnalisation, etc.) obtiennent la note de 85,8 %, ce qui est excellent.

      En matière d’e-démarches, le site officiel de la mairie www.cannes.com offre des services performants en termes de dématérialisation des demandes administratives et de réponses aux renseignements (e-services, « David Lisnard vous répond en 48h » pour les questions liées aux quartiers, application Cannes Civique, accès aux archives et aux médiathèques en ligne, etc.). Néanmoins, il est important de signaler que l’humain reste au cœur des échanges en offrant une plus-value aux usagers en termes de dialogue, d’écoute et de responsabilités.

      Nouveau management + fonctionnel

      Ces résultats sont le fruit de la gestion mise en place par David Lisnard et ses équipes. Le maire de Cannes a souhaité remettre en phase les services offerts par la collectivité et l’organisation chargée de les mettre en œuvre grâce à un nouveau management, plus participatif et collaboratif, et qui se veut aussi plus fonctionnel.

      Le premier magistrat n’a pas manqué d’adresser ses félicitations aux agents en charge du traitement des demandes des Cannois et des visiteurs. Leur professionnalisme répond aux plus hautes exigences du service public. #CannesAvance

    • Véhicules électriques : Cannes passe la seconde

      Dans le cadre de son action en matière de développement durable, la mairie de Cannes a fait l’acquisition de sept véhicules propres dans la perspective de bénéfices environnementaux et économiques. Un projet qui s’inscrit pleinement dans le second Agenda 21.

      Reportage vidéo



      Au bénéfice de l’environnement

      En février 2015, la mairie de Cannes a été désignée lauréate du premier appel à projets « Territoire à énergie positive pour la croissance verte ». Dans ce cadre, la Ville a reçu une subvention de 500 000 euros (sur un montant total de 2 millions d’euros) pour financer des projets en faveur de la transition énergétique qui a notamment permis d’acquérir sept véhicules. « Nous sommes la seule commune de la Région à obtenir, au titre de ce programme, une telle subvention » s’est félicité David Lisnard lors de l’inauguration.

      …et du contribuable cannois

      Une année 2016 chargée en matière de développement durable. La convention initiale de 500 000 euros, signée en 2015, a permis la création d’une 1re tranche d’un cheminement piéton et d’un itinéraire cyclable dans la basse vallée de la Siagne, l’achat de deux petits utilitaires électriques, de trois triporteurs à assistance électrique, la mise en place d’une télégestion de l’éclairage public ou encore l’installation de capteurs sur les aires de livraison du centre-ville. « Il faut se battre, répondre aux critères, avoir un coup d’avance. Je salue le rôle des services de la Mairie de Cannes » s’est félicité David Lisnard. « Depuis 2014, nous avons réduit de 113 le nombre de véhicules du parc automobile. C’est une rationalisation indispensable. » Avant de conclure : « Défendre le contribuable, c’est aussi baisser les charges de fonctionnement. Le service public doit être fiable financièrement ». Quand économie et écologie font bon ménage… 

    • 70e édition du Festival : Cannes se prépare

      2017 sera l’année du 7e Art, résolument. À l’occasion de la 70e édition du Festival de Cannes, la ville se met aux couleurs du cinéma.


      Un parterre de photographes ©Traverso

      « Il aura aussi bien sûr des événements pendant le Festival et je tiens à ce qu’ils soient ouverts aux Cannois. Nous allons démarrer les festivités pendant le mois de janvier », a précisé le maire de Cannes ce lundi soir en séance du conseil municipal afin d’aborder les actions à mettre en place dans le cadre de cette grande célébration. Avec évidemment des nouveautés au calendrier des dix jours du Festival 2017 (17 au 28 mai) : l’élection de Miss Festival de Cannes, des tournois sportifs, une borne photo « tapis rouge »… « Nous commençons les réjouissances par le feu d'artifice du 31 décembre prochain qui sera sur le thème du cinéma », a précisé David Lisnard.

      Un logo spécial pour les 70 ans du Festival

      La Mairie de Cannes déclinera donc de nombreuses actions autour de ce thème, en lien avec de nombreux partenaires comme le Palais des Festivals et des Congrès, l’Institut National de l’Audiovisuel (I.N.A.), l’Association Française du Festival International du Film (A.F.F.I.F.), l’association Cannes Cinéma ou encore l’ORCPACA.

      Un logo a déjà été spécifiquement créé à l’effigie des 70 ans du Festival de Cannes. Il sera apposé sur l’ensemble des documents municipaux. Les bâtiments seront habillés sur le thème du cinéma.

      Le Palais des Festivals et des Congrès bénéficiera d’une mise en lumière spécifique.

      2017 sera l’année du Festival. L’année de Cannes. L’un ne va pas sans l’autre !

    • #CAP2017 : un plan d’actions fédérateur pour la destination Cannes

      La Mairie et le Palais des Festivals ont levé le voile sur le plan d’actions de la nouvelle stratégie touristique pour Cannes. Dans un secteur de plus en plus concurrentiel, face à l’émergence de nouvelles destinations et de l’évolution des comportements sociétaux, le CAP 2017, conformément aux conclusions des 1res Assises du Tourisme, a pour objectif d’accroitre l’attractivité touristique du territoire cannois.

      1 plan et 4 piliers 

      Le Palais des festivals propose, sur la base des conclusions des Assises du Tourisme, de nouveaux axes de conquête afin de stimuler ce secteur créateur de richesses. Une stratégie qui s’appuie sur 4 piliers :

      • Recentrage : Redéfinir les marchés prioritaires et les offres touristiques.
      • Relation : Fédérer les acteurs du tourisme autour d’une seule et même entité Cannes mais aussi développer une démarche participative avec les clients et les partenaires.
      • Innovation et Agilité : Piloter la promotion du tourisme dans la transition numérique et concevoir de nouveaux outils d’aide à la vente.
      • Visibilité : Clarifier la marque Cannes et accentuer le déploiement de l’offre digitalisée.

      « Ces mesures concrètes résultent d’un travail collectif et pragmatique. Destiné à dynamiser la destination, ce plan mobilisateur et fédérateur marque un tournant décisif sur le tourisme à Cannes, une industrie performante et innovante. » a estimé le premier magistrat lors de la présentation.

      Une stratégie multiple pour un même objectif : faire gagner Cannes

      Cette stratégie est déployée sur trois axes prioritaires :

      • Sur le Tourisme d’Affaires : L’objectif est d’accueillir de nouveaux événements majeurs sur les dates disponibles du Palais des Festivals et des Congrès, de renforcer le segment MICE hôtels et lieux de réception, de fidéliser les clients, d’accroître la visibilité de la destination et de construire les meilleures offres adaptées aux cibles.

      • Sur le Tourisme de Loisirs : L’objectif est en priorité de promouvoir la basse saison mais aussi de mettre en lumière la capacité de l’offre en fonction des cibles et des marchés. Il convient également de renforcer l’attractivité et l’accessibilité de la ville aux intersaisons et d’accompagner ses actions par la mise en place d’outils technologiques.

      • Communication & Marketing : L’objectif étant de s’approprier les dernières solutions de Tracking clients et Story Telling, renforcer l’engagement, mais aussi d’apporter des solutions digitales convergentes entre web et mobile en passant par l’expérimentation et l’émotion.

      Pour David Lisnard, « Cannes doit plus que jamais rester Cannes : une destination professionnelle avec une forte identité, ouverte au monde. Nous allons partager un plan d’actions où chacun doit exprimer sa créativité ».

    • Orientations budgétaires : les efforts paient !

      Gestion saine et prudente, protection du contribuable, dépenses en baisse, économies à tout-va, désendettement… À Cannes, la méthode fait ses preuves et porte un nom : « La rigueur constructive ». C’est sous cet intitulé prometteur que s’amorcent l’année 2017 et les orientations budgétaires qui la caractériseront.

      28 millions d’euros d’excédent disponible

      Ce lundi soir, en salle du conseil municipal, l’heure était à l’examen de la situation financière de la Ville. Un exposé auquel le maire de Cannes s’est prêté avec pédagogie et enthousiasme. Car si les contraintes extérieures – contexte économique national atone couplé aux ponctions de l’État – ont de quoi plomber le moral… elles ne plombent pas les finances cannoises !

      « Nous abordons désormais les années difficiles auxquelles nous nous attendions, a prévenu David Lisnard. Mais pour l'instant, les choses se présentent de façon positive pour Cannes. » Notamment parce que la municipalité termine l’exercice 2016 avec « un excédent disponible – une fois le besoin de financement d’investissement couvert – de plus de 28 millions d’euros. C'est un bon résultat pour démarrer 2017 ».

      Baisser les dépenses sans baisser la qualité du service

      Le serrage de boulot annoncé par le premier magistrat dès 2014 a porté ses fruits. La mairie de Cannes est parvenue à dégager d'importantes économies qui se traduisent, en cette fin d’année, par des recettes supérieures aux dépenses de 42 millions d’euros. « Nous avons fait le choix de l'attractivité fiscale et de la sobriété budgétaire. Pour la troisième année consécutive, nous baissons nos dépenses. » Les charges à caractère général sont ainsi en net recul de 3,3 millions d’euros (- 6,6 %) par rapport à 2015. Elles baisseront encore en 2017, de plus de 7 %. Quant aux charges de personnel, elles ont diminué (malgré la revalorisation du point d’indice) de 600 000 euros, ce qui représente une centaine d’agents de moins dans les effectifs municipaux en deux ans. David Lisnard s’est dit « partisan des économies financières quand elles servent l’intérêt général. » L’édile estime qu’il existe « encore des niches de productivité à trouver au sein de la mairie ». Mais pas question pour le maire de Cannes d’économiser au détriment de la qualité du service public rendu à la population.

      La dette diminuée de 35 millions d’euros fin 2017

      Pas question non plus de revenir sur ses engagements. Le projet présenté aux Cannois en 2014 reste inchangé, malgré les tenailles financières qui se resserrent sur la commune. Au premier rang desquelles les décisions de l’État (pertes de recettes et charges nouvelles) qui pèsent lourdement sur les finances cannoises avec un manque à gagner de plus de 50 millions d’euros dans les caisses communales.

      Pour autant, l’orthodoxie financière que s’impose la mairie de Cannes depuis plus de deux ans lui permet de poursuivre son désendettement. Avec un million d’euros supplémentaire en 2017, le total de la baisse de la dette atteindra 35 millions d’euros entre 2014 et fin 2017.

      25 millions d’euros économisés d’ici 2020

      Un résultat « remarquable » selon le premier magistrat. « Nous avons su digérer les ponctions supplémentaires de l’État, faire face aux conséquences des intempéries, financer notre politique en matière de lutte contre le terrorisme… »

      2017 sera porteuse de nouvelles économies avec la reprise en interne de prestations, des renégociations de contrats, la baisse des effectifs, du parc automobile, donc de la consommation de carburant… Là encore, David Lisnard ne dévie pas de ses objectifs et annonce une économie de gestion de l’ordre de 25 millions d’euros d’ici 2020.

      Taux communaux d’impôts : 0 % d’augmentation

      À l’occasion de la présentation du rapport d’orientations budgétaires, l’édile a également réaffirmé ses engagements, tenus en 2016 et assurés pour 2017 : « Pas d'augmentation des taux communaux des impôts locaux, pas de modification des abattements et aucun impôt nouveau ».

      « Pour autant, les projets du mandat se concrétisent, à hauteur de 47 millions d’euros d’investissements réalisés en 2016 dans les quartiers de Cannes. »

      Investissements : projets tenus !

      Les travaux structurants annoncés, seront lancés, comme prévus, en 2017 : rénovation du Groupe scolaire René Goscinny, embellissement du centre de la Bocca, requalification et élargissement du haut boulevard de la République, aménagement du secteur nord de la voie ferrée, aménagement d’itinéraires cyclables, poursuite du projet Boccacabana (secteur Jean Hibert), requalification de la RD 9 (avenue Jourdan), rénovation du stade Maurice Chevalier…

      La défense quotidienne du contribuable Cannois, qui passe par une gestion saine et une prudence budgétaire responsable, a été récemment récompensée par la Direction Départementale des Finances Publiques qui a attribué à la Ville de Cannes la note de 17,76/20 pour la qualité de ses comptes. C’est deux points de plus que la moyenne du département…

    • Rénovation de Bocca Centre : 76 000 m2 passés en revue

      Salle comble pour une concertation très attendue. Moins attendue, toutefois, que le projet auquel elle a trait : la rénovation et l’embellissement du centre de Cannes La Bocca.

      Un projet ambitieux, sans précédent, qui porte sur la requalification de plus de 76 000 m2, validé à l’occasion d’un conseil municipal en octobre et présenté ce jeudi soir à la population dans le cadre de la réunion de concertation publique.

      Qualité de vie + attractivité

      Le maire de Cannes a donc tenu à rappeler l’ossature de projet : « Cette rénovation majeure de Cannes la Bocca centre n'a qu'une seule vocation : renforcer l'attractivité et la qualité de vie des habitants », a rappelé le maire de Cannes en introduction de la présentation du projet.

      Cette requalification aura pour effet de remettre de la cohérence dans le centre boccassien qui, ces dernières décennies, s’est développé « d'une façon un peu anarchique ».

      Donner envie de faire ses courses à La Bocca…

      Parmi les grands objectifs que la mairie de Cannes a inscrit à son cahier des charges ‑ après de nombreuses consultations auprès des associations, commerçants, riverains… ‑ les grands axes se dessinent clairement :

      • La qualité de vie des habitants. Moins de bruit (le nouveau revêtement par exemple absorbera 20 % des nuisances sonores dues à la circulation), moins de vitesse, plus d’espace avec notamment de larges trottoirs, plus d’esthétisme à travers un aménagement harmonieux minéral et végétal de qualité…

      • Attractivité commerciale. Création d’une zone commerçante à fort pouvoir d’attractivité, véritable « galerie à ciel ouvert », agrémentée de terrasses commerciales de grande qualité. La Poste sera déplacée dans le périmètre de la place Roubaud. La Halle du marché sera reconstruite de façon plus qualitative, plus attractive et plus fonctionnelle. Tout sera mis en œuvre afin de créer les conditions d’une animation commerciale et culturelle. Un théâtre de verdure sera implanté.

      • Apaiser la circulation. La réduction de la vitesse se couplera à une gestion incitative et dynamique de la circulation. « Les voitures circulent moins vite, c'est sécurisant, et elles polluent moins. Et c’est ainsi qu’on parvient aussi à retrouver des flux automobiles plus fluides », a précisé David Lisnard. Des panneaux à messages variables seront disposés pour indiquer les itinéraires alternatifs, les stationnements, et ainsi fluidifier la circulation au centre du village.

      • Amélioration de l’offre de stationnement. L’offre de stationnement sera optimisée. Le projet prévoit de disposer d’environ 1 350 à 1 400 places au terme du projet (soit 85 à 135 places supplémentaires), avec un vrai travail sur la qualité du stationnement (arrêts minutes, intelligence urbaine…).

      • Des transports en communs intégrés. Cette rénovation intègre avec pertinence l’axe BHNS à l’espace urbain (pas de voie réservée BUS).

      « Il faut qu'on ait envie de venir ses courses à La Bocca. Il faut que les habitants de l’ouest, de La Roquette, Pégomas, etc. viennent consommer à La Bocca. Nous allons également tirer le marché boccassien vers le haut ». Et l’édile cannois de promettre : « Il y aura un vrai geste architectural, notamment pour la halle du marché. Nous soignerons tous les détails ».

      Un chantier en 2 phases pour réduire la gêne

      Quant au chantier, préoccupation légitime des commerçants et des habitants, il sera réalisé en deux phases. La première concerne le secteur Francis Tonner - Roubine - Place Roubaud Sud et Pierre Sémard. Les travaux préparatoires de réseaux démarreront au premier trimestre 2017, suivi à la fin de l’année par les travaux de voirie et d’infrastructures. La livraison de cette phase 1 est prévue au printemps 2019.


      Cliquer pour zoomer

      Pendant la réalisation de cette première phase, les Parking Verrerie, Roubaud Nord, Roubine et Troncy resteront accessibles. Le marché sera maintenu mais repositionné en fonction du chantier.

      Enfin, la phase 2 (Place Roubaud Nord et les rues adjacentes) sera engagée en fonction des négociations avec la POSTE, la SNCF et des arbitrages budgétaires. Elle fera l’objet d’une concertation spécifique en temps voulu.

      « C’est un projet majeur que nous travaillerons par tronçon, sur chaque phase du chantier, afin de faciliter au maximum la vie des commerçants autant que des riverains », a conclu David Lisnard.

      Découvrez le projet (présenté en octobre)

    • SNCF : fermeture de la ligne Cannes-Grasse pour un an

      Du 11 décembre 2016 au 10 décembre 2017, la SNCF Réseau réalisera d’importants travaux d’amélioration des infrastructures afin d'améliorer la capacité et la fiabilité du trafic sur la ligne Cannes-Grasse. Aucun train ne circulera donc sur cette ligne pendant un an.

      Tout savoir sur les travaux

      La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et SNCF mettent tout en œuvre pour apporter des solutions alternatives de déplacement aux usagers.

      Desserte de la gare de Grasse
      • En heures de pointe

        Une liaison directe par huit cars spéciaux est mise en place entre Cannes et Grasse, du lundi au vendredi (toutes les 30'), en heures de pointe. Attention, ces cars, pris devant les gares de Cannes et de Grasse, sont sans arrêt entre les deux villes.

      • Hors heures de pointe ou le week-end

        Il suffit d'aller à la gare routière (Grasse ou Cannes) et d'emprunter les bus des lignes 600 et 610 de Lignes d'Azur.

       Plus d'infos sur les cars spéciaux


      Desserte des gares de Mouans-Sartoux, La Frayère, Ranguin Le Bosquet

      Les lignes de bus des réseaux Lignes d'Azur (réseau départemental 06) ou Palm Bus (réseau de transport de Cannes Pays de Lérins) sont à la disposition des voyageurs. L'accès est gratuit pour les clients fréquents (en fonction de l'abonnement).

      Plus d'infos pour accéder à ces bus

    • Le conseil municipal des jeunes cannois s’installe pour deux ans

      Parce que la valeur n’attend pas le nombre des années… Le nouveau Conseil Municipal des Jeunes Cannois est en place depuis ce mardi soir à l’occasion de la séance d’investiture. Les 39 conseillers élus (à ce jour), issus des collèges, lycées ou de l’enseignement supérieur, se sont installés dans les sièges de leurs aînés du conseil municipal de Cannes pour une présentation des orientations 2016-2018.

      « Dans la démocratie, le peuple doit être informé et cela passe par la bonne formation des citoyens, a expliqué le maire de Cannes en introduction de séance. La jeunesse doit se former, c'est très important, à être citoyenne. C'est donc à vous de prendre le pouvoir. »

      C’est tout le but de cette instance réactivée par David Lisnard en 2014 animé par la volonté de permettre aux jeunes de devenir des citoyens responsables, conscients de leurs droits et devoirs. La démarche se veut à la fois éducative, pédagogique et ludique, pour que chacun devienne force de proposition et acteur dans le développement des projets.

      Quand les jeunes s’impliquent…

      Les élus de ce conseil municipal endossent un rôle majeur en devenant les représentants et porte-paroles des jeunes de Cannes. Interlocuteurs privilégiés de leurs camardes, des adultes, des institutions et des associations, ils représentent un indispensable relai d’information au sein de leurs établissements.

      Leurs prédécesseurs ont largement joué le jeu de cette démocratie participative. Porteurs d’idées, ils sont à l’origine de plusieurs actions et projets réalisés entre 2014 et 2016 : mobilisation à la suite des intempéries du 3 octobre 2015 « Samedi de boue mais debout » opération nettoyage de la ville, appel aux dons pour la récolte de fournitures scolaires (plus de 2 000 € de fournitures récoltées), distribution des goûters à l’occasion de l’arbre de Noël à la MJC Ferme Giaume, lancement de l’animation « Circuit Training », mobilisation sur le Semi-marathon de Cannes avec le service du développement durable, organisation de la Fête des P’tits Loups, participation à l’organisation de l’opération « 1000 Job d’Été » (accueil et orientation du public), bal de promo…


      Le Circuit Training, cours gratuits de sport en groupe les samedis et mercredis, a vu le jour sous l’impulsion du CMJC !

      « Nous allons faire bouger les choses à Cannes »

      Réunis en assemblées plénières ou en groupes à l’occasion de commissions thématiques, les jeunes conseillers vont bûcher dès janvier sur le civisme et la citoyenneté, l’environnement et le cadre de vie, les sports, la culture, les loisirs, le logement, la formation, l’emploi…

      « Je veux qu'on lutte ensemble contre l’incivisme, a insisté le premier magistrat. La société dans laquelle vous vivez, c'est aussi vous qui la faite. Vous devez émettre un intérêt pour ce qu'il se passe dans la cité,  avoir des idées, de la responsabilité et du respect. Participer à ce conseil municipal des jeunes, c'est apprendre à être adulte. »

      David Lisnard a conclu par de vifs remerciements à l’adresse de cette assemblée junior : « Merci à vous de participer à cette aventure. Nous devons, et nous allons, faire bouger les choses à Cannes ensemble ».

      Plus d’infos sur le CMJC

    • Cannes : les policiers municipaux mieux équipés

      N° 2016-1616. Ces numéros sont loin d’être anodins. Il s’agit du décret publié au Journal officiel le 28 novembre 2016 qui concerne les conditions d’armement des agents de la police municipale.

      Un sujet défendu par le maire de Cannes depuis son élection en 2014, auprès du ministre de l’Intérieur. Les demandes, maintes fois réitérées, de David Lisnard, par courriers et lors de ses rencontres à Paris et à Cannes avec, à l’époque, Bernard Cazeneuve, ont ainsi porté leurs fruits.

      Nouvel armement : Cannes, première ville de France

      Prochainement, la Police municipale de Cannes sera la première à se doter de ces matériels. « Nous avons changé d’époque. La nature des risques a évolué et les policiers, qu’ils soient nationaux ou municipaux, sont confrontés, sur le terrain, à une délinquance plus violente et lourdement armée que par le passé. La menace terroriste renforce ce constat », a réagi le premier magistrat cannois.

      Depuis plus de deux ans, l’édile a consacré son action, en matière de sécurité, «  à renforcer et moderniser, dans le cadre de la loi, les moyens matériels mis à la disposition des agents de la police municipale » : équipement en système de rechargement rapide des armes (speed loaders), gilet pare-balle individuel pour chaque policier et gilet pare-balle d’armes de guerre pour les missions les plus sensibles, nouvelles lampes torches plus performantes, achat de 170 mètres de herses...

      « Cinq fois plus de séances de tirs que le nombre prescrit »

      Côté armement, les policiers cannois sont désormais autorisés à porter les mêmes pistolets automatiques que les forces de l’Etat. Une décision « légitime » selon David Lisnard, « à plus forte raison quand la mairie de Cannes finance pour ses policiers cinq fois plus de séances de tirs que le nombre prescrit, avec 200 à 250 cartouches tirées chaque année par agent ‑ la loi soumet les agents municipaux et nationaux au même nombre d’entraînements au tir, soit 50 cartouches par an et par agent ‑ afin de les aguerrir au maniement des armes en toute circonstance, et que l’expérience montre régulièrement que les policiers municipaux sont les premiers à intervenir sur des scènes de violence : agression, vol, braquage, etc. »

      Dès les prochaines semaines

      Le premier magistrat, dans sa volonté de sécurisation maximale de l’espace public, a décidé d’anticiper cette évolution réglementaire. « La mairie de Cannes s’est rapprochée de son fournisseur dès la fin de l’été afin d’accélérer la commande désormais possible de 200 révolvers automatiques 9 mm qui seront livrés dans les prochaines semaines, a-t’ il expliqué. Cannes sera ainsi la première ville de France à doter sa police municipale d’un armement aussi moderne pour la sécurité des habitants, des touristes et des agents eux-mêmes, en plus des matériels dernière génération déjà acquis ».

      Le maire de Cannes et l’ancien ministre de l’Intérieur se sont rencontrés à plusieurs reprises, ici en avril dernier à l’occasion de la préparation du Festival de Cannes.
      Le maire de Cannes et l’ancien ministre de l’Intérieur se sont rencontrés à plusieurs reprises, ici en avril dernier à l’occasion de la préparation du Festival de Cannes.

      David Lisnard a également tenu à adresser ses remerciements à Bernard Cazeneuve suite à « cette initiative qui s’inscrit dans l’aboutissement de mes interventions et de nos rencontres pour une modernisation du statut des policiers municipaux. Il faut aller encore plus loin au regard des missions effectuées sur le terrain et du nouveau contexte sécuritaire marqué par la menace terroriste. »

    • Ordre du jour : conseil municipal du 12 décembre

      Le conseil municipal s'est réuni lundi 12 décembre, à partir de 19h, salle du conseil municipal, hôtel de ville annexe, boulevard de La Ferrage. 73 délibérations étaient inscrites à l'ordre du jour de ce dernier conseil municipal de l'année 2016.

      Les séances du conseil municipal sont publiques et permettent de prendre des décisions qui engagent le bon fonctionnement de la collectivité et l'avenir de Cannes dans le cadre du projet municipal.

      Télécharger l'ordre du jour

      Consultez en ligne les délibérations exécutoires des conseils municipaux de la Mairie de Cannes

    • Un nouveau scanner à l’Hôpital de Cannes

      David Lisnard, entouré de l’équipe médicale, a inauguré le nouveau scanner du service imagerie de l’Hôpital de Cannes. Un outil qui permet de renforcer la prise en charge des patients hospitalisés.

      Un scanner à la pointe de la technologie

      « Je suis heureux de cette inauguration. C’est l’aboutissement d’un combat, le début d’une nouvelle aventure » a souligné David Lisnard lors de l’inauguration. Plus rapide, moins irradiant, le nouveau scanner conjugue en effet confort pour le patient, finesse d’exploration et précision diagnostique. « Nous avons, à l’Hôpital de Cannes, un niveau de matériel qui est digne d’un petit Centre Hospitalier Universitaire » a indiqué l’édile cannois, non sans fierté.

      Des évolutions au bénéfice des patients

      Ce nouvel outil contribue à renforcer la place d’acteur de santé principal de l’Hôpital de Cannes dans l’ouest des Alpes-Maritimes et ouvre de nouvelles possibilités de prise en charge pour diagnostiquer les maladies coronaires. Il permet également au service de cardiologie de s’inscrire dans une démarche de prévention et de dépistage et complète ainsi l’offre de soins très pointue du service imagerie. Pour David Lisnard, c’est un matériel « à la pointe de la technologie qui s’inscrit dans la tradition du pôle imagerie cannois, qui est un service à la fois innovant et pertinent grâce à ses équipements et son personnel ».

      Reportage vidéo

      Hôpital / Médecine de ville

      Le premier magistrat en a profité pour rappeler son attachement à la médecine de ville : « il ne peut y avoir de système de santé fiable si la médecine de ville est négligée. Si les patients potentiels n’ont comme seul réflexe d’aller à l’Hôpital, le système de santé ne fonctionnera pas. Il est donc primordial que l’Hôpital soit conforté dans ses missions et que, parallèlement, le médecin de ville soit reconnu et présent auprès de la population ».

      « La meilleure façon d’être performant, c’est d’avoir des projets. Et nous en avons à l’Hôpital de Cannes » a conclu David Lisnard.

    • Georget Daumas, au cœur de l’âme de Cannes

      Ce n’était pas un dimanche comme les autres pour Georget Daumas, président de la musique de l’Espérance de Cannes. David Lisnard a en effet souhaité organiser une réception surprise au sommet de l’illustre colline de Suquet afin de rendre hommage à cette figure emblématique de la vie cannoise.

      georget daumas

      Une plaque éternelle à son nom

      En signe de reconnaissance pour tout ce qu’il a entrepris pour notre ville, de nombreux Cannois étaient venus, rassemblés pour saluer unanimement Georget Daumas. À ce titre, une plaque, à son nom, se présente désormais dans la cour de la Castre.

      « 93 ans, quelle éternelle jeunesse ! Georget apporte un supplément de souffle, de joie, de musique. Merci » a notamment souligné le premier magistrat. « Parler de Georget Daumas, c’est parler du Suquet. Tu es un monument Cannois et tu es au cœur de l’âme de notre ville ». Et qui le restera encore plus avec cette plaque éternelle qui domine désormais la baie de Cannes.

      Georget Daumas en quelques dates :

      • Naissance à Grasse le 22 juillet 1923.
      • En 1924, sa famille s’installe à Cannes et demeure dans le quartier du Suquet.
      • En mars 1939, il intègre les rangs de l’Espérance de Cannes en qualité de saxophoniste. Il en prend la direction en 1942.
      • Il se marie en 1947 avec Claudine Mencaglia, cannoise, et leur fils Gérard naitra en 1951.
      • Il œuvre auprès de jeunes issus de milieux modestes en organisant des cours de musique.
      • En 1967, il devient Président de l’Espérance de Cannes.
      • Impliqué au Conseil municipal de Cannes, de 1972 à 1984, lors du mandat de Bernard Cornut-Gentille, il entreprend d’étendre le plaisir de la musique auprès des jeunes.
      • Il est à l’origine de l’école de musique en 1978.
      • En 1998, l’Espérance de Cannes fête son 75e anniversaire.
      • Depuis 1990, le titre de Musique officielle de la ville de Cannes a été attribué à l’association en remerciement de sa participation à toutes les cérémonies officielles et patriotiques organisées par la mairie.
    • Social : la Croix-Rouge dans des locaux rénovés

      C’est désormais dans des locaux impeccables, flambants neufs, que les bénéficiaires viendront rencontrer l’équipe de la Croix-Rouge de Cannes (rue Marceau).

      Après deux mois de travaux – financés par des fonds privés – l’accueil de l’association rue Marceau a été inauguré ce jeudi en présence des médecins de l’accueil social médicalisé et des quelques 70 bénévoles qui œuvrent à l’année dans de nombreux domaines : aide psychique et sociale, aide alimentaire, distribution de vêtements, postes de secours lors des manifestations, formation aux gestes de secours…

      « Rien de mieux que l’humanité »

      En 2015, la Croix-Rouge de Cannes, c’est :

      • 2 380 personnes soutenues en aide alimentaire
      • 1 650 bénéficiaires d’un don vestimentaire
      • 1 277 personnes reçues dans le cadre de l’accueil social médicalisé
      • 367 personnes formées et diplômées « Prévention et secours civiques de niveau 1 »
      • 1 036 personnes initiées aux premiers secours dont 982 enfants issus des écoles de Cannes

      Autant de missions essentielles pour lesquelles le maire de Cannes David Lisnard a exprimé sa gratitude. « L'engagement humain et civique est plus que jamais une nécessité. Nous avons aujourd’hui le devoir absolu de recoudre au quotidien le tissu social. Car si la diversité est une richesse, l'unité est une force, a commenté le premier magistrat. Face aux crises et aux problèmes, nous n'avons rien trouvé de mieux que l'humanité. Et c’est justement ce chemin que la Croix-Rouge nous montre. »

      Hommage à Claude Vigan

      Aux côtés du président de la Croix-Rouge Française, Jean-Jacques Eledjam, l’édile cannois a également dévoilé une plaque à la mémoire du docteur Claude Vigan, fondateur de l’accueil médicalisé de l’antenne cannoise, en 1986.

      « La Croix-Rouge existe aussi parce qu'il y a des bénévoles et des élus engagés, a estimé le président de la Croix-Rouge. Contrairement aux idées reçues, la précarité existe partout… même dans les villes de la Riviera. »

    • Les agents communaux formés à détecter les signes de radicalisation

      Une question de citoyenneté, pour tous.
      Une question de devoir et de responsabilité, aussi et surtout, pour les agents communaux.

      La mairie de Cannes a entrepris de former une partie de son personnel à la détection des signes de radicalisation. Une action préventive qui vise à doter les hommes et les femmes de la Ville de Cannes, en contact avec le public et notamment des jeunes et leurs familles, des outils qui pourront leur permettre de repérer des comportements à risque ou des profils particuliers afin d’émettre des signalements fiables de radicalisation latente.

      Repérer et définir le bon comportement

      Au cours des séminaires et ateliers, il était, entre autres, question :

      • D’apporter un éclairage sur le contexte politique et géopolitique du phénomène de radicalisation,
      • De sensibiliser et former l’ensemble du public à l’acquisition des outils nécessaires à l’identification des phénomènes de radicalisation,
      • De fournir des outils de distinction et de repérage des signes de radicalisation et des différents profils mentaux,
      • De susciter le débat, l’échange et les questionnements sur des situations concrètes et les difficultés auxquels les agents sont confrontés,
      • De connaitre et utiliser les partenaires ressources dans la prise en charge d’une situation,
      • De permettre l’ajustement d’un positionnement professionnel adapté.
      950 agents communaux formés

      Quelques 950 agents de la mairie de Cannes ont ainsi suivi cette formation ciblée, dispensée de juin à septembre, par une association spécialisée. « Cette formation vous dote des outils nécessaires pour appréhender les signes de radicalisation et afin de faire les signalements adéquats. Les collectivités représentent un maillon fort dans cette mobilisation, sous l'égide de l'État, contre ces phénomènes de radicalisation », a commenté David Lisnard à l’occasion de la clôture de ce séminaire de sensibilisation.

      Dans la prévention du risque terroriste, le maire de Cannes a engagé très tôt une politique volontariste, à l’instar du plan de prévention du risque terroriste – le premier du genre en France à l’initiative d’une commune – mis en place par le premier magistrat cannois dès le printemps 2015.

      « L'identification, en amont de toutes les actions »

      Protection renforcée des bâtiments, particulièrement des établissements scolaires, des événements à forte densité humaine avec, notamment, un exercice attentat grandeur nature réalisé en avril dernier, ou encore l’achat de matériels adapté à la protection optimale de la population… Récemment, 5 millions d’euros ont d’ailleurs été alloués à la lutte contre le terrorisme à l’échelon communal.

      « Nous avons engagé une vraie démarche de protection des Cannois et des visiteurs. Cela se traduit par une somme d'actions concrètes et pragmatiques, a commenté le maire de Cannes à l’adresse des agents municipaux. Mais en amont de toutes ces actions, il y a l'identification de la radicalisation. Il est difficile de lutter contre la perversion idéologique, qui utilise des messages parfaitement formatés et des réseaux spécifiques. La radicalisation est toujours proportionnelle à la vacuité, à l'absence d'espérance. »

      Enfin, l’édile d’insister et de conclure : « Il ne s'agit ici pas de délation mais d’une belle cause à défendre… celle de remplir notre devoir et notre responsabilité de protection des populations ».

      Lire aussi les actualités :
      Cannes lance le premier plan communal de prévention du terrorisme
      Lutte contre le terrorisme : Cannes se donne les moyens

    • Gare TGV à La Bocca : CHANEL soutient la mairie de Cannes

      Fleuron de l’industrie du luxe qui participe depuis plus d’un siècle à la renommée mondiale de la France dans sa tradition de haute-couture, le groupe CHANEL apporte aujourd’hui son soutien au projet d’une gare TGV-TER à Cannes La Bocca.

      La marque emblématique de l’excellence française partage donc la position de la mairie de Cannes quant à l’implantation de la future gare Ouest des Alpes-Maritimes sur les terres boccassiennes afin, entre autres raisons, de préserver la vallée de la Siagne où le célèbre parfumeur est fidèlement présent depuis plus de 30 ans.

      David Lisnard, maire de Cannes, vice-président du Département, a reçu ce lundi les représentants du groupe, propriétaire de douze hectares de fleurs à parfum dans la Basse Vallée de la Siagne, venus expressément afficher leur soutien au projet cannois.

      CHANEL et la Ville de Cannes unissent ainsi leurs forces pour défendre un projet à même de protéger ces inestimables terres à parfum et développer Cannes La Bocca.

      Dans sa lettre ouverte, le groupe indique clairement sa position et ses motivations.
      Télécharger la lettre

       
      Lire aussi l'actualité
      : Nouvelle gare TGV / TER à Cannes La Bocca : soutenez le projet

    • Trustech à Cannes : la confiance règne !

      Mois après mois, Cannes confirme son pouvoir d’attractivité des plus grands salons professionnels internationaux, et son statut de première destination de congrès de France après Paris. Le 1er juillet, la Mairie signait avec le groupe Comexposium un contrat assurant à la ville l’accueil de TRUSTECH, premier rendez-vous mondial en matière des technologies de la confiance, du 29 novembre au 1er décembre et pour les cinq prochaines années.

      « Nous sommes au départ d'une grande aventure entrepreneuriale pour la destination Cannes. Ce nouveau salon confirme notre ville comme carrefour des décideurs internationaux » comme le soulignait David Lisnard lors de la signature du contrat. Ce choix du groupe Comexposium, l’un des leaders mondiaux de l’organisation d’événements, confirme la qualité et la pertinence de l’offre locale, tout comme l’attractivité de notre ville pour l’accueil de grands événements professionnels internationaux. Cette arrivée, pour le Maire de Cannes, « s’inscrit dans la nouvelle dynamique de développement économique et commercial de la destination Cannes, qui reçoit 300 000 professionnels accrédités à l’année. Nous sommes ravis d'accueillir ce nouveau grand événement, qui vient renforcer non seulement le volume de salons-congrès majeurs dans notre ville, au profit de l'économie et de l'emploi, mais aussi de la marque Cannes, avec une manifestation très qualitative en phase avec notre positionnement sur un segment durablement porteur que sont les hautes technologies. »

      Plus de 18 000 professionnels attendus

      Rendez-vous international de référence en termes de solutions de paiement, d’identification et de mobilité, le salon TRUSTECH va attirer à Cannes, du 29 novembre au 1er décembre, plus de 18 000 professionnels de 130 pays venus rencontrer les 400 sociétés présentes au Palais des festivals. Des participants et organisateurs convaincus par le potentiel de Cannes, qui succède à Paris après 30 éditions organisées dans la capitale. Au-delà du cadre unique de la ville et de son Palais modernisé, ainsi que du dispositif sécuritaire renforcé, c’est le professionnalisme, la réactivité et la créativité des équipes de la SEMEC, de la Mairie, et des socioprofessionnels de Cannes et de ses environs (des aéroports de la Côte d’Azur aux structures d’accueil cannoises), fédérés autour du Maire de Cannes, qui ont fait la différence.

      TRUSTECH, salon professionnel dédié aux solutions de paiement, d’identification et de mobilité, du 29 novembre au 1er décembre, Palais des festivals et des congrès.
      Rens. www.palaisdesfestivals.com et www.trustech-event.fr

    • Point d’étape sur les travaux de piétonnisation du Suquet

      La deuxième étape de rénovation du Suquet est entrée dans sa phase active. Après la rénovation  de 2 000 m2 d’espaces publics au printemps dernier, cette nouvelle tranche de requalification concerne cette fois-ci 4 000 m2, allant des rues Périssol à la Castre, jusqu’à la place Chanoine Grau. Des espaces qui seront rénovés dans le même esprit d’affirmation d’identité de village de pêcheurs ouvert au monde.

      Reportage vidéo

      Le Suquet, Forville : l’âme de Cannes

      « C’est ici que Cannes est née, autour de son port. Avec Forville, c’est l’âme de notre ville » a estimé David Lisnard lors de la visite de chantier. Le secteur concerné, qui débouche sur une vue panoramique de la baie,  représente le circuit culturel et touristique du quartier, desservant notamment le musée et l’église.

      Un chantier et de multiples facettes

      Renouvellement des réseaux, piétonnisation des voies de circulation, embellissement …sont au programme d’une action qui se veut avant tout qualitative pour le cœur historique de la ville. Un parvis sera notamment créé en réaménageant la place Chanoine Grau avec un dallage dont le motif rappellera la partition d’un « Te Deum », thème musical sur lequel l’église du Suquet a été inaugurée.

      Les espaces publics seront embellis en soignant chacun des éléments : traitement des voies en pavés, réalisation des caniveaux en pierre de calcaire, utilisation d’éléments métalliques ton « brun rouille », pose de bornes en pierre, éclairage des lieux par des lanternes de style à LED… Dans un Suquet où toute nouvelle construction sera interdite, puisqu’il sera sanctuarisé dans le cadre du nouveau Plan Local d’Urbanisme.

      « Nous avons choisi des matériaux nobles : des pavés qui sont posés en queue de pan » a souligné David Lisnard.

      Une offre de stationnement maintenue

      La desserte du quartier était également au menu de cette visite de chantier. Le Maire de Cannes a notamment rappelé la création d’un parking de 18 places sur l’ancien boulodrome adjacent au square Musso, le réaménagement du parking Vallombrosa et la mise en place d’une tarification préférentielle sur l’offre de stationnement adjacente à la zone piétonnisée.

      Une navette au Suquet pour le printemps 2016

      « Le Suquet bénéficiera pour la première fois, dès la fin du printemps, d’une desserte adaptée et conséquente par les transports en commun » a conclu David Lisnard. De quoi renforcer la qualité de vie au profit des habitants comme des nombreux visiteurs de la célèbre colline cannoise. Rendez-vous est pris au printemps 2016 pour profiter de ces nouveaux aménagements…

      À lire l'actualité : L’embellissement du Suquet reprend en septembre

    • Déplacements : Cannes multiplie les coups de pouce

      La mairie de Cannes fait un pas de plus pour le développement durable, notamment sur la question des déplacements, qu’ils soient propres ou doux.

      Disque vert ou Pastille verte… même avantage

      Fidèle aux actions engagées dans le cadre de l’Agenda 21 et afin de continuer à encourager l’acquisition de véhicules propres, la municipalité a en effet validé la reconduction pour deux années supplémentaires du dispositif Disque vert qui arrivait à échéance à la fin de cette année 2016.

      Mieux encore, la mairie a également décidé d’étendre le disque vert aux actuels bénéficiaires de la pastille verte ‑ autre dispositif national a été mis en place afin d’identifier les véhicules les moins polluants  ‑ qui en font la demande.

      L’ensemble de ces véhicules, dits « propres », pourront donc continuer de bénéficier de 1h30 de stationnement gratuit dans les rues de Cannes. A ce jour, 37 disques verts ont été attribués :

      • Aux véhicules GNV (Gaz Naturel pour Véhicules)
      • Aux véhicules électriques
      • Aux véhicules hybrides
      • Aux véhicules flexfuel E85
      • Aux véhicules de moins de trois mètres, émettant moins de 120g/km  de CO2
      • Aux véhicules GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié)

      Consultez les conditions d’obtention du disque vert

      Vélos électriques : coup de pouce… pour coup de pédale

      Toujours en matière de déplacements, la mairie de Cannes a également validé la poursuite en 2017 de son action de promotion pour le développement du vélo à assistance électrique. Action qui passe par un soutien financier, non négligeable, à hauteur de 150 €, pour les résidents cannois qui souhaitent acquérir un vélo à assistance électrique neuf.

      Cette aide spécifique, instaurée il y a deux ans par le maire de Cannes, David Lisnard, a rencontré un vif succès auprès des Cannois. Si bien que l’objectif de quelques 60 dossiers déposés par an a été largement dépassé. À ce jour, 266 habitants ont ainsi pu profiter de cette subvention municipale (d’un montant initial de 300 euros les deux premières années) malgré la période d’orthodoxie financière que s’impose la mairie de Cannes.

      « Cela correspond à une approche écologique des transports, qui marque également une évolution pour la ville, a rappelé le premier magistrat face à l’engouement suscité par cette initiative cannoise. Notre but était de lancer le dispositif. »

      Plus d'infos sur le vélo à assistance électrique

    • Cannes et la Côte d’Azur : une « Terre d’événements »

      Comme l’ensemble des villes azuréennes, Cannes – capitale des territoires de l’ouest – obtient la reconnaissance nationale du contrat de destination, « Côte d’Azur, Terre d’événements », signé ce jeudi à Paris.

      C’est à l’issue de la Conférence Annuelle du Tourisme que David Lisnard, président du Comité Régional du Tourisme (CRT) Côte d’Azur et maire de Cannes, a signé avec Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires Étrangères et du Tourisme, et Christian Mantei, Directeur général d’Atout France, un contrat de destination « Côte d’Azur, Terre d’événements ». Un paraphe qui a pour premier bénéfice de réintégrer la Côte d’Azur sur la carte de France des destinations mondiales.

      « Ce Contrat de Destination que nous obtenons aujourd'hui, avec des partenariats multiples liant institutions publiques et entreprises privées, traduit un travail de fond et sert la nouvelle dynamique de la marque Côte d’Azur, terre d’événements attractive à l'international, s’est félicité David Lisnard. Par cette démarche innovante, nous valorisons les actions collaboratives engagées en 2016 par notre CRT : clusters Sport & Tourisme Côte d’Azur, ainsi que la mise en place d’une cellule d’accueil des grands événements. Ce contrat permet à notre territoire de conquérir et générer de nouveaux marchés et flux touristiques ».

      6 000 manifestations par an sur la Côte d’Azur

      Depuis novembre 2015, sous l’impulsion de son président, le CRT a engagé les territoires azuréens dans une démarche de promotion touristique innovante axée sur les événements sportifs, culturels et les rencontres professionnelles, véritable ADN de la destination Côte d’Azur, Terre d’accueil de 6 000 manifestations chaque année.

      En 2015, les événements culturels, sportifs et d’affaires ont drainé 1,6 millions de visiteurs sur la Côte d’Azur (sur un total de 11 millions visiteurs). Avec ce contrat de destination, l’ambition azuréenne est d’accueillir 500 000 séjours supplémentaires en 2020, soit un total de 2,1 millions de visiteurs générés par des événements sportifs, culturels ou professionnels (+ 25% en 4 ans).
      Le point fort de ce contrat de destination repose sur la dynamique collective public/privé met en synergie les socio-professionnels, leurs représentants, les organismes de promotion touristique ainsi que les principales destinations touristiques.

      Le gouvernement alloue 1 million d’euros : une première !

      Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule… A l’occasion de la Conférence Annuelle du Tourisme, Jean-Marc Ayrault, a annoncé que le Gouvernement allait abonder d’un million d’euros la relance de la destination azuréenne. Une implication financière accordée en réplique à celle déjà consentie à l’échelle locale (Département des Alpes-Maritimes, Région PACA, CCI Nice Côte d’Azur, Ville de Cannes).

      « L’obtention d’un million d’euros supplémentaire dédié à des actions conjointes avec Atout France dès le début d’année 2017 dans les principaux pays européens (Royaume-Uni, Italie, Allemagne, Scandinavie) et pays long-courriers porteurs (États-Unis, Asie du Sud-Est), va venir renforcer les opérations de promotion engagées par les partenaires azuréens depuis trois mois autour du #CotedAzurNow, a commenté David Lisnard. Le principe d’un euro investi localement pour un euro investi par le Gouvernement au travers d’Atout France est une première qui va permettre d’affecter à la promotion du territoire 2,3 millions d’euros ».

      Promotion populaire aussi pour Cannes et les terres azuréennes qui ont enregistré, en à peine trois mois, plus de 100 000 mentions #CotedAzurNow…

    • IGTM : le 1er salon consacré au monde golfique arrive à Cannes !

      Erratum. L’iGTM accueille plus de 14 000 rencontres d'affaires et non 10 000 comme annoncé précédemment.

      David Lisnard, Maire de Cannes, se félicite, avec l’ensemble des professionnels du tourisme, de l’accueil de la 20e édition de l’International Golf Travel Market (IGTM) au Palais des festivals et des congrès du 11 au 14 décembre 2017.

      Organisé par Reed Exhibitions et l’association International Association of Golf Tour-Operators (IAGTO), l’IGTM est le premier salon mondial B2B consacré aux fournisseurs, aux acheteurs et aux médias du tourisme golfique. L’événement, qui accueille plus de 14 000 rencontres d'affaires, se tient actuellement à Majorque en Espagne.

      L’IGTM, en quelques chiffres :

      • 1 300 clients,
      • 600 stands,
      • 400 tour-opérateurs,
      • 100 médias spécialisés dans le golf.

      Une 20e édition qui prendra une consonance particulière à quelques mois de l’organisation, en France, de la Ryder Cup 2018, l’un des cinq événements sportifs les plus médiatisés au monde (avec la Coupe du monde de football, les Jeux Olympiques, le Tour de France et le Super Bowl).

      Une bonne nouvelle pour l’économie azuréenne

      Pour David Lisnard : « Dans une situation de concurrence internationale exacerbée avec des destinations européennes et extra-européennes, tous les maillons de la chaîne du tourisme se sont mobilisés pour proposer des conditions attractives à l’organisateur, grâce aux efforts conjugués de la Mairie de Cannes, de la SEMEC, d’Atout France, du CRT Côte d’Azur, des hôteliers, des golfs, des agences et de tous les professionnels qui prennent part ainsi à la dynamique d’accueil de la destination Côte d’Azur ». L’union fait la force ! Une bonne nouvelle créatrice de richesse économique pour les professionnels du tourisme, à la fois en termes d’emploi et de chiffre d’affaires, dans un contexte d’inquiétude généralisée.

      La Côte d’Azur, terre d’événements

      La venue d’IGTM à Cannes rappelle la vocation sportive et touristique de la Côte d’Azur qui propose plus de trente parcours de golfs, dont certains de renommée internationale, sur les plus de 600 parcours que compte la France.

      Avec plus de 65 millions d’adeptes, dont 8 millions qui voyagent régulièrement à l’étranger pour découvrir de nouveaux parcours, le golf est l’un des sports individuels les plus pratiqués au monde.

      L’arrivée de ce nouveau salon valorise ainsi le savoir-faire azuréen en termes d’accueil, d’infrastructures et de professionnalisme.

      Cannes, Capitale du Sport en Plein Air !

      Sa situation géographique en bord de mer et la douceur de son climat sont quelques-uns des atouts de Cannes pour favoriser la pratique sportive et en faire une ville reconnue mondialement pour la qualité et l’offre de sport en plein air à l’instar de Miami ou Rio.

      « L’économie touristique du golf est une donnée en progression constante qu’il convient d’intégrer pour améliorer notre offre touristique. L’accueil de la 20e édition de l’IGTM, événement leader de son secteur, participe pleinement à la promotion du tourisme azuréen auprès des clientèles sportives mondiales, et plus particulièrement anglo-saxonnes, américaines et asiatiques. Il contribue au rayonnement international de Cannes, Capitale du sport en plein air, et de la Côte d’Azur, en tant que destinations touristiques et golfiques incontournables grâce à la diversité de nos paysages, notre ensoleillement, notre histoire, notre culture, et la qualité de nos équipements. À l’aune de la prochaine Ryder Cup, le rassemblement des professionnels internationaux du tourisme du golf à Cannes est une formidable opportunité pour démontrer que notre destination est une terre de golf attractive et privilégiée » estime le Maire de Cannes, David Lisnard.

    • Renouveau des quartiers : le festival Cannes Lions installe ses bureaux à République

      Il y a des signes qui ne trompent pas ! Celui-là marque « le renouveau du quartier République » estime le maire de Cannes. Non content d’avoir obtenu le maintien du « Cannes Lions International Festival of Creativity » dans la cité cannoise pour les dix prochaines années, David Lisnard a également favorisé l’installation de la société organisatrice, Lions Festivals Limited, au cœur de la ville.

      De Londres à la place du Commandant Maria

      Une bonne nouvelle à l’échelle cannoise puisque cet emménagement devrait permettre aux équipes du festival de développer encore leurs activités, et donc, in fine, d’accroitre les retombées pour l’ensemble de la ville.

      Mieux encore, une « excellente » nouvelle à l’échelle du quartier République selon le premier magistrat. Le déménagement d’une partie du staff des Cannes Lions de la cité londonienne à la place du Commandant Maria envoie un signal fort, fidèle à l’engagement de la municipalité en faveur du renouveau et de la relance commerciale du quartier République, notamment à travers la mise en place du droit de préemption sur les baux commerciaux, fonds de commerce et fonds artisanaux.

      L’équipe du Cannes Lions International Festival of Creativity installera donc ses bureaux dans quelques 65 m2 que les services municipaux doivent au préalable remettre en état (toiture, peintures des murs et plafonds, électricité…) pour une livraison d’ici fin 2016.

      Les chambres consulaires s’impliquent

      Plus généralement, la politique volontariste de la mairie de Cannes en matière de dynamisme commercial a déjà permis l’acquisition de huit locaux sur le secteur République, dont certains vacants actuellement.

      C’est d’ailleurs pour cette raison que la municipalité a décidé de se rapprocher de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur (C.C.I.N.C.A.) et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Alpes-Maritimes (C.M.A.06), au travers d’une convention de partenariat tripartite.

      « Cette question de la défense des commerces de centre-ville est une de mes grandes préoccupations, confie David Lisnard. Cela représente un combat majeur. Et cette convention contractualise le travail que nous avons débuté pour trouver des artisans et des commerçants. »

      République, Bocca centre et La Frayère

      En d’autres mots, les chambres consulaires deviennent les partenaires du développement de l’activité commerciale afin de :

      • Préserver la diversité commerciale et artisanale, dynamiser l’attractivité des quartiers.
      • Renforcer l’action, la synergie, et la mise en réseau des acteurs économiques des quartiers visés.
      • Lutter contre la vacance des locaux commerciaux et artisanaux, et contre les friches commerciales.
      • Encourager l’implantation de nouvelles activités, soutenir les nouveaux commerçants et artisans.

      Aujourd’hui, l’action de la mairie de Cannes concerne les quartiers République et Bocca Centre. Également celui de la Frayère où la municipalité souhaite engager la même politique de sauvegarde et revitalisation du commerce et de l’artisanat de proximité.

    • David Lisnard remet le trophée #CotedAzurNow à Nikos Aliagas


      Le maire de Cannes a profité de la venue de Nikos Aliagas à l’occasion des NRJ Music Awards pour lui remettre le trophée ambassadeur #CotedAzurNow et le remercier ainsi d’avoir relayé la campagne de promotion de la destination Côte d’Azur à ses 1,5 millions de followers. Un engagement constant pour ce journaliste-animateur cher au cœur des Français.

      Nikos, un homme investi pour le territoire azuréen

      Pour David Lisnard, « la Côte d’Azur, ce sont des traditions, mais c’est aussi une ouverture sur le monde par la culture, les lumières » comme en témoignent, à Cannes, les nombreuses manifestations qui ponctuent l’année. Nikos Aliagas a souligné qu’il se sentait dans notre ville « comme à la maison ». « Le lien avec Cannes est fort et porte chance. On se sent concerné par le quotidien de ses habitants. »

      #CotedAzurNow : rebondir après les attentats

      Un mois seulement après le terrible attentat qui a frappé le cœur de Nice, le Comité régional du tourisme et son Président, David Lisnard, ont lancé le plan de relance Tourisme Côte d’Azur. Une campagne qui vise à diffuser une image positive du territoire en soulignant ses attraits uniques au travers des publications des internautes avec le hashtag #CotedAzurNow.

      « Je suis heureux d’être là. Merci pour l’accueil, pour votre gentillesse et pour la distinction que vous me remettez » a estimé Nikos Aliagas.

      Vidéo



      En partageant #CotedAzurNow, mobilisons-nous pour faire savoir que la Côte d’Azur est belle et fière d’accueillir le monde.

      À lire aussi l'actualité : #CotedAzurNow : vous aimez la Côte d’Azur ?

    • Assises de quartiers : la Mairie rencontre les habitants de Carnot/Grasse-Riou-Petit Juas

      Ce jeudi, les habitants du secteur Carnot/Grasse-Riou–Petit Juas, avaient rendez-vous avec David Lisnard, entouré de nombreux élus et directeurs de services de la Mairie de Cannes. Une réunion où chaque question de l’auditoire, venu en nombre, a trouvé sa réponse.

      Assises de quartiers = proximité

      « Le principe de ces Assises de quartiers : faire en sorte que la proximité soit gage d’efficacité » a rappelé David Lisnard. Un exercice important auquel le maire est particulièrement attaché car le « le but, c’est aussi de créer une énergie civique positive ». Pari gagné à la vue du nombre important, une fois encore, de participants.

      (R)évolution à l’école des Broussailles

      À la rentrée des classes 2018, c’est dans une école flambant neuve que seront accueillis les petits cannois. Le groupe scolaire des Broussailles fait actuellement l’objet d’une totale démolition-reconstruction sur site. Confortable, pratique, fonctionnel et esthétique, ce projet représente l’investissement le plus important du mandat de David Lisnard qui place l’Éducation parmi ses priorités. Avec une volonté et une attention particulières portées sur « la transmission des savoirs et des apprentissages pour que nos enfants vivent l’école dans les meilleures conditions », a estimé le maire de Cannes.

      2017 : rénovation en vue pour l’avenue de Grasse

      « Nous rénoverons en 2017 l’avenir de Grasse » a annoncé David Lisnard. Un projet avec un objectif principal : soutenir le petit commerce. « Soyez clients dans les commerces de proximité ! Nous ne sommes pas tous condamnés à passer des heures dans les bouchons », en référence aux grands centres commerciaux qui se multiplient dans le département des Alpes-Maritimes.

      « Tout ce que l’on engage, nous le faisons en respectant une stricte orthodoxie financière » a conclu le maire de Cannes, visiblement satisfait d’une réunion riche en débats.

      Reportage vidéo

      Plus d'infos sur les assises de quartiers, les rendez-vous de la proximité

    • Les services de la protection maternelle et infantile de retour à La Frayère

      Mise à jour le 17/11/16 : les services de PMI s’installeront à la Frayère le 1er janvier 2017 et non le 1er décembre 2016 comme annoncé initialement.

      La municipalité nourrit de grandes ambitions pour La Frayère. Elle l’a déjà fait savoir, notamment à l’occasion de la visite du ministre de la politique de la Ville, Patrick Kanner, au cœur du quartier en mai dernier.

      À lire aussi l'actualité : Le renouvellement urbain de la Frayère est lancé

      Avec une action à plusieurs niveaux : améliorer la sécurité et le cadre de vie des habitants, déployer une nouvelle action sociale, une meilleure qualité de l’espace public, élargir l’offre de services publics (avec la création notamment d’une médiathèque), participer à la relance commerciale et économique… À ce titre, ce sont déjà quelque 38 millions d’euros d’investissements qui ont été réalisés sur le secteur de La Frayère, dont 24 millions d’euros de participation directe de la commune, sur l’habitat et les équipements entre autres.

      À partir du 1er janvier 2017

      Dans le cadre de cette démarche globale, la Mairie de Cannes a souhaité que les équipes de Protection maternelle et infantile (PMI) du conseil départemental puissent revenir au cœur du quartier, au plus près des familles. Jusqu’à présent, les consultations destinées aux habitants de Cannes ouest étaient assurées dans les locaux du centre social La Verrerie à La Bocca.

      La présence de la PMI dans le quartier Sainte-Jeanne répond ainsi à un besoin légitime de la population et une volonté municipale exprimée dans le cadre de la Nouvelle Frayère.

      À partir du 1er janvier 2017, en accord avec le « Centre familial Charles Vincent » ‑ l’association a accepté de partager ses locaux une fois par semaine avec les services de PMI ‑, les familles seront reçues dans les locaux de la résidence Sainte-Jeanne (chemin des Rainettes), chaque lundi, toute la journée, afin d’y trouver soutient et suivi.

      « Ce retour de la PMI au cœur de La Frayère est tout à fait représentatif de la politique que nous menons dans les quartiers, a estimé le maire de Cannes, David Lisnard. C’est très important. »

    • 13 novembre. Une course hommage pour les 14 000 marathoniens

      Près de 14 000 concurrents ont pris le départ de la neuvième édition du marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes dimanche 13 novembre 2016. Tout juste un an après les attentats de Paris, les coureurs étaient unis pour rendre hommage aux victimes. Cette année, l'essentiel n'était pas dans le chrono mais dans la volonté de chacun de franchir la ligne d'arrivée avec une double pensée émue pour les victimes du 13 novembre 2015, mais aussi celles du 14 juillet 2016.

      Du départ à l'arrivée, des milliers de spectateurs amassés le long du parcours ont encouragé les coureurs dans leur effort. Chez les hommes c'est le Kenyan Elisha Kipchirchir qui a remporté cette 9e édition en 2h10'45'' ! La première femme est éthiopienne en 2h37'56'', bravo à Biruk Tilahun !

      Le Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes est une manifestation majeure pour la ville et sa vocation de « capitale du sport en plein air. »

      Prochaine édition : dimanche 5 novembre 2017.

      www.MARATHON06.com


      David Lisnard, Maire de Cannes : « Il était important de courir ce marathon-là, qui a failli ne pas se faire à cause des attentats »

    • La voie rapide en voie… d’embellissement !

      Elle a été imaginée pour améliorer la circulation routière. Premier coup de pioche en 1967. Inauguration en 1974.

      L’ouvrage a fait le job : 30 000 véhicules y circulent chaque jour. La couverture de la voie ferrée – on l’appelle surtout voie rapide – a aussi fait son temps. En tout cas, dans son allure actuelle… relativement inesthétique !

      Approuvé à l’unanimité

      Acté en séance du conseil municipal lundi soir, le réaménagement de la voie rapide a été approuvé à l’unanimité. « Nous avons décidé de transformer la couverture de la voie ferrée, un axe de type rocade, en voie verte pour lui conférer un caractère urbain qualitatif et intégré au paysage cannois », a présenté le maire de Cannes.

      Le rond-point des Gabres pour commencer

      Les travaux devraient démarrer dans le courant 2017 par le rond-point des Gabres – rond-point Maubert de son vrai nom – situé à l’extrémité est de la voie rapide, avec cette idée d’en faire une porte d’entrée de la ville.


      Cliquer pour zoomer

      « Notre objectif est d’embellir cette artère avec une végétation typiquement méditerranéenne, a précisé David Lisnard. Et un parti pris artistique décliné autour de la thématique Riviera et Arts ». 

      Arbres méditerranéens, galets de grandes tailles, déclinés en blancs et bleu Klein, sculpture monumentale au centre de l’îlot entouré de deux jets d’eau, nouvel éclairage…


      Rond-point des Gabres

      2 km à réaménager

      La réhabilitation de l’ensemble des 2 km de la voie rapide sera réalisée en plusieurs phases. Avec une attention particulière portée aux carrefours stratégiques et aux extrémités :

      • Le carrefour Clemenceau-Vallombrosa, porte ouest d’entrée et de sortie de ville, en lien avec Boccacabana.
      • Le pont des Suisses, point d’entrée du quartier historique piéton du Suquet en cours d’embellissement.
      • Le pont Carnot, nœud stratégique avec la gare entièrement requalifiée et le centre Croisette.
      • Le carrefour République, en lien avec le quartier Prado République en pleine mutation et la rue d’Antibes.


      Pont Carnot - Cliquer pour zoomer

      Réduire les nuisances

      En dehors de toute considération esthétique, les aménagements de la nouvelle voie rapide auront aussi pour priorité de réduire les nuisances inhérentes à ce genre de rocade. « C’est le 2e objectif de ce projet : diminuer les nuisances, qu’elles soient visuelles ou sonores », a confirmé le premier magistrat. Il sera aussi question d’améliorer la sécurité, routière et piétonne, notamment l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

      Les objectifs de cette réhabilitation ont d’ailleurs été clairement définis :

      • Améliorer et sécuriser les cheminements piétons sur l’ensemble de la voie rapide.
      • Diminuer l’impact visuel et sonore de la voie ferrée en partie inférieure de l’ouvrage par l’installation de parois verticales sur les sections ouvertes (boulevard d’Alsace, rue du Docteur Budin, rue Tuby) et en partie supérieure par un revêtement de voirie phonique. « Les bordures de la voie ferrée seront recouvertes de résilles qui permettront d’améliorer grandement l’esthétique du secteur, a précisé David Lisnard. On pourra y les habiller avec des jeux de lumières, etc. »
      • Rénover l’étanchéité de l’ouvrage en face supérieure dont les joints de dilatation.

      La future voie rapide offrira, non plus une coupure, mais un lien agréable et esthétique entre le nord et le sud de la ville.

    • UNESCO : un comité scientifique pour la candidature cannoise

      David Lisnard, Maire de Cannes, Vice-président du Département des Alpes-Maritimes, a engagé en mai 2015 la démarche d’inscription sur la liste du patrimoine mondial classé par l’UNESCO la baie de Cannes, constituée des îles de Lérins et de la Croisette, pour protéger et valoriser le patrimoine naturel, culturel et spirituel de la commune.

      Dans le cadre de l’étape actuelle de la candidature, qui passe par la rédaction d’un long et complet dossier, David Lisnard a décidé de constituer un comité scientifique composé de conservateurs et d’experts afin que la ville soit accompagnée dans la rédaction du contenu historique. Ce comité scientifique, coordonné par Maud Boissac, directrice de la culture de la Mairie de Cannes, s’est réuni pour la première fois mardi 8 novembre 2016.


      Une partie des membres du comité scientifique de l’UNESCO

      Composition du comité scientifique
      • Alain BOTTARO, conservateur aux archives départementales des Alpes-Maritimes ;
      • Marceline BRUNET, conservatrice, directrice du service de l’inventaire général, Conseil Régional PACA ;
      • Marie-Hélène CAINAUD, directrice des archives municipales, Mairie de Cannes ;
      • Frédérique CITERA-BULLOT, conservatrice, chargée de mission patrimoine, Mairie de Cannes ;
      • Yann CODOU, maître de conférences en histoire médiévale à l’université de Nice Sophia-Antipolis, chercheur au CEPAM (Centre d’études Préhistoire, Antiquité, Moyen-Âge) ;
      • Éric DE BACKER, chargé de l’éducation artistique et culturelle, Conseil Départemental des Alpes-Maritimes ;
      • Benoit DE GEYER, conservateur du patrimoine, direction de la culture, service patrimoine, traditions et inventaire Hôtel de Région ;
      • Éric DELAVAL, responsable du musée archéologique d’Antibes ;
      • Sylvie de GALLEANI, conservatrice, directrice du service du patrimoine, Conseil Départemental des Alpes-Maritimes ;
      • Vladimir GAUDRAT, abbé de l’Abbaye de Lérins ;
      • Anne JONCHERAY, archéologue sous-marin, spécialiste des épaves de la baie de Cannes, directrice du musée archéologique de Saint-Raphaël ;
      • Alain MONFERRAND, ancien secrétaire général au Conseil national du tourisme, spécialiste de la fortification, président de l’association Vauban ;
      • Frédéric POYDENOT, spécialiste patrimoine, nature et sciences de la nature ; réseau des CPIE - aquariums du Fort Royal. Directeur du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) des Îles de Lérins et Pays d'Azur ;
      • Christophe ROUSTAN DELATOUR, directeur adjoint, musées de Cannes ;
      • Éric TASSONE, Domaine forestier – responsable ONF aux îles de Lérins ;
      • Frère VINCENT, moine de l’Abbaye de Lérins, référent pour le patrimoine bâti de Saint-Honorat.

      D’autres experts seront conviés à rejoindre ce comité pour étudier certaines thématiques de la candidature (patrimoine militaire, religieux, naturel, cannes et le cinéma, l’architecture de villégiature,  etc.).

      Les prochaines étapes de la candidature cannoise

      Jusqu’à décembre 2017 : rédaction du contenu du dossier de candidature pour l’inscription du bien sur la Liste indicative française puis dépôt du dossier.
       
      Janvier 2018 à décembre 2019 : finalisation du dossier de candidature puis dépôt auprès du Comité du Patrimoine Mondial au premier trimestre 2020.

      Soutenez la candidature

      Vous aussi soutenez la candidature de la baie de Cannes à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO des îles de Lérins et de la Croisette.

      C'est simple et rapide, remplissez le formulaire et cliquez sur Soutenir.

      N'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux.

      Candidature de Cannes - En savoir

    • Cure de jouvence pour les façades cannoises

      Dans le cadre de sa politique de redynamisation du centre-ville et des quartiers, David Lisnard a décidé d’engager un ambitieux « plan façades » afin de redonner tout son caractère aux façades, à la fois celles des bâtiments et des commerces. Un plan voté à l’unanimité par le conseil municipal, réuni lundi 7 novembre 2016. Une mesure qui va profondément changer la physionomie du cadre de vie des cannois.

      Entretenir et valoriser le paysage urbain

      Depuis 2008, la Mairie de Cannes a alloué plus d’1,6 millions d’euros de subventions afin de redorer le bâti des rues cannoises. Aujourd’hui, ce plan façades se veut plus global afin notamment de sensibiliser, informer, inciter, accompagner et aider à entretenir et valoriser les façades de la ville.

      Ce plan s’inscrit dans une volonté de valorisation du paysage urbain afin de :

      • Offrir aux Cannois comme aux visiteurs un environnement qualitatif,
      • Préserver, protéger et embellir le patrimoine cannois,
      • Accompagner la démarche de valorisation des espaces publics entreprise par la Ville,
      • Promouvoir l’image de la Ville.

      « Cette action est à la croisée de plusieurs services. Elle touche à la qualité et à l’attractivité de l’espace public. Nous appliquons le code de l’urbanisme pour que les façades soient entretenues dans une logique d’attractivité » a estimé le premier magistrat.

      Plusieurs secteurs concernés

      Un plan qui va progressivement être mis en œuvre dans les secteurs suivants :

      • Le Suquet (rue Saint-Antoine et rue du Pré) : novembre 2016 à février 2017,
      • Rue Georges Clemenceau : novembre 2016 à février 2017,
      • Autour du marché Forville : mars 2017 à mai 2017,
      • Rue Meynadier : mars 2017 à mai 2017,
      • Rue Jean Jaurès/ Quartier de la gare : mai à juin 2017,
      • Rue Hoche / Secteur : janvier à juillet 2018,
      • Rue d’Antibes et perpendiculaires : janvier à juillet 2018,
      • Boulevard Carnot : octobre à décembre 2017,
      • Boulevard de la République et rue Mimont : juillet à Septembre 2017,
      • Boulevard Jean Hibert / Quai Saint-Pierre / Rue Félix Faure en accompagnement des travaux boulevard Jean Hibert et des Allées,
      • Boulevard Francis Tonner / Avenue Michel Jourdan en même temps que les travaux d’embellissement de Bocca Centre.  

      Une volonté du Maire, David Lisnard, pour qui « les façades font aussi partie du choix d’une destination touristique ». Un enjeu donc important pour la ville.

      Une procédure incitative et coercitive

      Comment ça marche ?

      La Mairie envoie un premier courrier d’incitation (délai de 2 mois pour déposer un dossier).
      À l’issue, un nouvel envoi d’un courrier d’injonction (délai de 1 mois) est réalisé. Sans réaction du propriétaire, la Mairie prend un arrêté de mise en demeure de réaliser les travaux (délai légal de 6 mois) et saisit le juge pour l’autoriser à procéder au ravalement d’office.

      Pour rappel, à Cannes, depuis l’arrêté préfectoral du 10 décembre 2001, le délai légal de ravalement de façade des immeubles est de 10 ans.

      In fine, la Mairie fait l’avance des frais afin de réaliser les travaux et se retourne ensuite contre le ou les propriétaires pour recouvrer le montant dépensé.

      « Les choses se feront de façon progressive. L'information démarre aujourd'hui, avec ensuite le temps des constats » a tenu à souligner le Maire. « Nous mettrons en œuvre ce plan avec tact et courtoisie ! Il est temps que Cannes ait le cadre urbain qu’elle mérite » a conclu David Lisnard.

    • Bocca Parc : une rentrée colorée !

      C’est la petite surprise du retour des vacances, qui change les mines boudeuses en sourires.

      L’artiste cannois Modely Thibaud est passé par là. Plus précisément par le couloir de l’école maternelle Bocca Parc où il a profité des congés de la Toussaint pour laisser exploser sa créativité et des bulles de couleurs sur les murs de l’école.

      C’est sur ces mêmes bancs que l’artiste plasticien, une vingtaine d’année plus tôt, a pris goût à la peinture. Un an après les inondations d’octobre 2015, qui avaient fortement touché l’établissement scolaire boccassien, Modely Thibaud a donc décidé d’offrir à « son » école ce qu’elle lui a appris dans son enfance : « La peinture ».

      Une initiative saluée et encouragée par le maire de Cannes qui place parmi ses priorités l’accès à la culture dès le plus jeune âge, sous toutes ses formes, comme un élément central de bien-être et de développement personnel.

      C’est donc par un bain de foule ‑ ou plutôt un bain de petite foule ! – que David Lisnard et l’artiste ont pu apprécier la fibre artistique déjà très éveillée des petits Cannois.

    • Cannes + Google = une ville plus pratique et plus attractive

      Deux signatures qui augurent de l’avenir numérique de Cannes. La convention entre la Ville de Cannes et Google a été actée ce jeudi. « Cette convention est une première nationale. Elle vise à lutter contre la fracture numérique, rendre la vie plus pratique et la ville plus attractive », a résumé David Lisnard, aux côtés de Nick Leeder, directeur général de Google France.

      Une ville modèle… numérique

      C’est, effectivement, le but de cette convention-cadre : renforcer le positionnement de Cannes à l’international, soutenir les Cannois dans leur insertion numérique et assurer la compétitivité des entreprises locales. « Cette convention est le fruit d'une rencontre et d'une vision commune, a commenté le premier magistrat. Cannes est une marque mondiale et nous devons en faire une marque conquérante. C'est le sens de cette association avec Google. Je souhaite que notre petite et cosmopolite ville de Cannes devienne un véritable modèle numérique ».

      a convention entre la Ville de Cannes et Google a été actée jeudi 3 novembre

      Un modèle, et un souhait, vraisemblablement entendus par le géant des services technologiques. « Nos échanges ont débuté il y a environ un an avec la mairie de Cannes. David Lisnard a partagé sa vision de la ville, concrète, économique et pratique, a confirmé Nick Leeder. Et je dois avouer que j’ai été conquis et convaincu par la démarche volontariste de Cannes. »

      Après une première rencontre en janvier 2016, les équipes de la Mairie de Cannes et de Google France ont donc travaillé à l’élaboration d’un diagnostic et d’un plan de développement de l’offre de services numériques. Des services à destination du grand public vont être déployés dans le cadre de ce partenariat avec Google France.

      • Pour les professionnels.
        Dans le cadre de formations gratuites, plus de 260 commerçants cannois ont reçu la visite des équipes de « Google pour les pros », en juillet dernier, afin de créer ou mettre à jour leur vitrine digitale sur Google My Business.

        De son côté, la Mairie de Cannes organisera une réunion d’information et une autre de retour d’expérience sur la formation « Google pour les Pros » et le déploiement des coaches sur la commune en présence des associations de commerçants et des syndicats professionnels. « Dans une ville comme Cannes où il y a beaucoup de TPE, il y a besoin de faire de l'accès au numérique un outil de développement. Il y a encore trop de réticences vis-à-vis du numérique, et les commerçants qui ne se sentent pas à l'aise nécessitent d’être aidés », a estimé David Lisnard.
      • Pour l’insertion professionnelle.
        Le dispositif « We Tech Care » de Google va lancer prochainement CLICNJOB, la première plateforme en ligne qui vise à accompagner deux millions de jeunes en difficulté dans leurs parcours d’insertion professionnelle. Dans ce cadre, Google France s’engage à mettre en relation la Ville de Cannes et les équipes de « We Tech Care » afin de favoriser l’utilisation de l’application CLICNJOB au niveau local.
      • Pour les étudiants.
        Le programme de formation (gratuit) « Digital Active » a pour objectif de permettre aux jeunes diplômés de se former au numérique, secteur pour lequel la demande de profils compétents explose. Sous réserve de l’accord des partenaires universitaires de la mairie, Google déploiera Digital Active avec un programme de formations sur site. La Mairie de Cannes mettra en relation les équipes de Google France avec ses partenaires universitaires, l’U.N.S. et l’U.C.A., et les établissements secondaires présents sur le territoire de la commune et proposant des formations post bac.
      • Valorisation du patrimoine.
        Street View permet aux utilisateurs de Google Maps de parcourir le monde virtuellement, depuis les plus grandes villes jusqu’aux lieux les plus difficiles d’accès. À Cannes, Google réalisera prochainement des visites virtuelles pour de nombreux lieux emblématiques de la ville afin que les visiteurs du monde entier puissent les découvrir et préparer leurs visites. Google a d’ailleurs déjà numérisé récemment certains sites du patrimoine naturel de Cannes qui seront disponibles, pour le grand public courant 2017.

      • Accès à l’art et la culture.
        Google Arts & Culture, déjà partenaire de 1200 institutions culturelles dans 70 pays, vise ainsi à faciliter l'accès à la culture pour tous en rendant possible la visite, en ligne, du patrimoine culturel.

        Dans le cadre du partenariat avec la Mairie de Cannes, l’Institut Culturel de Google travaillera en partenariat avec les institutions culturelles cannoises afin de : soutenir la publication en ligne d’œuvres provenant des collections des musées de la Ville de Cannes, présenter les musées emblématiques de la Ville, proposer, en réalité virtuelle immersive, des lieux et monuments phares de la ville...

      • Les transports en communs facilités.
        Transit est une fonctionnalité de Google Maps, adoptée par plus de 18 000 villes dans le monde et disponible dans plus de 60 langues.
        En août 2016, la Communauté d’Agglomération Cannes Pays de Lérins et Google France ont signé une convention particulière relative au lancement de Transit sur l’ensemble du territoire urbain desservi par le réseau Palm Bus afin d’intégrer toutes les données du service dans Google Maps et permettre aux usagers d’y accéder depuis leur téléphone, tablette ou ordinateur mobile et ce afin d’encourager, en le facilitant, l’utilisation du transport en commun.


      Cannes en version SmartCity

      Dans le cadre du projet de mandat « SmartCity » de David Lisnard, la Mairie de Cannes développe de nombreuses actions à destination des usagers pour faciliter l’accès aux services à distance, réaliser des économies de temps et financières. Internet pour le grand public, dans les écoles, les crèches, démarches en ligne et des applications mobiles pour les usagers…

      « Cannes doit être une ville innovante, a conclu l’édile cannois. Une ville qui rend de mieux en mieux service à ses habitants. C’est un des enjeux qui s’imposent à nous : faciliter l'accès aux services municipaux en ligne, et notamment l'accès à la culture. On doit trouver à Cannes des services de très hautes performances. C'est la vocation, historique, de cette ville ».

    • Cannes et les petits frères des Pauvres s’engagent contre l’isolement des personnes âgées

      Face au phénomène grandissant de l’isolement en France, la Mairie de Cannes et l’association les petits frères des Pauvres s’engagent dans une action partenariale afin de replacer les personnes âgées au cœur du pacte civique communal.

      Améliorer la prise en charge

      « Je considère qu’on ne peut pas assumer son devoir de Maire si on ne regarde pas avec soin l’activité sociale. » C’est en ces termes que David Lisnard a signé, avec l’association les petits frères des Pauvres, une convention dans le but d’améliorer la prise en charge des personnes âgées.

      Les personnes concernées sont les personnes âgées de plus de 60 ans, domiciliées sur la commune de Cannes, présentant des caractéristiques de vulnérabilité telles que l’isolement, la dépendance physique, des conditions de logement défavorables ou encore les situations de précarité.

      Deux actions seront réalisées en lien avec les services du Pôle Gérontologie et Handicap :

      • intervention au domicile des personnes âgées,
      • repérage des personnes isolées et fragilisées.

      L’intervention de l’association les petits frères des Pauvres s’articule autour de trois axes principaux :

      • Rompre l’isolement des personnes âgées,
      • Faciliter l’accès aux droits des personnes âgées isolées,
      • Améliorer l’identification des personnes en rupture de lien social.

      Ces objectifs seront réalisés grâce à la mise en place d’une équipe de bénévoles pouvant se rendre au domicile de personnes âgées cannoises tout en se coordonnant avec les équipes du CCAS de Cannes.

      Tout en saluant l’engagement « historique et pertinent » de l’association, David Lisnard a tenu a précisé que seul un budget a augmenté depuis 2014, celui du social.

    • Le projet IMPULSE d'amélioration thermique des bâtiments sélectionné dans le programme MED

      La Ville de Cannes s'est engagée, par délibération du Conseil municipal en date du 14 décembre 2015, dans le projet européen IMPULSE, confirmant sa démarche en faveur du développement durable et développant sur son territoire une véritable politique d'innovation en matière de transition énergétique.

      Sollicitée pour y participer, elle bénéficie ainsi des services techniques et juridiques de l'agence régionale d’équipement et d’aménagement (AREA), opérateur énergétique désigné en 2013 par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour proposer des solutions de travaux économiques et performantes pour la rénovation de bâtiments publics en climat méditerranéen.

      Dans le cadre de ce projet, déclaré lauréat par le programme européen de coopération transnationale MED, l’Europe alloue 35 000 euros HT qui seront consacrés, dès le début de l’année 2017 et pour une durée de trois ans, à la réalisation de travaux expérimentaux sur un bâtiment communal qui sera déterminé en fonction de l’analyse de gestion des énergies, des consommations, des conditions d’exploitation et d’entretien de l’établissement.

      David Lisnard, maire de Cannes, vice-président du Département des Alpes-Maritimes, se félicite de la sélection, dans le cadre du Programme MED, du projet IMPULSE.

    • Des travaux d'envergure pour les cimetières cannois

      Reflet de notre histoire et grands espaces en cœur d’agglomération, les cimetières cannois (le Grand Jas, Abadie I, Abadie II, île Sainte-Marguerite) contiennent un héritage patrimonial, artistique et social. La municipalité a décidé de déployer un effort sans précédent avec un « Plan cimetières » pour les valoriser et les embellir, tout en conservant les fonctions premières axées sur le recueillement, le rassemblement et l’accueil des familles et visiteurs lors des obsèques.

      Dans cette optique, David Lisnard, Maire de Cannes, a souhaité lancer un plan « Rénovation et embellissements des cimetières, premiers travaux de valorisation patrimoniale ». Les moyens alloués, 893 258 € en 2016, traduisent la volonté de la municipalité de réaliser, dans le cadre du « Plan Cimetières » conduit sous la mandature, des travaux d’envergure permettant d’assurer la rénovation et la mise en valeur des lieux de mémoire.

      Il est important de rappeler que les cimetières, lieux de recueillement, se doivent d’accueillir vivants et morts dans la dignité. C'est pourquoi, la municipalité cannoise effectue tout au long de l’année un travail important d’entretien dans les cimetières cannois.

      Les travaux réalisés en 2016

      Cimetière de l’Abadie I

      En 2016, des travaux de réfection d’enrobés, de rénovations des murs de soutènement, des escaliers et des jardinières ainsi que la pose de réseaux d’éclairage public et d’arrosage ont concerné l’Allée de la Paix, les carrés F,G, H et I.

      Également, des travaux d’espaces verts ont été réalisés. Le carré 1 bis a bénéficié de plusieurs interventions dont le nettoyage du talus, la création rocaille pour le maintien des terres, la plantation de massifs arbustifs (Coronille, Romarin, Lierre rampant, Laurier rose), la mise en place de pouzzolane ainsi que la création d’un réseau d’arrosage automatique en goutte à goutte.

      L’allée de la Paix a fait l’objet de plantations arbustives (Romarin, Rosier, CassiaEurypos, Tulbaghia), de la mise en place de pouzzolane et de la création d’un réseau d’arrosage automatique en goutte à goutte.

       

       

       


      Cimetière de l’Abadie II

      Des travaux de reprise des caniveaux et de réfection de l'Allée du Béal, longeant les enfeus entre le carré 14 et le carré 15, ont été entrepris.

      Création d’enfeus

      La pose de 150 enfeus autonomes d’une place sur trois niveaux, chacun équipé d’une tablette de fleurissement et d’une ouverture frontale, a été réalisée en janvier 2016 et livrée en février 2016. Une plantation d’arbustes est venue agrémenter cette réalisation.

       

       

       

      Cimetière du Grand Jas

      Ancré dans un site d’exception sur les hauteurs du quartier des Broussailles, ce cimetière avec ses neuf hectares disposés en terrasse, est particulièrement réputé pour son architecture, sa décoration florale et sa richesse statuaire qui en font l’un des plus beaux cimetières de France. Le nombre de personnalités qui y reposent en font le plus intéressant de la Côte d’Azur.

      La chapelle

      La peinture intérieure de la coupole de la chapelle a été refaite, son étanchéité ainsi que des reprises de maçonnerie.

      En ce qui concerne la réfection des portes d’entrée en bois elle a été réalisée pour un montant de 3 385 €.

      Le local des espaces verts

      La réhabilitation du local dédié aux espaces verts, situé 205 avenue de Grasse.

      La réfection complète de la toiture (désamiantage et enlèvement des tôles ondulées en fibrociment, remplacement des linteaux et poutres en bois, mise en place des PST recouverts ensuite de tuiles) s’est révélée nécessaire.

      Le remplacement du plafond en plâtre canisse par un faux-plafond en dalle a été réalisé sur toute la superficie du local.

      La suite des travaux a consisté dans le changement des fenêtres en bois existantes par des modèles en PVC, la remise en état de l’espace douche, l’installation d’une kitchenette, le remplacement de faïence murale ainsi que la remise en peinture des murs, du sol et des portes.

      Pour ce qui est de la voirie, des travaux de réfection d’enrobés, de rénovations des murs de soutènement, des escaliers et des jardinières ainsi que la pose de réseaux d’éclairage public et d’arrosage sont en cours de réalisation sur l’allée principale, l’allée du Sud, l’allée du Nord et la première allée.

      Les travaux terminés

       

      Lire aussi l'actualité : Le jardin du Souvenir inauguré au crématorium

    • Ordre du jour : conseil municipal du 7 novembre

      Le conseil municipal s'est réuni lundi 7 novembre, à partir de 19h, salle du conseil municipal, hôtel de ville annexe, boulevard de La Ferrage.

      76 délibérations inscrites à l'ordre du jour. Les séances du conseil municipal sont publiques et permettent de prendre des décisions qui engagent le bon fonctionnement de la collectivité et l'avenir de Cannes dans le cadre du projet municipal.

      Télécharger l'ordre du jour

      Consultez en ligne les délibérations exécutoires des conseils municipaux de la Mairie de Cannes

    • Le jardin du Souvenir inauguré au crématorium

      « Il n’y pas de civilisation sans respect des morts. » Pour le maire de Cannes, la question des cimetières revêt une importance toute particulière. Simplement, parce qu’il est avant tout question « d’humanité ».

      « Innovant et respectueux »

      David Lisnard a donc inauguré ce vendredi matin le jardin du Souvenir, situé au Crématorium de Cannes, au cœur de la basse vallée de la Siagne. Un espace désormais dédié aux familles et au recueillement dont elle ont besoin dans de douloureux moments.

      Après une première phase de travaux réalisée début 2014, la deuxième phase récemment achevée, a permis de réaliser l’extension et l’optimisation des espaces du jardin du souvenir.

      « Ce système de dispersion des cendres par l’eau est innovant, mais surtout respectueux des morts », a estimé le premier magistrat. Outre la création de cuves spécialement dédiée à la dispersion des cendres, d’un cheminement piéton, des travaux d’espaces verts ont également permis d’agrémenter ce jardin, afin d’accompagner les familles en deuil dans les meilleures conditions.

      Reportage vidéo

      2 000 crémations par an à Cannes

      Le Maire de Cannes apporte une attention particulière aux lieux de mémoire pour lesquels il a engagé dès 2014 un « Plan Cimetières » afin de préserver et d’entretenir les espaces communs et sépultures remarquables qui participent de l’identité cannoise. Autant d’éléments qui constituent un héritage patrimonial et entretiennent le lien entre les générations de Cannois, dans leur histoire familiale et communale.

      Avec en moyenne 2 000 crémations par an, le Crématorium de Cannes, ouvert en 1993 est le seul établissement du département à proposer aux Cannois et habitants des communes alentours un service public de crémation accessible à tous. Pour preuve, 57 % des crémations réalisées à Cannes concernent des familles extérieures à la commune.

      « Ce jardin du Souvenir était un engagement de mandat. Aujourd’hui, il est concrétisé. La municipalité cannoise doit se caractériser, entre autres exigences, par un service funéraire de haut niveau et de grande qualité », a conclu David Lisnard.

    • Sécurité : D. Lisnard rencontre B. Cazeneuve et obtient des garanties de l’État

      David Lisnard, maire de Cannes, vice-président du Département des Alpes-Maritimes, rencontrait cet après-midi, à Paris, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur pour évoquer les dossiers sensibles de sécurisation des prochains grands événements cannois, la prévention du risque terroriste à Cannes et la lutte contre la radicalisation, ainsi que la situation de la Police nationale et le statut de la Police municipale, obtenant des garanties sur le renforcement durable des effectifs de l’État à Cannes.

      Dans le prolongement de ses demandes insistantes par courrier, David Lisnard a donc obtenu cet après-midi des garanties du ministre de l’Intérieur quant au renforcement à la fois ponctuel en fonction de l’événementiel et pérenne des effectifs de police nationale à Cannes, après des années d’hémorragie.

      Durant une heure, le maire de Cannes et le ministre de l’Intérieur ont évoqué ensemble l’organisation de la prochaine cérémonie des NRJ Music Awards, diffusée en direct sur TF1 depuis le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, le 12 novembre prochain et l’affluence de milliers de fans, ainsi que du Marathon Côte d’Azur Nice-Cannes qui se courra le 13 novembre et enregistre déjà près de 15 000 participants, avec la nécessité pour ces deux manifestations emblématiques à fort retentissement médiatique du déploiement de renforts exceptionnels de forces de sécurité de l’État.

      Au cours de ce long entretien, le maire de Cannes a également tenu à aborder la lutte contre la radicalisation à partir de son expérience de terrain, tout en présentant le plan de prévention du risque terroriste mis en place par la commune dans le cadre de sa gestion globale des risques majeurs qui a déjà donné lieu à plusieurs exercices grandeur nature au Palais des Festivals et dans des établissements scolaires, en lien avec les services spécialisés de sécurité et de secours de l’État et de la Mairie.

      Autre sujet de discussion : la situation de la Police nationale traversée par un profond malaise et la nécessité d’une restauration de l’autorité de l’Etat face à la délinquance. Outre l’affectation de moyens humains et matériels supplémentaires, David Lisnard a notamment soutenu devant Bernard Cazeneuve la rénovation du commissariat central qui n’a fait l’objet d’aucuns travaux depuis son ouverture au début des années 1990.

      Enfin, David Lisnard a plaidé pour une actualisation du statut de la Police municipale en France, au regard des missions effectives sur le terrain, avec des moyens plus importants et adaptés, notamment en termes d’armement, de gilets pare-balles, de procédures et logiciels liés à la vidéosurveillance.

      Un rendez-vous fructueux pour le maire de Cannes qui au terme d’une heure d’entretien et d’échanges constructifs a obtenu du ministre de l’Intérieur des garanties pour la sécurité publique des Cannois et visiteurs.

    • #CotedAzurNow : vous aimez la Côte d’Azur ? Partagez* votre Côte d'Azur

      C'est le moment de le faire savoir ! Partagez tous vos bons moments photos ou vidéos sur les réseaux sociaux en insérant le hashtag #CotedAzurNow sur vos publications.

      Et retrouvez-les en direct sur www.cotedazur-now.com

      * Enjoy & Share Now

      Vidéo

    • Appli Cannes Civique : un geste citoyen simple et efficace

      Depuis un an, l’application mobile innovante Cannes Civique,
      lancée par la municipalité, se révèle comme un outil précieux
      dans la lutte contre l’incivisme menée par David Lisnard
      pour améliorer le cadre de vie des Cannois.

      Une fois téléchargée gratuitement, elle permet de photographier les incivilités constatées sur la voie publique (voirie, propreté, éclairage, espaces verts, tag, etc.), de les localiser et de les envoyer aux services municipaux pour faciliter la réactivité
      de leur intervention.

      Un véritable réflexe civique qui porte aujourd’hui ses fruits, comme en témoignent les bons résultats enregistrés ces douze derniers mois.

      Un bilan positif

      Depuis un an, Cannes civique c’est :

      • 2 666 téléchargements
      • 15 445 interventions réalisées dont :
      • 69,4 % d’enlèvements d’encombrants sur le trottoir,
      • 3,1 % de réparation de mobilier urbain dégradé
      • 2,5 % de nettoyage après un constat de défaut de propreté
      • 1,7 % de réparation de trous sur la chaussée
      • 0,8 % de nettoyage de tags et autres autocollants

      Comment ça marche ? Photographiez, localisez et envoyez.
      C'est simple et rapide ! EN savoir

      Reportage vidéo

      Cannes Civique

    • Le budget de la Mairie se voit encore amputé de 1,4 million d’euros« Le gouvernement fait des cadeaux préélectoraux… et les fait payer pour 1,4 million d’euros à la commune de Cannes ! » dénonce David Lisnard

      David Lisnard, Maire de Cannes, Vice-président du Département des Alpes-Maritimes saisit aujourd’hui même, par courrier, le Ministre de l’Economie et des Finances sur la perte d’un million quatre cent mille euros de produit fiscal pour la commune de Cannes en 2016 en raison d’une erreur des services fiscaux, et réclame des mesures équitables dans le calcul des allocations compensatrices de fiscalité locale.

      À la suite de la loi de finances du 29 décembre 2015 pour l’année 2016, les services du Ministère de l’Économie et des Finances ont communiqué des bases fiscales erronées aux communes, n’incluant pas les conséquences sur les impôts locaux des allègements de fiscalité au profit des parents isolés et des veuves et veufs.

      Or, le budget de la commune est construit en partie sur ces recettes prévisionnelles indiquées par l’État. À partir de ces données, la municipalité peut estimer ses dépenses possibles, à Cannes dans le respect des objectifs fixés par le Maire, David Lisnard, de ne pas augmenter les taux communaux d’imposition, de réduire la dette de la ville (baisse historique de 34 millions d’euros en deux ans) et de réaliser des économies de fonctionnement (24 millions d’euros de baisse des seules dépenses courantes de la commune de Cannes réalisés à ce jour depuis 2014).

      Au total, le budget de la Mairie de Cannes se voit encore amputé de 1,4 million d’euros à cause de cette « erreur » gouvernementale, sans information préalable, pire en contradiction avec les estimations communiquées par les services fiscaux.

      Pour David Lisnard : « les maires ont été trompés par l’État dans la construction de leur budget 2016 et ils se trouvent une nouvelle fois pris au piège d’une bureaucratie qui ne se remet jamais en cause et méprise les efforts de gestion des élus locaux et de leurs équipes, des contraintes économiques des collectivités, des besoins des habitants de nos communes. Cette nouvelle perte de recettes, qui représente 2 % du produit de la taxe d’habitation, vient s’ajouter, à Cannes, aux 76 millions d’euros de prélèvements, de dotations non versées et de charges nouvelles imposées par le gouvernement à la commune depuis 2014 et sur 4 ans. En clair, le gouvernement fait des cadeaux préélectoraux qu’il fait payer aux communes. »

      Le Maire de Cannes dénonce le manque de fiabilité des données du Ministère de l’Économie et des Finances, l’absence de régularisation directe de cette perte financière qui vient fausser les excellents résultats budgétaires de la Mairie de Cannes et sa gestion rigoureuse des deniers publics. 

      David Lisnard réclame des mesures compensatoires immédiates alors que la collectivité doit réparer ses équipements et infrastructures dévastés par les intempéries du 3 octobre 2015 pour un montant de 40 millions d’euros et continuer la réalisation des projets de mandat attendus par les Cannois, tout en assurant ses missions quotidiennes de service public.

      Télécharger le courrier de David Lisnard à Michel Sapin

    • Tour d’horizon des grands projets à La Bocca

      Cap à l’ouest pour les grands projets d’avenir. Et quelle meilleure occasion qu’un conseil municipal délocalisé à Cannes La Bocca pour évoquer les actions engagées dans le quartier.

      Le maire de Cannes a profité de cette séance spéciale et d’un auditoire massif pour faire un point d’étape des projets structurants en cours sur le secteur boccassien. Un tour d’horizon qui, sans être exhaustif, montre l’étendue des projets, proportionnelle à l’étendue de la volonté municipale. « Cela traduit le renouveau de La Bocca autant que la défense du mode de vie boccassien. Nous faisons des projets pour les habitants et pour développer la ville », a estimé David Lisnard avant de s’arrêter sur chacun des projets, déjà lancés, et en passe de façonner l’avenir du quartier.

      1° Campus universitaire + Cité des entreprises

      2° Multiplexe cinématographique

      3° Nouvelle bretelle d’accès à l’autoroute A8

      4° Aménagement et sécurisation de l’av Michel Jourdan (RD9)

      5° Création d’une salle des fêtes

      6° La présentation du projet de la Nouvelle Frayère

      7° Mise en valeur et protection de la Basse Vallée de la Siagne

       

      Campus universitaire + Cité des entreprises

      Cannes, ville universitaire ! Il s’agit d’un projet phare et structurant situé à La Bastide Rouge, qui va non-seulement métamorphoser l’entrée ouest de la ville mais aussi sa structure démographique. L’implantation d’une Université à Cannes permettra d’offrir aux jeunes des possibilités de formation ‑ correspondant à la spécificité économique et culturelle de la ville de Cannes ‑ et d’emplois. Le campus et la Cité d’entreprises cohabiteront et certains locaux seront partagés afin de permettre une fertilisation croisée entre le monde universitaire et le monde entrepreneurial.

      L’objectif est de doubler le nombre d’étudiants pour composer un site à part entière de l’Université Côte d’Azur avec l’Université Nice Sophia Antipolis et l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (E.S.R.A.), à travers la création d'un Pôle "Nouvelles écritures, nouveaux médias, Cinéma" (D.U., Licence et Masters).

      La Cité des entreprises permettra, quant à elle, d’accueillir une centaine d’entrepreneurs et salariés, auxquels s’ajouteront des utilisateurs ponctuels.

      Le campus universitaire et de la Cité d’entreprises représentent ainsi un investissement de 30,3 millions d’euros, qui a fait l’objet d’un concours de maîtrise d’œuvre. « Ce projet a véritablement passionné les architectes internationaux, s’est réjoui le maire de Cannes. Nous avons reçu 80 dossiers de candidatures ». Une première phase, en mars 2016, a permis de sélectionner trois architectes de renom qui sont invités à remettre leur esquisse fin octobre 2016 pour un choix définitif du maître d’œuvre fin 2016.

      Le début des travaux est prévu pour l’été 2018 et une livraison de l’ensemble à la rentrée universitaire 2019 :

      • 3 485 m² de surface utile, dont 900 m² mutualisés entre l’UNS et l’ESRA.
      • Une cafétéria CROUS : 260 m².
      • Une résidence étudiante de 140 studios et des locaux communs, située dans un bâtiment isolé d’une superficie utile de 4 200 m².
      • Un parking de surface de 500 places (dont 75 réservées à l’Université et 30 au CROUS).

      Haut de page

      Multiplexe cinématographique

      Un cinéma – annoncé comme l’un des plus beaux multiplexes cinématographiques de France ‑ à la pointe de la technologie et digne de la réputation de Cannes. Avec un parti pris architectural fort pour l’entrée de ville à la Bocca, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti.

      Le projet a été approuvé par la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) en mai dernier, à l’unanimité de ses membres. La commission estime que le « Cineum Cannes » répond « aux attentes du bassin de population et contribuera au rééquilibrage de l’offre dans le département », « donne une image novatrice de l’entrée de ville » et « s’inscrit dans le sens des orientations du schéma de cohérence territoriale ».

      • Superficie de 9 230 m², avec 12 salles (2 450 fauteuils), quatre espaces de restauration, un espace ciné-culture, ainsi qu’un back-stage-zone qui présentera « l’envers du décor » d’un film en projection, avec costumes et autres éléments scéniques.
      • Le premier en Europe à être équipé entièrement en technologie DOLBY ATMOS et le premier de France en technologie DOLBY CINEMA. Il proposera aux spectateurs un écran de 24 mètres, le plus grand du sud-est de la France.

      Coté parkings, l’ensemble formé avec le campus universitaire et la Cité d’entreprises bénéficiera de 450 places en surface, agrémenté des 120 places du Palais des Victoires et des 240 places du stade de Coubertin, soit un potentiel de plus de 800 places. La création d’un millier de places en silo est également prévue (après 2020).

      A noter que ce cinéma nécessite un investissement privé d’environ 25 millions d’euros.

      Le démarrage des travaux est programmé en mai 2017 pour une livraison en 2018.

      Haut de page

      Nouvelle bretelle d’accès à l’autoroute A8

      Il s’agit de réaliser un accès direct à l’autoroute A8 afin de fluidifier le trafic en sortie Ouest de la ville via une entrée directe vers l’autoroute A8 en direction de Nice depuis l’avenue Saint-Exupéry, en amont du giratoire des Tourrades.

      Au vu des projets en cours sur le secteur boccassien, la création de cet accès direct apparait aujourd’hui plus que nécessaire. Il permettra ainsi de renforcer l’attractivité de la zone d’activité des Tourrades, d’offrir une bonne desserte du technopôle de la Bastide Rouge et faire face aux évolutions de trafic à venir.

      Un projet qui a d’ores et déjà été soumis une consultation préalable à la déclaration d’utilité publique qui s’est déroulée au printemps dernier. L’arrêté préfectoral déclaratif d’utilité publique a ainsi été pris le 8 août 2016.

      L’étude de trafic réalisée montre, en effet, que la réserve de capacité de l’avenue Saint-Exupéry passera de - 3 % à + 44 % ! Le secteur supporte actuellement un trafic de 11 000 véhicules par jour (en direction de Nice). Les bénéfices seront donc multiples :

      • Délester le giratoire de Saint-Exupéry.
      • Faciliter la liaison entre le giratoire des Tourrades et celui de Saint-Exupéry.
      • Remédier aux phénomènes de saturation sur le giratoire des Tourrades.
      • Améliorer la circulation dans la zone des Tourrades.
      • Éviter les phénomènes de blocages successifs des carrefours allant du giratoire de Saint-Exupéry à celui de la Résistance , notamment au niveau du giratoire de Saint-Jean Cassien.

      Les travaux devraient démarrer début 2018 pour une mise en service envisagée pour le début de l’automne 2019. « Ce projet est à même de décongestionner réellement le point noir automobile que représente aujourd’hui le secteur des Tourrades », a jugé le maire de Cannes.

      Haut de page

      Aménagement et sécurisation de l’av Michel Jourdan (RD9)

      Une belle entrée de ville à Bocca nord. L’aménagement de l’avenue Michel Jourdan, dans sa portion comprise entre le Pont d’Avril et le giratoire de l’Abadie, consistera aussi à sécuriser les déplacements sur cet axe qui voit passer quelque 13 000 véhicules par jour (dans les deux sens).

      L’opération conjointe Mairie de Cannes-Département des Alpes-Maritimes intègre :

      • L’enfouissement des réseaux en concertation avec les différents concessionnaires concernés.
      • La création d’une piste cyclable côté ouest de la route.
      • La réalisation d’un trottoir côté est sur l’ensemble du linéaire concerné.
      • L’aménagement de stationnements longitudinaux.
      • La reconstitution de la voirie.

      Les travaux pourraient débuter en septembre 2017, pour une durée de huit mois.

      Haut de page

      Création d’une salle des fêtes

      « C’est un vrai manque pour les familles boccassiennes ». C’est le constat qu’avait fait David Lisnard quand il a constitué son projet de mandat et sa volonté de créer à Cannes La Bocca une salle des fêtes qui puissent « accueillir les événements privés, comme les mariages, baptêmes… ».

      Le projet est donc lancé et prévoit :

      • La création d’un espace de 600 m2, composé d’une grande salle pour l’accueil de 250 convives assis (ou 300 debout) avec présence d’une scène.
      • Un traitement acoustique afin d’éviter les nuisances sonores auprès du voisinage.
      • Un hall d’entrée, un office de réchauffage et des vestiaires.
      • Une loge pour le gardienchargé de faire respecter le règlement intérieur.
      • Une offre de stationnement.

      Deux sites potentiels ont été identifiés et sont actuellement à l’étude : un sur l’avenue de la Roubine et le second en lieu et place la piscine Coubertin. Une décision sera prise d’ici la fin 2016 au regard des études de programmation. En séance du conseil municipal, le premier magistrat a confié sa préférence pour une installation dans le secteur de Courbertin, jugé plus adapté.

      La livraison de la salle des fêtes est programmée pour le 1er semestre 2020.

      Haut de page

      La présentation du projet de la Nouvelle Frayère

      Le projet de la Nouvelle Frayère a été présenté au printemps 2016, avec un objectif : améliorer la qualité de vie des habitants. « Contrairement aux idées reçues, La Frayère est un lieu équipés en services publics, a estimé David Lisnard, mais le quartier reste trop difficile et mérite davantage de tranquillité publique ». Un protocole de préfiguration a ainsi été signé en mai 2016, entre les différents partenaires (État, Ville de Cannes, C.A.C.P.L., Région, A.N.R.U., A.N.A.H., Logirem et Caisse des Dépôts et Consignations).

      Pour autant, la Mairie de Cannes a décidé d’engager des actions sur le quartier sans plus attendre, autour des axes suivants :

      • Une nouvelle sécurité avec la présence d’un poste de Police Municipale, de nouvelles caméras, des opérations Structure Légère d’Intervention et de Contrôle (S.L.I.C.) ou la réactivation et la modernisation des cellules de veille (dispositif qui permettra d’échanger régulièrement sur les difficultés du quartier avec les partenaires institutionnels ou associatifs qui y interviennent).
      • Une nouvelle action sociale pour la jeunesse : des équipements sportifs de qualité, un maillage associatif très présent, la démolition de la Villa Frayère et la requalification des lieux, l’installation d’un centre social en plein cœur de Sainte Jeanne.

      • la réalisation d’un nouveau centre social ou une nouvelle médiathèque.
      • Une nouvelle qualité des espaces publics : la réalisation de travaux de mise en sécurité de l’école la Frayère.
      • Une nouvelle offre de services publics : une crèche de 25 berceaux, le club Bel Age, le city stade, etc…

      Haut de page

      Mise en valeur et protection de la Basse Vallée de la Siagne

      La Mairie de Cannes poursuit l’aménagement du « poumon vert » de Cannes la Bocca, un espace naturel du territoire cannois dédié à l’agriculture et aux activités de loisirs en plein air :

      • 48 hectares dédiés à l’agriculture sur lesquels quatre exploitations sont déjà installées : un apiculteur, un maraicher, un producteur de graines germées et un producteur de spiruline. Un producteur en aquaponie doit prochainement s’implanter (nouvelle convention est en cours), ainsi que 48 parcelles de 100 m² de jardins familiaux, un verger de 200 arbres fruitiers.

      • 20 hectares dédiés aux espaces naturels destinés à servir de zone d’expansion des crues lors d’évènements pluvieux et contribuer au développement naturel de la biodiversité de la faune et de la flore.
      • 7 hectares pour des espaces de loisirs et de détente, entre le chemin de la plaine de Laval et du Béal (promenade à pied ou à vélo, pêche, découverte de la faune et de la flore, pique-nique en famille, jeux de plein air, parc de loisirs d'accrobranche…).
      • Les serres municipales de la direction des espaces verts.

      L’aménagement de la promenade le long du Beal se poursuit avec la création d’un chemin piétonnier sur un total de 1,9 km, d’ici la fin de l’année. La municipalité projette aussi à terme l’installation d’une ferme pédagogique.

      Le cap est fixé, le maire l’a clairement rappelé : « La basse vallée de la Siagne restera un espace sanctuarisé ».

      Haut de page

    • Boccacabana : ça démarre !

      5,2 km qui vont résolument changer la face du bord de mer boccassien. Un nouveau terrain de jeu et de bien-être dédié aux piétons, familles… et à la pratique du sport en toute convivialité. Dans un décor inspiré des plus beaux spots du monde dans ce domaine, Rio, Sydney, Miami, adeptes du sport en plein air, d’un style de ville et de vie ‑ d’une philosophie même ‑ que Cannes partage. Et qui s’exprime complètement à travers le projet d’envergure porté par le maire de Cannes, Boccacabana.

      La métamorphose du littoral de l’ouest cannois entre ainsi dans sa phase active le mois prochain. Lundi soir, à l’occasion du conseil municipal « spécial Bocca » organisé à l’école de la Verrerie, au cœur du quartier, les élus ont donc validé le bilan de la concertation publique et l’enveloppe budgétaire (échelonnée sur plusieurs exercices) nécessaire à la mise en œuvre concrète du chantier.

      Concertation publique : un plébiscite

      Les Cannois se sont exprimés à l’occasion de la concertation publique relative au projet Boccacabana. Son résultat ne laisse pas l’ombre d’un doute sur les attentes des habitants : le projet a été plébiscité avec 86 % de remarques totalement favorables. Pour autant, et dans un réel esprit de démocratie participative, de nombreuses observations et recommandations d’administrés seront prises en compte dans la réalisation de Boccacabana.

      Pour David Lisnard, « le littoral boccassien doit absolument garder son âme. Nous respecterons son identité et conserverons sa vocation populaire et qualitative. Je le dis clairement : il n’y aura pas de Croisette bis à La Bocca ! Je suis très attaché aux plages publiques et il n’y aura pas un cm2 supplémentaire de concession privée sur le boulevard du Midi ». C’est dit.

      Ponton de la darse/rond-point Romano avant l’été

      Les premiers coups de pioche seront donnés en novembre. Le linéaire de Boccacabana a été décomposé en cinq zones :

      1. Limite communale / Romano
      2. Romano / Ponton de la Darse
      3. Ponton de la Darse / Nadine
      4. Nadine / Mistral
      5. Mistral / Laubeuf

      C’est sur le second tronçon donc que les travaux démarrent, pour une durée de huit mois. Autrement dit, les Boccassiens et les visiteurs pourront jouir de ce nouvel espace littoral dès l’été prochain, avec 1 400 m2  d’espaces végétalisés, 166 arbres d’espèces différentes plantés (aussi 225 cactées et arbustes, 2 000 plantes succulentes…) pour offrir une promenade ombragée (la majorité des anciens arbres du site seront transplantés pour une réutilisation ultérieure).

      Des aires de repos, de jeux ludiques pour enfants et des agrès pour faire de l’exercice, totalement dans l’esprit de « Cannes capitale du sport en plein air », seront également installés.

      Le chantier du bord de mer s’accompagnera des travaux de requalification du boulevard du Rivage, avec la création de stationnements ‑ 90 places de stationnement aménagées sur la chaussée littorale et 180 places créées boulevard du Rivage ‑ et l’intégration d’une promenade, piétonne et cyclable, le long de La Frayère (au revêtement phosphorescent) pour rejoindre le bord de mer. Les usagers vont également bénéficier d’un service de navettes gratuites et de nouveaux arrêts de bus sécurisés.

      Pour ce faire, le conseil municipal a approuvé une autorisation de programme de 9,2 millions d’euros en vue de la réalisation des différentes phases du projet.

      Boccacabana, ça sera quoi ?
      • Une promenade de bord de mer large de 10 à 15 mètres, agrémentée d’espaces verts, d’aires de repos, de jeu ou de sport pour toute la famille, et jalonnée aussi de nombreuses activités sportives côté plage (Beach volley, paddle, etc…), d’agrès de plein air, ainsi qu’une piste de footing.
      • Une piste cyclable large de 3 mètres, à double sens, ininterrompue et parfaitement sécurisée.
        À terme, raccordée par le boulevard du Rivage aux pistes remontant vers le nord de La Bocca et la basse vallée de la Siagne, et au boulevard de La Croisette. Cette piste s’intègre également au parcours Euro vélo 8 qui, en longeant le pourtour méditerranéen, a l’ambition de relier 11 pays. La portion qui nous concerne sera longue de 74 km et devra relier Menton à Théoule-sur-Mer.

      • Une offre de stationnement augmentée. Dès la conception du projet, la Mairie de Cannes a ainsi veillé à ce que les aires de stationnement soient idéalement réparties. Aujourd’hui, le littoral dispose de 1 839 places de stationnement. Boccacabana en prévoit : 2 580 places.


      Cliquer sur le plan pour zoomer

      • Une offre et une desserte de transports adaptées aux besoins. Des navettes régulières ‑ comme celles qui existent en montagne pour rejoindre les pistes de ski ‑ seront proposées dès 2017 pendant les périodes estivales afin d’acheminer rapidement les personnes garées (et notamment boulevard du Rivage) jusqu’à la plage. Ces navettes seront également très faciles d’accès aux personnes empruntant la ligne 1 ainsi que la ligne Palm express. Les lignes 11 et 14 desserviront toujours l’avenue de la Roubine qui bénéficiera également de la desserte des navettes gratuites. Par ailleurs, une ligne de bus dédiée (Palm bus n° 22) dessert depuis fin août 2016 le littoral à une cadence soutenue et relie le centre-ville de Cannes à Théoule-sur-Mer.

      • Des plages élargies, à terme, grâce à des enrochements sous-marins.
      • Une identité visuelle forte et reconnaissable. Le damier blanc et bleu choisi pour habiller les kiosques du bord de mer ainsi que ses tonalités vont ainsi ponctuer ces nouveaux espaces.

      • L’ensemble de Boccacabana, aires de promenade et, a fortiori, les parkings, sera sécurisé et vidéosurveillé.

      Boccacabana… bientôt “The place to be” !

      © Photomontages

    • Un conseil municipal 100 % Bocca !

      Les élus cannois se sont retrouvés lundi 10 octobre pour une séance délocalisée exceptionnelle du conseil municipal au cœur du quartier, à l'école élémentaire Bocca-Verrerie.

      Gare TGV sur le site de Cannes Marchandises, lancement effectif de Boccacabana, aménagement et embellissement du centre de Cannes La Bocca, création d’une maison des associations… Dans une salle pleine à craquer, le conseil municipal a permis de faire un point d’étape sur les grands projets structurants à venir. Ou déjà lancés : campus universitaire et Cité des entreprises, multiplexe cinématographique, nouvelle bretelle d’accès à l’A8, requalification de l’avenue Jourdan, création d’une salle des fêtes, Nouvelle Frayère, basse vallée de la Siagne…

      Un grand tour de La Bocca, avec un pied dans le futur !

      Reportage vidéo

    • Conseil Municipal : révolution annoncée à Bocca centre

      « Vivre mieux à La Bocca ». C’est le message que le maire de Cannes et l’ensemble des élus sont venus délivrer ce lundi soir au cœur du quartier lors d’un conseil municipal délocalisé pour l’occasion. Une séance 100 % Bocca déclinée à travers une série de délibérations exclusivement consacrées au quartier.

      C’est, aussi, le message que sont venus écouter les Boccassiens qui ont afflué en masse à l’école de la Verrerie où se tenait ‑ pour la première fois dans l’histoire de Cannes – un tel rendez-vous municipal.

      Un chantier à 24 millions d’euros

      David Lisnard a vivement salué la présence massive de l’auditoire. « Merci pour l’intérêt que vous manifestez. Nous sentons que La Bocca a besoin de soins. C’est un quartier qui se trouve à la croisée des chemins », a commenté l’édile en préambule de la séance.

      Entre autres projets structurants, il a donc été largement question de l’aménagement et l’embellissement du centre de Cannes La Bocca. Un chantier d’envergure, échelonné sur plusieurs années, et fort d’une collaboration financière majeure entre la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins et la commune de Cannes, à hauteur de 24 millions d’euros.

      Rénovation totale de… 76 000 m2

      Le projet est global. Il concerne très exactement 76 700 m2 ! Avec un axe majeur de 56 500 m: du rond-point de la Gaieté à l’ouest, à La Licorne à l’est ; du nord de la place Paul Roubaud au sud de l’avenue Pierre Sémard ; avec l’ensemble des rues adjacentes concernées.


      Cliquer sur le plan pour zoomer

      Le projet de rénovation du centre boccassien a été conçu en fonction des grandes priorités du quartier :

      • Renforcer l’attractivité : cela passe par le réaménagement et embellissement des espaces publics la création de zones de terrasses commerciales qualitatives, la création d’une zone commerçante à fort pouvoir d’attractivité.
      • Créer des lieux de convivialité sécurisés : avec l’aménagement de larges trottoirs et de surfaces piétonnes sécurisées.
      • Augmenter le stationnement : 1 410 places pour les véhicules, autrement 160 places supplémentaires. Sans oublier une offre complémentaire pour les 2 roues, PMR, arrêts minutes et aires de livraison.
      • Apaiser la circulation : en réduisant la vitesse (zone 30 et 20 km/h) et en diminuant le flux sur l’avenue Francis Tonner par une gestion dynamique de la circulation. Des itinéraires alternatifs ou incitatifs seront conseillés pour apaiser la circulation sur l’avenue Francis Tonner.


      Cliquer sur le plan pour zoomer

      Tonner, Roubine, Marco Del Ponte, Sémard et Roubaud sud

      Le nouveau centre de la Bocca se dessine aujourd’hui. Après un temps administratif et technique (lancement du marché de travaux, consultations, travaux des concessionnaires de réseaux…), le chantier devrait concrètement démarrer dans le courant du quatrième trimestre 2017 pour une livraison à l’été 2018.

      C’est donc par là que va commencer la révolution boccassienne, de l’avenue Francis Tonner, en passant par la Roubine et Marco Del Ponte, jusqu’à l’avenue Pierre Sémard, avec la création d’une coulée verte vers la mer, et le parvis sud de la place Roubaud. Pour faire de cette place du marché de Cannes La Bocca « un bel et grand espace minéral en centre-ville, a précisé le maire. Il faut garder La Poste, mais sans qu’elle sépare la place en deux comme c’est le cas aujourd’hui. »

      Création d’une Maison des Associations

      Cette transformation sera complétée par la création d’une Maison des Associations, avec une antenne de justice, rue de la verrerie. Délibération approuvée à l’unanimité. Les structures associatives boccassiennes pourront ainsi profiter d’un espace dédié d’environ 300 m2 et du service Associations + en plein cœur du quartier.

      Quant aux habitants, ils pourront compter, le cas échéant, sur le soutien juridique de l’antenne de justice, Cannes étant « une des rares villes à proposer un service judiciaire de proximité ».

      Dynamisme économique

      Enfin, l’embellissement de l’épicentre du quartier s’accompagnera d’actions en faveur de la relance économique, notamment à travers l’acquisition de fonds de commerce, afin de protéger et dynamiser le tissu commercial et l’artisanat boccassiens. Les élus du conseil municipal ont ainsi approuvé le rachat du fonds de commerce de la boucherie du centre de La Bocca, « La Cannoise ». Avec une volonté forte et qualitative : « Nous travaillons sur le projet d’une halle de commerces de proximité avec, pourquoi pas, des produits issus des productions locales de la basse vallée de la Siagne »,  s’est enthousiasmé David Lisnard.

      « Notre ambition est de faire de La Bocca une galerie marchande à ciel ouvert où nous avons envie de venir faire les magasins, boire un verre… Nous souhaitons défendre l’art de vivre de La Bocca, sa qualité de vie et sa convivialité villageoise. Nous devons également assurer son développement et la sauvegarde du commerce de proximité. C’est là tout l’équilibre à mettre en place et le sens de notre action. »

      Reportage vidéo

       

    • La municipalité tient ses engagements avec 0 % d’augmentation des taux d'impôtsQui a dit que le 0 % n'avait pas de saveur ?

      La Mairie de Cannes lance une grande campagne de communication sur le domaine public pour rappeler aux Cannois que les taux d’imposition du ressort de la commune (taxe d’habitation, taxes foncières et taxe d’enlèvement des ordures ménagères) n’ont subi aucune hausse, fait extrêmement rare vu le contexte économique actuel et face aux contraintes financières imposées par l’extérieur.

      Pour cela, nous pouvons également ajouter que David Lisnard, Maire de Cannes, n'a pas appliqué la taxe de 20 % d'augmentation sur les résidences secondaires, et n'a pas non plus réduit les abattements de taxe d’habitation bénéficiant aux résidences principales, aux familles et aux personnes handicapées. Le tout, bien sûr, en réduisant la dette de la commune malgré la baisse des dotations de l’État.

    • Expo : découvrez l'histoire des sports élégants

      La Mairie de Cannes, en collaboration avec le Musée national du sport, les villes de Mandelieu-La Napoule, Mougins et Cagnes-sur-Mer, vous propose de découvrir l’histoire des sports mondains, dits « élégants », représentatifs d’un certain art de vivre sur la Côte d’Azur.

      Golf, courses hippiques, tennis, équitation, régates, courses automobiles, aviation, tir, escrime, aviron… Revivez l’épopée des sports élégants :

      Au travers de nombreux documents, photographies et éléments de collections, ces deux expositions reviennent sur le développement de ces sports sur la Côte d’Azur, et de leur essor touristique amorcé au XIXe siècle. À cette époque, les premiers sports dits élégants étaient destinés à la clientèle étrangère, surtout britannique, et aux hivernants à la recherche des activités qu’ils pratiquaient ailleurs.

      Les expos en cours... En savoir

      Reportage vidéo

    • Saison Sortir à Cannes : abonnez-vous !De septembre 2016 à avril 2017

      La saison 2016/17 Sortir à Cannes regroupe les programmations culturelles en spectacle vivant de la Mairie de Cannes, de l’Orchestre de Cannes et du Palais des festivals et des congrès et vous offre un choix de plus de 60 spectacles.

      La Mairie de Cannes défend une programmation audacieuse qui s'adresse à tous. Le Palais des festivals propose une saison culturelle éclectique, d'une trentaine de spectacles, composée d'une programmation théâtrale, de chanson et musique et d'autres arts de la scène. Quant a l'Orchestre de Cannes, il invite les solistes et les chefs d'orchestre les plus réputés de la sphère musicale internationale pour une série de concerts symphoniques.

      Toute la programmation - En savoir 

      ABONNEZ-VOUS tout au long de l'année en choisissant au minimum 6 spectacles parmi les 40 proposés par l'Orchestre de Cannes et le Palais des festivals. Abonnement nominatif.

      >>> Abonnez-vous !

      Vidéo

      Téléchargez gratuitement l'application Cannes Agenda qui regroupe tous les événements culturels, festifs, sportifs, municipaux… qui se déroulent à Cannes !

    • Ordre du jour : conseil municipal du 10 octobre

      Le conseil municipal s'est réuni lundi 10 octobre, à partir de 19h, à l'école élémentaire Bocca-Verrerie.

      10 délibérations inscrites à l'ordre du jour. Les séances du conseil municipal sont publiques et permettent de prendre des décisions qui engagent le bon fonctionnement de la collectivité et l'avenir de Cannes dans le cadre du projet municipal.

      Télécharger l'ordre du jour

    • Un 3 octobre 2016 entre hommage et action

      La journée du 3 octobre a été l’occasion, pour nombre de Cannois, de se remémorer un épisode douloureux de notre histoire commune. De partager les souvenirs d’une soirée dantesque survenue un an plus tôt ‑ le 3 octobre 2015, date indélébile – marquant, à jamais, la vie de Cannes. Ce 3 octobre a donc été consacré au souvenir de la catastrophe, des vies perdues, des existences abîmées par ce chaos.

      Pour les services de la Mairie de Cannes, ce 3 octobre 2016 a été l’occasion – encore et surtout ‑ de mesurer, vérifier, le travail effectué depuis un an.

      Reportage vidéo

      Visite et vérifications de terrain

      Avant l’hommage solennel prévu à 18 heures, au monument aux Morts, en présence des familles des victimes et des héros des inondations du 3 octobre 2015, c’est au fond du vallon de la Foux que le maire de Cannes a passé une partie de sa matinée. David Lisnard est venu s’enquérir des travaux structurels qui y ont été engagés à la suite des intempéries : réhabilitation d’un km de vallon, curage, renouvellement des trappes…

      Le premier magistrat est aussi venu contrôler le fonctionnement des haut-parleurs d’alerte qui sont actuellement en cours d’installation dans le quartier République. D’ici la fin de l’année, 106 appareils (140 à terme) seront ainsi implantés sur 53 sites sensibles, dont les vallons de République et La Frayère, reliés au Centre de Protection Urbaine.

      Avec cette priorité absolue, plus que jamais criante en ce 3 octobre, d’informer et protéger les Cannois.

    • Intempéries du 03/10/15 : des mots pour réparer !Réparer les maux par les mots...

      Un an après les violentes intempéries qui se sont abattues sur Cannes le 3 octobre 2015, les images des inondations hantent durablement nos esprits.

      La Mairie de Cannes a proposé à ceux qui le souhaitaient d'extérioriser leur état de choc. C'est donc avec une émotion évidente que les sinistrés ont témoigné par écrit du bouleversement physique, émotionnel, et moral éprouvé lors de cette catastrophe climatique.

      Lire les récits témoignant de la catastrophe - En savoir

    • Inondations du 3 octobre 2015 : Cannes un an après

      Il y a un an, au soir du 3 octobre 2015, Cannes vivait l’un des pires événements pluvieux recensés en France ces quarante dernières années. Un drame humain avant tout, cinq Cannois y ont perdu la vie. Des milliers d’autres, particuliers et entreprises, ont été sinistrés. Les inondations ont occasionné 300 millions d’euros de dégâts sur Cannes, dont 40 millions sur le seul domaine public (bâtiments, voirie, vallons), à la charge de la commune.

      Le triste anniversaire de ce drame donne aussi l’occasion de constater le travail réalisé pour la remise en état de la ville. De prendre la mesure des actions engagées, dès le lendemain des intempéries, par la Mairie de Cannes. Outre l’exceptionnelle mobilisation des agents municipaux pour déblayer, évacuer, nettoyer ‑ précieusement aidés par des centaines de bénévoles ­‑ la direction des services s’est également complètement investie dans sa mission « d’aide aux sinistrés, de réparation de la commune et d’anticipation du risque inondation ».

      Conférence de presse donnée par le maire de Cannes jeudi 29 septembre

      C’était d’ailleurs le but de la conférence donnée par le maire de Cannes jeudi 29 septembre : « Rendre des comptes aux Cannois, avant tout. » Et il y avait fort à dire sur l’ensemble des dispositifs mis en œuvre par David Lisnard et ses équipes dès l’instant où le premier magistrat a déclenché ‑ à 23h45 précisément le 3 octobre 2015 ‑ le Plan de Sauvegarde de la Commune. Une première dans l’histoire de Cannes, qui a permis de coordonner l’ensemble des services impliqués (secours, propreté, voirie…), protéger la population et engager la reconstruction méthodique de la commune. Un an plus tard, la facture grimpe déjà à 11 815 273 euros, sans augmentation des taux d’impôts communaux pour les contribuables cannois.

      L’aide aux sinistrés

      « La Mairie de Cannes a plutôt bien réagi il y a un an. Je salue évidemment le travail des agents mais aussi l’implication de l’encadrement municipal qui a également œuvré H24, avec beaucoup de sang-froid, a modestement commenté le maire de Cannes. Nous devons sortir de ce genre de crises plus intelligents, en nous appuyant sur une politique globale qui exige de la méthode ».

      Intempéries : cellule de crise

      C’est précisément avec cette approche pragmatique  que les services de la Ville ont su répondre, sur plusieurs fronts, à ceux qui en avaient besoin.  Avec la mise en place rapide notamment,  dans les jours qui ont suivi, d’une Cellule aide juridique et assurance (1 230 sinistrés aidés), une Cellule psychologique (219 appels et entretiens réalisés) et une Cellule relogement (77 demandes traitées, soit 207 personnes). David Lisnard a souhaité pérenne et personnalisé le suivi des 490 sinistrés qui se sont manifestés auprès du CCAS.

      La problématique gestion des déchets

      Sur le terrain, également, c’est avec cette même méthode que les interventions ont été décidées pour venir à bout des 1 150 tonnes d’ordures ménagères et des 3 250 tonnes d’encombrants déversés par les inondations. Une quantité 20 fois supérieure à la normale qui a saturé les déchetteries dès la 1re semaine. Pour pallier cette grave problématique du traitement des déchets, la commune de Cannes a obtenu l’ouverture d’un centre de transit et de tri. Sans compter les déchets que la Mairie de Cannes a extirpés des eaux avec le nettoyage des fonds marins au droit des vallons (Foux, Riou, Frayère).

      La réparation des bâtiments et voiries

      Méthode encore pour entamer et planifier la réparation de la centaine de bâtiments municipaux touchée, à des degrés divers, par les inondations : piscine Grand Bleu, Faculté des Métiers, Studio 13, écoles de la Frayère et Bocca Parc, le 25 avenue de la République, l’hôtel de ville, le local des Restos du Cœur, la Ferme Giaume, le Bel Âge Bobillot… D’autres bâtiments, trop durement impactés, ont nécessité une démolition, comme l’école de danse Vandelli, les garages municipaux du parking Vallombrosa ou encore un local commercial sur République.

      Côté voirie, plusieurs opérations d’envergure ont été menées pour la remise en état les boulevards de la République, du Soleil et du Riou, le chemin de Carimaï, la passerelle Frayère…

      Priorité aux vallons

      La Mairie de Cannes a également fait du curage et du nettoyage des vallons une priorité. Au total, ce sont plus de 6 500 tonnes de boues, sédiments et gravats qui en ont été retirées (contre 100 tonnes par an habituellement). Des travaux d’urgence ont aussi été réalisés afin de conforter certains ouvrages ou de procéder à des réhabilitations complètes. Par ailleurs, la Mairie de Cannes, soucieuse de poursuivre pleinement la réhabilitation de ces vallons, en l’absence de la validation du « PAPI Valons » par l’État, a engagé un « Programme pluriannuel 2017-2019 » avec la CACPL. L’investissement prévu entre 2017 et 2019 avoisine le 1,8 million d’euros pour quatre vallons (Châtaignier, Font de Veyre, Gabres et Devens).

      Inondations : prévention et culture du risque

      En marge de toutes ces réparations, le maire de Cannes a également très tôt intégré la prévention du risque inondation dans le planning des actions municipales. À ce jour, la Ville de Cannes s’est déjà dotée d’équipements spécifiques.  Comme un outil cartographique en 3D afin de simuler, analyser et gérer les crises, ou encore des téléphones satellites en cas de défaillance des réseaux classiques comme ce fut le cas il y a un an.

      L’anticipation du risque inondation passe aussi par l’entretien préventif des vallons et des cours d’eau. Sur la partie publique, soit 30 % des surfaces totales, 84 000 m2 ont déjà été débroussaillés en 2016, contre 55 000 m2 en 2015. De même, 48 000 m de cours d’eau ont été curés depuis les inondations, contre 2 500 m sur les 9 premiers mois 2015. Quant aux tronçons de vallons situés sur des parcelles privées (70 % des cas), la Ville de Cannes a rappelé les propriétaires à leurs obligations, jusqu’au dépôt de Déclarations d’Intérêt  Général (DIG). Même effort appuyé sur l’entretien des avaloirs, la mairie cannoise a pris à sa charge, en régie, le curage 33 000 avaloirs par an, en plus des 41 000 interventions effectuées par le délégataire.

      Afin de mieux évaluer et prévenir la vulnérabilité propre à chaque site (bâtiments, quartiers…), la municipalité a engagé des diagnostics afin de proposer les solutions techniques appropriées. Les permis de construire sont désormais soumis, au cas par cas, à ce diagnostic de vulnérabilité avant d’être accordés. De fait, à ce jour, les services municipaux ont opposé un refus sur la concernant de trois maisons, un bâtiment industriel et un immeuble collectif. Plus largement, la problématique inondation est également en cours d’intégration à la Révision du Plan Local d’Urbanisme.

      Prévenir la population

      Enfin, la Mairie de Cannes a planché sur l’élaboration d’un Document  d’Information Communal des Risques Majeurs qui sera diffusé à destination de tous les administrés au cours du dernier semestre 2016. Sur le terrain, des repères de crues seront installés prochainement dans les vallons de la Foux, des Gabres, du Riou et de la Frayère. Des exercices inondation réguliers seront organisés dans les écoles et les crèches cannoises afin d’adopter les réflexes préventifs, essentiels à la mise en sécurité des enfants.

      Cannes, et les communes de la CACPL, ont mis au point une application gratuite « MyPredict », grand public, pour recevoir les alertes en temps réel. Sur le terrain, les informations seront systématiquement relayées sur les panneaux à messages variables. Renforcés par des signalisations sonores à travers des haut-parleurs en cours d’installation – 106 pour commencer – sur 53 sites sensibles. L’État s’est aussi engagé à remettre à niveau les sirènes classiques d’alerte à la population.

      « En 1882, le quartier République avait vécu un orage similaire à celui du 3 octobre 2015, qui avait fait sept morts. Bien avant tout débat relatif à l’urbanisation…, a remémoré David Lisnard au terme de la présentation de ce bilan. Il nous faut donc garder simplement beaucoup d’humilité face à de tels événements ».

    • Vence adopte la campagne cannoise de lutte contre l’incivisme

      La lutte contre l’incivisme menée à Cannes fait désormais campagne à Vence. Même visuels (ou presque), même message… même combat.

      Depuis que David Lisnard a fait de la « lutte contre l’incivisme la cause municipale de son mandat », l’exemple cannois fait des émules dans d’autres communes, plébiscité par l’Association des Maires de France. Et désormais, aussi, par la cité vençoise qui vient tout juste de reprendre à son compte la campagne anti-incivisme développée par la mairie de Cannes.

      Reportage vidéo

      « C’est de Cannes que tout part ! »

      Loïc Dombreval partage cette idée que la « ville est un espace collectif et le respect des règles de vie commune est primordial à la qualité de vie ». Le maire de Vence a salué l’action de son homologue cannois : « Merci, car c’est de Cannes que tout part ! Nous vous remercions également de nous avoir autorisés à réutiliser votre campagne qui porte efficacement ses fruits ».

      David Lisnard s’est réjoui de voir les Vençois faire cause commune avec Cannes. « Plus on en parle et plus ce combat fonctionne ». Et le premier magistrat cannois d’insister : « L’incivisme est irrespectueux pour les agents qui nettoient, irrespectueux pour les contribuables et irrespectueux pour nous-mêmes. L’incivisme porte atteinte à la qualité de vie et l’attractivité de nos territoires. Nos villes dépendent, avant tout, du comportement de chacun d’entre nous ».

      Éducation, prévention, information, répression

      À Cannes, l’approche se veut globale : éducation, prévention, information (notamment à travers la campagne de communication reprise à Vence) et répression. « Nos différentes actions sont complémentaires. Pour être parfaitement honnête, je ne suis pas encore satisfait. Il ne faut rien relâcher. Et malheureusement, s’attaquer au portefeuille reste obligatoire. A Cannes, nous avons déjà dressé prêt de 30 000 PV depuis 2014. Les policiers municipaux doivent être conscients de la légitimité de leur intervention», a souligné David Lisnard, dont le but reste indéfectible : « Passer de la lutte contre l’incivisme au renouveau civique »…

    • La nouvelle verrière illumine la Villa Rothschild

      Ruban coupé, bonheur partagé. Les amoureux de culture et de patrimoine ont retrouvé la même émotion qu’à l’occasion des restaurations précédentes ‑ la collection d’art qajare du musée de la Castre et la chapelle Sainte-Anne – ce vendredi 30 septembre, réunis sous la nouvelle verrière de la Villa Rothschild médiathèque Noailles.

      Reportage vidéo

      L’ouvrage a été achevé il y a quelques semaines. Cette rénovation, soutenue par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, a fait l’objet d’une nouvelle et fructueuse opération de mécénat avec la Fondation du Patrimoine et le groupe CGPA. « Cette restauration traduit le choix de la Mairie de Cannes, le choix de la culture placée au cœur de notre projet de développement. Sous cette verrière, il y a une démarche forte de protéger, valoriser, rendre agréable et douce la culture à Cannes », a estimé le maire de Cannes à l’occasion de l’inauguration.

      Inauguration de la nouvelle verrière de la Villa Rothschild

      Classée au Monument historique

      La salle de lecture des périodiques de la médiathèque Noailles, Villa Rothschild, a retrouvé sous cette verrière sa plus belle lumière, dans l’aile Est de la bâtisse construite en 1881.

      « Nos partenaires nous permettent de rénover sans porter atteinte à l’orthodoxie financière de notre commune et sur laquelle je ne dérogerai pas, a précisé David Lisnard. Le présent et l’avenir n’ont aucune signification sans attachement au passé, sans la transmission du savoir et des valeurs. Le patrimoine rénové aujourd’hui représente la création d’hier. »

      À moyen terme, la Villa Rothschild, classée Monument historique, devrait faire l’objet de nouvelles rénovations.

      La nouvelle verrière illumine la Villa Rothschild

    • Des associations et du cœur

      Viva Associations ! Le traditionnel salon des associations cannoises, qui s’est tenu ce samedi 24 septembre au Palais des Festivals, a réuni, comme chaque année, de nombreux participants.

      Viva Associations 2016
      Cet événement était l’occasion, pour les Cannois, de rencontrer sur un même site 120 associations afin d’obtenir tous renseignements sur les activités qu’elles proposent.

      « Parce que vous aidez la Mairie à recoudre le tissu social, je tiens à vous exprimer mes plus sincères remerciements » a souligné le Maire de Cannes lors de la remise des médailles aux heureux bénévoles de l’année 2016.

      Du cœur et des associations qui s’engagent

      Un engagement constant dans le tissu local que David Lisnard a tenu à mettre en exergue : « Le monde appartient à ceux qui s’engagent. C’est pourquoi il faut soutenir le travail du monde associatif. »

      Une dynamique sans précédent du monde associatif cannois qui, au-delà des concepts, doit permettre aux citoyens de s’engager.

      « Merci de ce que vous faites, félicitations pour ce que vous êtes. La Ville de Cannes est fière de son tissu associatif » a conclu, devant une foule nombreuse, David Lisnard.

    • Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur : réaction de David Lisnard

      Le Maire de Cannes affirme sa volonté d’une gare TGV / TER implantée à Cannes la Bocca sur le site de Cannes Marchandises

      La proposition de David Lisnard, Maire de Cannes, que la future grande gare TGV / TER de l’Ouest des Alpes-Maritimes soit à Cannes progresse. Elle est partagée par les communes du bassin de vie et l’agglomération et vient d’être prise en compte pour les études par la SNCF.

      La future Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA) revêt un enjeu majeur en termes de développement économique (TGV) et d’amélioration des conditions de transport en TER. Le projet doit bénéficier au développement - y compris touristique - des territoires de notre département, par un réseau ferroviaire maillé et performant, complément fort à la route et à l’aérien. Il passe par une nouvelle ligne et la modernisation de la voie ferrée historique du littoral, au profit d’une amélioration radicale de l’accessibilité des Alpes-Maritimes et des déplacements durables dans toute la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

      La ville de Cannes présente des atouts indéniables en termes d’attractivité et de dynamisme économique qui motivent une programmation d’équipements structurants pour la desserte de son territoire.

      Dans le cadre de la concertation engagée sur la LNPCA, David Lisnard et son équipe ont donc affirmé au maître d’ouvrage de l’opération, au cours de nombreuses réunions tenues ces derniers mois à l'Hôtel de Ville les 7 et 27 juin, 21 juillet, 10 août et 8 septembre 2016, la volonté municipale de voir programmer, dès la Priorité 1, c'est-à-dire à l’horizon 2030, une gare nouvelle sur son territoire pour l’accueil des TGV et des TER.

      Ce projet constitue une opportunité exceptionnelle pour la commune comme pour la SNCF tant sont manifestes pour les habitants et les entreprises locales, d’une part, le besoin de services TER fiables au quotidien et, d’autre part, la pertinence de liaisons aux grandes lignes du réseau ferroviaire national et européen.

      En effet, c’est à Cannes que la proportion de personnes en déplacement longue distance, c'est-à-dire hors de la Région PACA et utilisant le train comme mode de déplacement, est la plus importante comparée aux autres communes de l’Ouest des Alpes-Maritimes.

      Au cours de ces réunions de travail avec le maître d’ouvrage de l’opération (la SNCF Réseau), sur proposition du Maire de Cannes, le site de Cannes Marchandises à la Bocca est apparu propice à l’implantation d’une gare nouvelle TGV / TER, à proximité du deuxième aéroport d’affaires de France, de Thalès Alenia Space, première entreprise du département en effectif et chiffres d’affaires, et des projets municipaux structurants tels que le technopole de l'image à la Bastide Rouge avec la création d’un campus universitaire, le futur complexe cinématographique de la Bocca et le village des artisans, et le pôle nautique sur le terrain dit ex. Ansaldobreda, sans oublier le prochain réaménagement du cœur de la Bocca autour de la place Roubaud.

      L’implantation de la future gare TGV / TER sur le terrain déjà propriété de la SNCF de Cannes Marchandises permettrait d’assurer un développement harmonieux et qualitatif de la Bocca, comme l’a souligné David Lisnard.

      En outre, l’insertion de cette gare nouvelle permettrait d’offrir aux agglomérations du Pays de Lérins et du Pays de Grasse les avantages d’une grande accessibilité aux pôles régionaux, nationaux et européens.

      Dans cette approche, le schéma ferroviaire azuréen pourrait ainsi disposer pour la desserte TGV de notre département :

      • d’une gare nouvelle TGV / TER à Nice Aéroport, à l’Est du département et au Sud de la plaine du Var où se concentrent les infrastructures majeures du département ;
      • d’une gare nouvelle TGV / TER à Cannes la Bocca, qui sera ainsi la gare nouvelle à l’Ouest des Alpes-Maritimes sur le site de Cannes Marchandises à la Bocca, en connexion aussi avec la ligne Cannes-Grasse au profit d’une meilleure desserte dans la vallée de la Siagne.

      Ce schéma ferroviaire pourrait être opportunément complété par une troisième gare nouvelle TER, sur la boucle ferroviaire en position médiane des deux autres, sur le site de Sophia Antipolis, où est implanté depuis une trentaine d’années le premier parc scientifique d’Europe, jouant avec Nice et le bassin cannois un rôle moteur dans la croissance économique du département des Alpes-Maritimes.
       
      En conclusion de l’ensemble de ces échanges avec le maître d’ouvrage de l’opération, SNCF Réseau, la Mairie de Cannes se réjouit d’ores et déjà que la gouvernance du projet LNPCA vienne de décider de soumettre à la concertation publique ce nouveau schéma ferroviaire azuréen.

       

      David Lisnard appelle les habitants à exprimer leur soutien en faveur de la création d’une gare TGV / TER à Cannes La Bocca à travers une pétition publique en ligne.

      Pour que #CannesAvance… à grande vitesse !

       

      À lire aussi : Nouvelle gare TGV / TER à Cannes La Bocca : soutenez le projet

      Site internet de la SNCF Réseau : Ligne nouvelle Provence Côte d'Azur

    • La 2e phase de travaux lancée sur Picaud

      Le premier tronçon, entre Vallombrosa et Wester-Weymiss, inauguré en juin 2016 laisse augurer du résultat. Une perspective réjouissante pour l’avenue du Docteur Picaud –lien essentiel entre l’est et l’ouest de Cannes – qui n’avait pas fait l’objet de travaux depuis plus de quarante ans.

      Une opération « logistique, esthétique et patrimoniale »

      La 2e phase de travaux lancée sur Picaud

      Après les 900 premiers mètres réaménagés, ce sont donc désormais quelques 1100 mètres (dont 300 situés sur l’avenue Francis Tonner à l’entrée de La Bocca) qui viennent de démarrer leur mue. Les travaux concernent le secteur compris en Wester-Weymiss et Bocca Parc et consistent, comme lors de la première phase, à l’enfouissement des lignes aériennes, la disparition des pylônes, la réfection et mise en accessibilité des trottoirs, de la chaussée et des équipements de voirie.

      « Il y a sur cette avenue Picaud, un enjeu logistique, esthétique et patrimonial, a détaillé le maire de Cannes à l’occasion du lancement du chantier. Cette rénovation participe à l’amélioration de la fluidité routière, de la sécurité du quartier et, plus généralement, l’amélioration du cadre de vie des habitants du secteur ».

      Soutien au commerce de proximité

      La Mairie de Cannes prévoit également une mise en lumière des belles demeures et bâtiments de l’avenue Picaud. « Et à cette fin, nous nous rapprocherons des propriétaires privés de l’avenue », a précisé David Lisnard.

      La 2e phase de travaux lancée sur Picaud

      Le premier magistrat porte aussi son attention sur la sauvegarde du commerce de proximité qu’il prend soin d’intégrer dans les différents projets municipaux. « Nous soutenons les îlots de commerces de proximité, a insisté l’édile, à travers le développement des transports en commun et l’augmentation du stationnement. » En effet, la réalisation complète des aménagements portera le nombre de places à 90, au lieu de 71 précédemment.

      Une circulation alternée restera en place jusqu’à la fin du chantier, à savoir d’ici le début du mois de mai.

    • Piscines : faites réinitialiser vos badges !

      Au 1er octobre, la gestion du centre aquatique Grand Bleu relève de la compétence de la communauté d'agglomération des Pays de Lérins.

      Tous les badges d'accès à la piscine Montfleury et Grand Bleu, achetés avant cette date, devront être réinitialisés aux caisses des 2 piscines. Cette démarche gratuite ne pourra se faire qu’à partir du 1er octobre.

      Voir les horaires de la piscine Montfleury

      Voir les horaires du Grand Bleu

    • Nouveau Plan de Propreté : du mieux partout !

      Le postulat de départ du maire de Cannes n’avait rien de simple : « Nettoyer plus, nettoyer mieux… sans peser sur les contribuables ». Les équipes du service de la propreté urbaine ont relevé le défi, et les manches. « Nous nous situons dans une logique de rigueur budgétaire qui nécessite aujourd’hui une certaine créativité », a rappelé David Lisnard, jeudi 22 septembre, à l’heure de présenter le nouveau Plan de Propreté Urbaine de la Ville de Cannes. 

      Coller aux pics d’affluence

      Un plan qui ne fait donc pas l’économie des bonnes idées. « Nous avons la nécessité de coller aux flux humains qui, à Cannes, enregistrent de fortes variations d’une semaine sur l’autre parfois, a commenté le premier magistrat rappelant que la propreté reste une condition essentielle du bien-être et de l’attractivité de notre ville ».

      Le plan propreté cannois, version 2016, s’articule autour de nouveaux matériels qui promettent une efficacité accrue et une optimisation du travail des 170 agents permanents à travers une réorganisation du service. L’exigence de propreté ne saurait souffrir aucun temps mort avec des prestations assurées 365jours/an, le triplement des agents sur le terrain à l’occasion des pics d’affluence. Sans oublier une présence qui fait quasiment le tour du cadran – 23h/24h ‑ de 2h du matin à 1h en haute saison.

      « Renouveau civique »

      L’autre volet d’importance de ce nouveau plan de propreté urbaine repose aussi sur« le renouveau civique ». Pour le maire de Cannes, « la propreté est effectivement et complètement liée au combat contre l’incivisme qui pollue l’espace public. Respecter l’espace public, c’est se respecter soi-même et respecter le travail des agents. L’organisation publique est notre responsabilité mais le comportement dans l’espace public relève de la responsabilité de tous. »

      Le rapprochement avec la police municipale s’amplifiera autour d’actions communes, préventives et répressives.

      Les nouvelles prestations

      • Les équipes de désherbage sont intégrées pour harmoniser les prestations sur l’ensemble de la commune.
      • Couvrir des secteurs supplémentaires par les aspiratrices avec hydro balayage : chaque semaine, 200 km de voies lavées en plus.

      • Garantir le traitement de tous les secteurs, tous les jours, par une nouvelle programmation des prestations.
      • Rendre plus propres les plages avec une mécanisation plus importante et une surveillance renforcée.

      • Renforcer la présence des responsables de secteur grâce à des véhicules mieux équipés pour couvrir des petites interventions.
      • Lancer une opération « grand nettoyage » une fois par mois dans tout un quartier, pour nettoyer, désherber, vider les avaloirs… et sensibiliser chacun à la nécessité de ne pas salir les espaces publics.

       Ce qui va changer :

      • Davantage de voies nettoyées (pas simplement lavées) : 30 % de hausse, soit 300 km supplémentaires par semaine.
      • Davantage de temps de contrôle et nettoyage : des plages horaires étendues (présence 23h/24), soit 20 % d’interventions en plus.

      • Une réactivité accrue avec la mise en place de deux équipes volantes chaque jour afin de répondre aux besoins immédiats.
      • Matériels innovants et spécialisés : trains de lavage, hydro-balayeuses, nouveaux types de corbeille compactrices solaires, nouvelles machines (le « Glutton »), triporteurs à assistance électrique, une cureuse pour nettoyer les avaloirs, aspiratrices avec hydro balayage…
      • Actions préventives et répressives renforcées, notamment à travers des opérations combinées avec la Police Municipale toutes les semaines.
      • Moins de gaspillage d’argent public. Les frais de fonctionnement et d’investissement du service propreté urbaine ont respectivement baissé de 10 % et 30 % sur les seuls quatre derniers mois.

       

      Après la présentation du nouveau plan propreté, David Lisnard a rejoint les agents du service rassemblés sur la Pantiero, dans leurs nouvelles tenues de couleur orange. L’occasion pour l’édile de témoigner à chacun des hommes et femmes du service sa gratitude devant tant d’implication quotidienne. De poser aussi, avec fierté, pour une photo de famille et partager le nouveau slogan : « Le respect, c’est propre à Cannes ».

    • #MyPredict, une application pour prévenir le risque inondation

      C’était il y a un an. Un an que les inondations du 3 octobre ravageaient la Côte d’Azur laissant derrière elles des drames humains et un traumatisme encore bien présent.

      Présentation de MyPredict, l'application pour prévenir le risque inondation

      Une gestion de crise exemplaire

      Une nécessaire reconstruction qui se traduit aujourd’hui par la mise en place d’un nouveau dispositif, ou plutôt une nouvelle application, « My Predict ». La communauté d’agglomération des Pays de Lérins a concentré ses efforts sur la mise en place d’un dispositif d’analyse des risques météo et de gestion des alertes de crues et inondations. Dans la même lignée des actions engagées par David lisnard sur l’ensemble du territoire cannois, dans le cadre du Plan Communal de Prévention Risques Majeurs.

      « Il y a un enjeu premier de sécurité des biens mais surtout des personnes » a souligné le Maire de Cannes.

      My Predict, ou prévenir le risque inondations

      Une application téléchargeable gratuitement sur toutes les plateformes. Accessible à tous, consultable 24h/24h. Et, surtout, la possibilité d’être automatiquement alerté en temps réel en cas de risque par un système de géolocalisation. Un nouvel outil qui doit, pour David Lisnard, « aider le citoyen à être un élément fort de réduction de l’impact des intempéries. »

      « Il y a un enjeu premier de sécurité des biens mais surtout des personnes. La cohérence de cette application s’inscrit en lien avec une gestion de crise que nous voulons modèle dans notre bassin de vie » a conclu le Maire de Cannes.

    • Cannes fête le port Canto

      Un dimanche festif. Le port Canto s’est ainsi transformé, le temps d’une journée, en un gigantesque terrain de jeu et de découverte sur le thème de la mer. Une première réussie.

      Reportage vidéo

      « La mer, c’est l’échange. Elle est nourricière à travers la pêche. Elle est aussi source d’attractivité » a estimé le Maire de Cannes à l’occasion de l’inauguration de cette journée placée sous le signe de l’échange et de la convivialité.

      Inauguration de la Fête du port par David Lisnard

      Un village mondial de pêcheurs

      Il y en avait pour tous les goûts : jeux et ateliers divers (accrovoile, structures gonflables, maquillages), initiations aux sports nautiques (plongée, paddle, voile), formation sur la sécurité, campagne de sensibilisation etc. Des activités qui rappellent que Cannes, fidèle à sa tradition de village mondial de pêcheurs, reste une cité résolument tournée vers la mer.

      Du cœur pour les plus démunis

      Yacht du coeur

      L’occasion également de collecter une tonne de denrées alimentaires pour les plus démunis au profit de la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes. Toutes les générations réunies pour cette grande preuve de solidarité.  Une opération qui est le fruit, pour David Lisnard , « de plusieurs initiatives qui renvoient à une certaine idée de la mer et de la vie ».

      « Walk of Fame Maritime »

      Après le chemin des étoiles, le chemin des marins. Le Maire de Cannes en a profité pour inaugurer le parcours « Walk of Fame Maritime » avec la pose de la première plaque des empreintes du navigateur Marc Pajot sur le parvis de la capitainerie. Des étoiles pour un port qui n’a pas fini de s’ouvrir sur la ville.

      Parcours Walk of Fame Maritime avec la pose de la première plaque des empreintes du navigateur Marc Pajot

    • La Semaine européenne de la mobilité à Cannes

      Repenser les modes de déplacement en faveur d’une mobilité plus durable et plus sécurisée. C'est la promesse engagée par la Mairie de Cannes à l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité qui s'est déroulée du 11 au 17 septembre à Cannes.

      Cette semaine pour bouger autrement a débuté dimanche 11 septembre avec la piétonnisation du boulevard du Midi où les promeneurs ont pu profiter du bord de mer en toute liberté et participer à de nombreuses animations. Au programme de cette semaine, des stands d'informations sur la préservation du littoral, des visites guidées gratuites des lieux emblématiques de Cannes proposées par l’Office du Tourisme et des promenades encadrées en gyropodes et en vélos à assistance électrique qui ont fait le bonheur des participants.

      Une soirée sur le magnifique point de vue du Belvédère de la Californie a permis également d’échanger sur les bonnes pratiques de chacun pour se déplacer à vélo et de découvrir le réseau de pistes cyclables actuellement en cours de réalisation.

      Enfin, le village de la mobilité durable a clôturé cet événement, le samedi 17 septembre sur les Allées de la Liberté, où de nombreuses animations ludiques ont attiré le public cannois. C’était également l’occasion de faire réparer son vélo gratuitement ou bien de faire une bonne affaire à la bourse aux vélos et trottinettes.

      Développement durable - En savoir

    • Phase 2 de la résidence d’artistes : la culture comme dénominateur commun

      Il y avait du monde. Beaucoup de monde pour l’inauguration de la phase 2 de la résidence d’artistes « Suquet des Art(iste)s » née de la volonté de David Lisnard afin de stimuler la création à Cannes. Sur plus de 800 m2, quatre artistes plasticiens reconnus : OLL, Richard Ferri-Pisani, Grégory Perben et Olivia Paroldi.

      Inauguration Phase 2 Le suquet artistes

      « Cette inauguration s’inscrit dans une vision : celle du Suquet. Avec Forville, nous sommes ici au cœur de l’âme de Cannes » a estimé David Lisnard, ému par la réussite de ce projet, en présence de nombreux artistes et Cannois venus en masse.

      Reportage vidéo

      Un quartier permanent d’artistes

      Conformément à ses engagements, le Maire de Cannes a souhaité créer ce lieu dédié à l’art et à la créativité, en plein cœur du Suquet. Une nouvelle dynamique culturelle qui va permettre de développer l’esprit créatif et artistique en valorisant les artistes locaux. « Si Picasso est venu peindre ici, c’est parce que cette lumière azuréenne stimule les neurones et la création » a souligné David Lisnard.

      Un lieu atypique qui propose à présent un espace dédié aux expositions, un couloir de Street Art, ainsi qu’un laboratoire d’art numérique  permettant aux artistes de s’exprimer librement, en plus des trois ateliers ouverts en juillet 2015. Une réussite qui vient, pour le Maire de Cannes, « des artistes et de la rencontre avec le public. »

      « Tout en vivant dans l’immédiateté, nous devons aussi nous rappeler que la citoyenneté se construit autour des rapports humains » a conclu David Lisnard. Le Suquet des Artistes en est la parfaite illustration !

      Ouverture au public de 10h à 13h et de 14h à 18h, tous les week-ends à partir du 24 septembre 2016.

      Renseignements au 04 97 06 44 90

      Plus d'infos sur le « Suquet des Art(iste)s »

    • Aménagement du secteur Châteaudun, le trait d’union nord-sud

      Le nouveau parvis sud de la gare de Cannes, la place du Commandant Maria, les rues Mimont, Haddad Simon, le jardin et parking Saint-Nicolas, la première tranche du boulevard de la République, le square Prado… Autant d’espaces publics réaménagés par la Mairie de Cannes.

      Et au milieu… Châteaudun.

      Les élus cannois ont unanimement approuvé, à l’occasion du conseil municipal du 12 septembre, la requalification et l’embellissement de ce secteur qui fait le trait d’union entre le nord de la voie SNCF et le centre-ville.

      Une voie pour les piétons et cyclistes

      En lieu et place des deux voies souterraines de circulation actuelles, bordées par d’étroits trottoirs, non accessibles aux personnes à mobilité réduite, la Mairie de Cannes s’apprête à faire place nette.

      Les travaux d’ampleur, estimés à 3,5 millions d’euros et échelonnés sur les prochaines années – essentiellement en 2017 et 2018 – porteront sur :

      • La création d’une voie entièrement dédiée aux piétons et cyclistes, sécurisée et séparée de la circulation automobile ramenée à une voie.
      • L’embellissement intérieur du passage souterrain, avec pose d’un mur de séparation vitré équipé d’ouvertures entre les voies automobile et piétonne. Le tout dans une ambiance lumineuse chaleureuse.
      • Une accessibilité améliorée avec l’installation d’élévateurs à chaque extrémité du tunnel. L’inclinaison de la pente du cheminement piéton sera réduite au maximum, au vu des contraintes techniques.
      Un pôle d’échanges multimodal au nord aussi

      Du côté sud, la rampe d’accès à la voie rapide sera maintenue. Une placette accueillante sera créée entre les débouchés des passages Châteaudun et Gambetta. La Mairie de Cannes a également prévu de construire un nouveau local à déchets sous la rampe d’accès à la voie rapide afin de remplacer l’ancien qui n’est plus adapté. La zone sera végétalisée.

      Au nord, la gare routière sera maintenue à son emplacement actuel, à savoir sur le boulevard d’Alsace, afin d’y créer un pôle d’échanges multimodal. Enfin, les squares Braille et Vahanian seront réaménagés pour offrir un espace dédié à la détente et la promenade.

      Réduire la fracture nord-sud

      « Il s’agit d’une belle opération, pour le sud de République et le nord de Gambetta, qui rendra le secteur accessible à tous », s’est réjoui le maire de Cannes.

      Une transformation urbaine et esthétique qui, pour David Lisnard, signifie davantage : « Ce projet nous aidera aussi à réduire considérablement la fracture entre le nord et le sud… une fracture notamment psychologique. »

      Photomontages

    • Crèche Les P’tits Mousses : avec la climatisation, c’est mieux !

      C’est un petit filet d’air frais qui fait toute la différence. De quoi changer la vie des 38 employés municipaux des P’tits Mousses et des quelque 178 enfants inscrits dans cette crèche cannoise de l’avenue de Tassigny.

      Crèche Les P’tits Mousses

      La Mairie de Cannes a procédé à des travaux de climatisation sur les deux étages de l’établissement. « Nous avons investi aux P’tits Mousses pour y améliorer les conditions de travail du personnel et les conditions d’accueil des enfants. Cela s’inscrit pleinement dans la politique familiale active menée à Cannes » a commenté le maire David Lisnard en visite dans les locaux de la crèche, jeudi 14 septembre.

      Installation de 9 boutons alarme

      Le confort des petits Cannois avant tout, mais pas seulement. Des travaux de réfection des panneaux de la façade ont également été réalisés pour redonner au bâtiment sa vivacité d’origine.

      Crèche Les P’tits Mousses

      Et comme dans l’ensemble des douze sites Petite Enfance de la ville, les P’tits Mousses ont été équipés de neuf boutons alarme connectés au Centre de Protection Urbaine, avec visiophone relié à un écran intérieur. La sécurité des enfants représente, sans conteste, la priorité du Maire de Cannes.

      À lire aussi l'actualité : Rentrée scolaire : sécurité renforcée dans les établissements cannois

      Crèche Les P’tits Mousses visiophone

    • Les sans domiciles soignés au CCAS de Cannes

      C’est un partenariat qui fonctionne. L’œuvre conjointe du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Cannes et de la Croix–Rouge pour offrir des soins aux personnes sans domicile.

      Le partenariat est né en avril 2015 et, depuis un an et demi, ce service rendu à une population en situation de précarité a permis d’accueillir en consultation plus de 160 personnes à l’occasion des permanences médicales organisées chaque mercredi de 10h à 11h par des médecins bénévoles (intervenant déjà à la Croix-Rouge).

      Les usagers qui fréquentent l’accueil de jour de la rue Lycklama ont ainsi accès à des soins immédiats, sans rendez-vous. La Mairie de Cannes a mis un local à disposition de ces consultations médicales avec le matériel adéquate et les médicaments de première nécessité.

      « Le travail social est civique, associatif et municipal »

      À l’occasion d’une visite à l’accueil de jour, ce mercredi 14 septembre, afin de remercier vivement le personnel et les médecins, le maire de Cannes s’est félicité de ce partenariat CCAS-Croix-Rouge qui illustre à quel point « le travail social est, à la fois, civique, associatif et municipal. Ces permanences médicales s’inscrivent dans la politique sociale globale menée à Cannes. Depuis 2014, alors que la mairie mène une politique rigoureuse d’économies, le budget de l’action sociale a été sanctuarisé. » À savoir plus de 10 millions d’euros de subventions allouées chaque année.

      Pour David Lisnard, il s’agit d’un « véritable choix. Celui d’aider ceux qui souffrent sans pour autant faire de l’assistanat. Si la politique sociale a toujours été une tradition à Cannes, une ville très contrastée, il y a un juste équilibre à trouver entre l’aide portée à ceux qui en ont besoin et le respect du cadre de vie des Cannois. »

    • La résidence « Les Deux Rivières » inaugurée à La Frayère

      Une petite résidence, flambant neuve, qui, au-delà de la politique active de Cannes en matière de logement social, traduit aussi le renouvellement urbain amorcé sur le quartier de La Frayère dans la cadre du périmètre de la Politique de la Ville.

      À lire aussi l'actualité : Le renouvellement urbain de la Frayère est lancé

      « Cette résidence a été pensée et conçue avec un objectif : la qualité de vie de ses habitants. Quand on construit du logement, ce doit être l’essentiel », a estimé le maire de Cannes au moment d’inaugurer, en présence des habitants et des partenaires du projet, l’ilot « Les Deux Rivières », érigé avenue des Buissons Ardents à Cannes La Bocca. Un projet dont la mairie de Cannes est à l’initiative et pour lequel elle a financièrement participé, à hauteur de 240 000 euros.

      269 logements sociaux créés depuis 2014 à Cannes

      « Nous avons expressément souhaité la création de logements PLS (Prêt Locatif Social) au sein de cette résidence afin de favoriser au maximum la mixité sociale et éviter le phénomène de ghettoïsation et toute concentration sociale afin d’apprendre à bien vivre ensemble en République », a expliqué David Lisnard.

      « Les deux Rivières » se compose de deux immeubles, abritant des appartements du T2 au T4. Soit 40 logements qui portent ainsi le total des logements sociaux créés à 269 depuis 2014 et font de Cannes une ville parmi les plus volontaires du département dans ce domaine avec un taux de 16,87 % de logements sociaux.

    • Lutte contre le terrorisme : Cannes se donne les moyens

      Approuvé à l’unanimité. Si les élus ont longuement abordé la question du risque terroriste lundi soir en conseil municipal, la délibération relative au Plan Communal de Prévention des Risques Terroristes a été adoptée sans faire un pli.

      Investissement pluriannuel de 5 ans

      Ce sont donc 5 millions d’euros qui seront investis dans les prochaines années pour doter la ville de tous les équipements nécessaires à la protection de sa population et de ses équipements, dans l’exacte lignée des actions entreprises par la mairie depuis le printemps 2015. « Les communes représentent un maillon essentiel de la chaîne de sécurité, a commenté le maire de Cannes. Lutter contre le terrorisme nécessite aujourd’hui de passer par une adaptation de l’espace public. »

      Si la mission régalienne de sécurité relève d’une compétence étatique, David Lisnard mène une politique volontariste en matière de prévention du terrorisme. En effet, la Mairie de Cannes a engagé, pour la première fois en France à l’initiative d’une commune, un audit de sécurité de son territoire. Point de départ d’un plan innovant dont les mesures concrètes ont été mises en place lors des grands événements comme le Festival de Cannes, des soirées de feu d’artifices, tous les grands rassemblements, mais aussi pour la protection permanente des bâtiments publics, notamment des écoles.


      Cannes a éprouvé ses dispositifs, avec le concours des forces de l’ordre et de secours, lors d’un exercice de simulation d’attentat grandeur nature en avril 2016

      À lire aussi l'actualité : Exercice attentat : un « + » pour Cannes

      « Procédures de protection, surveillance, alerte et intervention »

       « La menace terroriste qui pèse sur notre pays et les passages à l’acte qui ont endeuillé la France montrent qu’aucune ville n’est à l’abri d’un attentat. Notre rôle de responsable public, même si nous sommes conscients que le risque zéro n’existe pas et n’existera jamais, est de tout mettre en œuvre pour limiter le risque en adoptant les bonnes attitudes et procédures à la fois de protection, de surveillance, d’alerte et d’intervention » a rappelé l’édile.

      La récente rentrée scolaire a été l’occasion déjà de mesurer l’application concrète des mesures destinées à la protection des enfants et des personnels dans les écoles et crèches de Cannes. Les établissements ont ainsi été équipés de 250 boutons alarme reliés au Centre de Protection Urbain, de boutons d’alerte portatifs reliés au CPU pour les personnels aux entrées des établissements, de caméras de vidéosurveillance à chaque accès, la présence systématique de policiers municipaux aux heures d’entrée et de sortie, en réseau avec des « Citoyens vigilants » (dispositif citoyen créé au lendemain des attentats de Paris).

      D’autres dispositifs sont en cours de déploiement dans les sites scolaires, dont la rehausse des clôtures à 2,5 mètres de haut, l’occultation des cours d’écoles et des classes pour empêcher les repérages extérieurs, la protection des accès par des plots rétractables anti-intrusion de véhicules, la mise en place de protocoles d’alerte et de gestion en cas de crise.

      Des équipements adaptés

      Avec la même exigence sécuritaire, la mairie de Cannes poursuit son plan de prévention qui passe désormais par des acquisitions adaptées : détecteurs de masses métalliques, herses, gilets pare-balles lourds pour la police, boucliers et casques d’intervention, poste de police mobile… La brigade cynophile devrait également passer de 4 à 12 auxiliaires canins formés à la détection d’armes et d’explosifs. Concernant les dispositifs de surveillance de l’eau potable, la ville a prévu la mise en place d’une sonde Kapta afin de contrôler la qualité sur les sites sensibles.

      Les grands événements et les congrès feront l’objet des mêmes protocoles et dispositifs de sécurité du public mis en œuvre à l’occasion des feux d’artifices.

      Un système de fermeture des ports

      Enfin, en dehors des lieux publics de transit (gare, etc.) ou de fréquentation (rues commerçantes, etc.), le maire de Cannes prévoit une protection renforcée pour les plages, ainsi que la mise en place d’un système de fermeture des ports en cas de tentative d’intrusion.

      La Mairie de Cannes analyse avec discernement toutes les mesures aptes à amplifier la protection de son territoire, avec notamment la possibilité de fermer tout ou partie la ville en cas de nécessité, de déployer des systèmes d’alerte à la population et de développer la culture du risque.

      Un plan de prévention des risques terroristes qui nécessite aujourd’hui un investissement pluriannuel de 5 millions d’euros. « Quand j’ai élaboré mon projet de mandat, j’avais prévu d’augmenter la sécurité de certains sites cannois… mais il ne s’agissait pas, à l’époque, d’élaborer un tel plan, a regretté David Lisnard. Cette prévention des risques terroristes exige donc aujourd’hui des économies supplémentaires afin d’être financée, dans le respect de mes engagements envers les contribuables ».

    • « Cannes, capitale du sport en plein air » : c’est la fête du clip !

      En 4’55 tout y est. Du 100 % pur sport, concentré d’esprit cannois. Un clip qui trace l’ambition de Cannes de placer le sport sur le podium d’un style de ville, d’un style de vie.

      Clip officiel Cannes, capitale du sport en plein air

      C’est devant une foule dense que la vidéo officielle du projet « Cannes, capitale du sport en plein air » a été dévoilée dimanche à 11 heures. Les notes de l’incontournable tube de l’été « Can’t stop the feeling » de Justin Timberlake, repris à la mode cannoise, a résonné sur le boulevard du Midi piétonnisé. L’écran géant a laissé défiler les images d’une ville qui prône haut les valeurs du sport, dans une pratique libre et accessible à tous.

      À lire aussi l'actualité : Boulevard du Midi piéton : ça marche !

      « Le sport, la clé du bien-être »

      Des tranches de vie sportive, du paddle aux terrains de beach volley, sur les pistes de running, sur les agrès de street work out, du skate park au fronton de la pelote basque, du coup de pédale cycliste au coup de raquette des bambins des clubs de tennis, du kite surf à la pétanque, du football à la voile, d’un plouf à la piscine au plouf des jouteurs provençaux…

      « Le sport en plein air est un élément de notre identité locale, un style de ville, un facteur de bien-être, a réaffirmé la maire de Cannes. C’est ce qui nous rassemble, quels que soient notre quartier, nos origines, notre condition sociale. Avant tout, nous sommes Cannois ! Le sport, comme la culture, sont les clés de notre épanouissement individuel et collectif. »

      Le clip a vu collaborer de nombreux sportifs Cannois et le chanteur finaliste de The Voice Kids, Lisandro Cuxi. Dimanche, ils se sont tous prêtés à une prestation live qui a ravi le public. De quoi laisser conclure à David Lisnard que « notre ville est bien loin de clichés. Cannes est tonique ! »

      Présentation du clip Cannes, capitale du sport en plein air et Lisandro

    • Un toit neuf pour la chapelle Sainte-Anne

      Près de dix siècles qu’elle subit les outrages du temps, discrètement perchée au sommet du Suquet. Unique église paroissiale de Cannes avant la construction de Notre-Dame d’Espérance au 17e siècle, la chapelle Sainte-Anne a été intégrée au musée de la Castre depuis une centaine d’années.

      Si ses murs épais et hauts ont conservé leur robustesse, la toiture du bâtiment ‑ classé aux monuments historiques en 1937 ‑ n’a en revanche pas résisté à dix siècles de vent, pluie, embruns… Les infiltrations d’eau conséquentes ont nécessité d’importants travaux de restauration.

      « Le patrimoine nous rattache à nos racines »

      En marge des partenaires institutionnels, la Mairie de Cannes qui mène une politique très engagée pour la sauvegarde de son patrimoine a réussi à lever des financements alternatifs, auprès de La Fondation du patrimoine et du groupe CGPA (société d’assurance), afin de supporter le coût de cette rénovation. Ainsi que la restauration de la verrière de la Villa Rothschild qui sera inaugurée à la fin du mois de septembre.

      À l’occasion de la présentation des travaux de la chapelle Sainte-Anne récemment achevés, le maire de Cannes a réaffirmé sa volonté de conserver et protéger le patrimoine de la ville. D’abord parce qu’il représente « un lien vertical, celui de l’Histoire, l’intelligence de la mémoire, pour nous rattacher à des racines, a estimé David Lisnard. Le patrimoine a vocation à être vivant, partagé, pour nous donner une signification commune. » Et l’édile de poursuivre : « Le patrimoine est aussi une émotion. Comme la culture, un élément d’attractivité touristique, vecteur de développement. »

      Des mécènes engagés pour Cannes

      Une vision partagée par le délégué départemental de la Fondation du patrimoine, Jean-Louis Marques, qui a tenu à saluer l’action de David Lisnard : « Dans plusieurs siècles, ces bâtiments seront toujours là, parce que vous avez voté pour leur préservation. Dans plusieurs siècles, on félicitera toujours des municipalités comme la vôtre. »

      D’autant qu’à Cannes, l’action se déploie sur plusieurs fronts. « Nous réhabilitons le Suquet, le cœur historique de Cannes, son patrimoine bâti et urbain. D’autres opérations, lourdes, sont également en cours, comme la rénovation du clocher de Notre-Dame d’Espérance, les vitraux, les façades du presbytère.., a énuméré David Lisnard. La restauration du Fort Vauban prendra plusieurs années de travaux et nécessitera aussi de nouveaux financements alternatifs ».

      Un appel vraisemblablement entendu par la Fondation du patrimoine qui par la voix de son délégué départemental, s’est dite « prête à accompagner » la mairie de Cannes dans « tous ses projets ».

    • Boulevard du Midi piéton : ça marche !

      Une petite glisse en ski nordique… sur le boulevard du Midi ! Ce 11 septembre était donc le dimanche de toutes les premières…

      Boulevard du Midi piéton

      En effet, la grande artère du bord de mer cannois n’avait jamais été piétonnisée. C’est donc avec une certaine gourmandise que des centaines de promeneurs, sportifs, familles, du plus petits aux plus grands, se sont lancés sur les 3 km qui leur étaient offerts de 9h à 15h30. A pieds, à vélo, trottinette, rollers, gyropodes…

      « Que les familles s’approprient ce boulevard »

      Pas de circulation automobile, mais une journée dédiée aux expériences. De ski nordique notamment, biathlon, tai-chi, beach volley, street work out, footy volley, sandball, beach soccer… Les promeneurs ont eu le loisir de s’essayer à de nombreuses activités gratuites, accessibles à tous.

      Un sport libre, convivial, en plein air, au cœur d’un espace de détente et de loisirs, c’est justement tout la philosophie du projet Boccacabana qui s’amorce sur le littoral boccassien : « Cette démarche de piétonnisation aujourd’hui est une première, s’est réjoui le maire de Cannes, David Lisnard. Notre but : que les familles s’approprient ce boulevard ».

      Dimanche, le pari était réussi.

      À lire aussi l'actualité : « Cannes, capitale du sport en plein air » : c’est la fête du clip !

      Reportage vidéo

    • Projet Boccacabana : lancement des travauxRenouveau du littoral de Cannes La Bocca

      Engagement majeur du projet de mandat de David Lisnard, Maire de Cannes, l’opération Boccacabana est une réalisation attendue destinée à sécuriser, embellir et rendre plus convivial le littoral cannois en y consacrant de nouveaux espaces pour la promenade familiale, la pratique de sports et de loisirs en plein air.

      Les travaux préparatoires indispensables à la concrétisation de ce projet phare de l’embellissement du bord de mer débutent dès aujourd’hui et se dérouleront sur une durée de deux mois entre le giratoire Étienne Romano et le ponton de la Darse. Ils consisteront à :

      • transplanter les arbres vers une pépinière, pour les replanter sur le site dans le cadre du projet définitif, en veillant au maximum à préserver les plus fragiles. Ceux qui n’auront pu supporter le changement seront remplacés au terme de l’opération globale ;
      • rénover et moderniser les réseaux souterrains (eaux pluviales, eaux usées, câbles électriques).

      Les informations relatives à l’opération ainsi qu’un registre seront à la disposition du public pendant toute la durée de la concertation publique, du lundi 19 septembre au mardi 4 octobre 2016, aux jours et heures ouvrables de l’hôtel de ville annexe La Ferrage et de la mairie annexe de La Bocca.



    • Ordre du jour : conseil municipal du 12 septembre

      Le conseil municipal s'est réuni lundi 12 septembre, à partir de 19h, salle du conseil municipal, hôtel de ville annexe, boulevard de La Ferrage.

      49 délibérations inscrites à l'ordre du jour. Les séances du conseil municipal sont publiques et permettent de prendre des décisions qui engagent le bon fonctionnement de la collectivité et l'avenir de Cannes dans le cadre du projet municipal.

      Télécharger l'ordre du jour

      Consultez en ligne les délibérations exécutoires des conseils municipaux de la Mairie de Cannes


    • Sacs jaunes de tri sélectif : nouveau point de distribution à La Bocca

      Dorénavant, vous pourrez retirer vos sacs jaunes pour le tri sélectif, tous les premiers mercredis du mois*, de 8h30 à 13h au centre social La Verrerie, sous condition que votre résidence ne soit pas équipée en bacs de tri.

      En dehors de ces jours, vous pouvez continuer à vous rendre à la permanence de Cannes centre, 21 boulevard Victor Tuby (service Propreté urbaine), du lundi au samedi de 7h00 à 11h15, munis d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

      Cette nouvelle mesure, initiée à la suite du premier Forum Citoyen du quartier Bocca Nord, est destinée à améliorer concrètement les services publics de proximité.

      À noter, en 2015, les actions menées en faveur du développement du tri sélectif ont permis à la Mairie de Cannes de collecter 5 641 tonnes de déchets recyclables, et de percevoir des aides à hauteur de 937 194 euros par les organismes collecteur.

      * Sauf pour septembre où la distribution aura lieu le 14 septembre 2016.

    • Apprenez à vous servir des outils informatiques !

      Cette année encore, de octobre 2016 à juin 2017, la Ville de Cannes propose à ses usagers, l’apprentissage des outils informatiques à l’Espace Numérique de la Mairie annexe de La Bocca.

      Les personnes intéressées devront connaître le maniement de la souris et du clavier d’un ordinateur sous Windows. Un test d’aptitude sera proposé pendant la période d’inscription afin de définir le niveau de l’apprenant.

      • Gratuit pour les Cannois sur présentation d’un justificatif de
        domicile de moins de 3 mois.
      • 10 € l’atelier pour les non-Cannois.

      Téléchargez le programme des cours et la fiche d'information

      Renseignements et Inscriptions 04 97 06 41 20

    • Cannes Pass Culture, le nouveau sésame culturel

      Passionnés ou amateurs de culture sous toutes ses formes ? Procurez-vous le Cannes Pass Culture, votre nouveau sésame culturel !

      Tarifs encore plus accessibles et panel d’offres élargi

      Ce nouveau Pass Culture, qui prend la suite du Pass Cinéma, vous permettra de bénéficier de tarifs préférentiels auprès de nombreux opérateurs culturels du bassin cannois et profiter ainsi plus aisément d’une large programmation tout au long de la saison : cinéma, exposition, spectacle, concert...

      Le Cannes Pass Culture est en vente à la direction de la Culture à La Malmaison et prochainement à l’Office du tourisme du Palais des festivals et des congrès.

      Plus d'infos sur Cannes Pass Culture

      Cannes Pass Culture

    • Les séances publiques de vaccinations reprennent en septembre

      La direction hygiène-santé et santé au travail de la Mairie de Cannes propose un suivi vaccinal de qualité aux Cannois. Après une interruption aux mois de juillet et août, les séances publiques de vaccinations reprennent mercredi 7 septembre et sont réparties sur deux centres de vaccinations :

      • au service vaccination de la direction (74 rue Georges Clemenceau à Cannes)
        Le 1er mercredi de chaque mois, de 13h à 16h.
      • à la mairie annexe de Ranguin (21 avenue Victor Hugo à La Bocca)
        Le 3e mercredi de chaque mois, de 13h à 16h.

      Les doses de vaccins diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, ROR sont fournies. Pour les autres vaccinations, il convient d’apporter le vaccin.

      Pendant la campagne de vaccination contre la grippe, du 5 octobre au 30 novembre 2016, les séances publiques spécifiques pour la vaccination contre la grippe auront lieu tous les mercredis – le matin de 9h à 11h et l’après-midi de 13h à 16h – et tous les jeudis matins, de 9h à 11h, au service vaccination.

      Les séances publiques sont organisées sans rendez-vous, auprès des adultes et enfants de plus de 2 ans.

      Renseignements 04 97 06 49 16

    • Le Suquet des Arts, un bouillon de « culture » au cœur du quartier

      Organisé fin août, au cœur du quartier historique de la Ville, le Suquet des Arts, rendez-vous culturel estival, permet chaque année de valoriser le travail des artistes cannois dans toute sa diversité : peinture, sculpture, art floral, théâtre, musique… Retour sur l’édition 2016.

      Reportage vidéo